Le 3ᵉ porte-avions chinois fait son apparition ?!

Le sujet avait déjà été abordé ici à East Pendulum il y a pratiquement deux ans jours pour jours. Dans notre article intitulé « Le 3ᵉ porte-avions chinois en préparation », publié le 31 Juillet 2016, des éléments aussi divers que variés mais tous convergeant vers l’existence d’un programme de porte-avions CATOBAR (Catapult Assisted Take-Off Barrier Arrested Recovery) chinois ont été étalés – Cela va de la transformation de la plateforme d’études de compatibilité électromagnétique à Wuhan aux installations de conception et d’essais de deux différents types de catapulte, en passant par le bloc expérimental construit au chantier naval de Jiangnan Changxin se trouvant près de Shanghai.

Alors que les travaux d’infrastructure indispensable à la construction de porte-avions sont toujours en cours à Jiangnan, les photos prises récemment par des spotteurs Shanghaïens ont surpris pas mal d’observateurs. Et pour cause, le premier grand-bloc qui semble appartenir au 3ᵉ porte-avions chinois est désormais bien visible sur l’île de Changxin.

Porte-avions

Le grand-bloc qui serait du 3ᵉ porte-avions chinois (Photo : 浩汉防务-菜兵)

Les premières analyses indiquent qu’il s’agirait d’un grand-bloc du milieu de navire, visiblement celui qui contient une partie du hangar et du compartiment machines.

Le bloc en question est stationné pour le moment dans la nouvelle zone d’extension du chantier naval. Grande de 5,5 km², on y trouve notamment deux grands halls de fabrication et d’assemblage fermés, l’un faisant 408 mètres × 170 mètres et l’autre 289 mètres × 170 mètres, mais d’autres installations sont toujours en construction.

Ce grand-bloc, s’il appartient effectivement au nouveau porte-avions chinois, est donc apparu bien avant la fin des travaux de transformation de la cale sèche dans laquelle le bâtiment sera construit.

On comprend maintenant mieux pourquoi plusieurs sources proches de la marine chinoise et du secteur naval en Chine avaient parlé fin Mai du « progrès considérable » autour de ce programme, qui impliquerait non pas un mais deux navires si l’on croit à certaines rumeurs.

Lors de la visite du PDG de groupe naval chinois CSIC au Bureau d’études n°701, qui est responsable de la conception de tous les porte-avions chinois jusqu’à présent, l’image de synthèse d’une flotte composée de trois porte-avions, dont un avec trois catapultes, a été affichée au fond de la salle de réunion. On peut y voir donc une communication institutionnelle très discrète de la part de l’industriel chinois sur le sujet.

D’après notre estimation, la mise sur cale du 3ᵉ porte-avions chinois pourrait avoir lieu d’ici milieu de l’année prochaine, pour viser possiblement une entrée en service vers 2022 à 2023, une période dans laquelle le porte-avions Liaoning pourrait entamer son arrêt technique majeur et que le sistership de Liaoning, actuellement en construction au chantier naval de Dalian, devrait devenir pleinement opérationnel avec son groupe aérien.

Mis à part le calendrier exact de sa mise en service, deux autres questions techniques autour de ce nouveau porte-avions chinois restent toujours sans réponse aujourd’hui – Est-il de propulsion conventionnelle comme ce qu’il a été prévu, ou le navire sera finalement doté de propulsion nucléaire ce qui est techniquement réalisable pour la Chine aujourd’hui ?

Et, quel type de catapulte, à vapeur ou électromagnétique, a-t-il été sélectionné pour équiper le navire, sachant que deux lignes expérimentales sont en test depuis quelques années au centre d’entraînement des forces aéronavales de Xincheng ?

Principaux JalonsSTOBAR Type 001
(16 Liaoning)
Dalian
STOBAR Type 002
Dalian
CATOBAR Type 003
Shanghai
Conception généraleTerminé en 2007Commencé en début 2012
Conception technique initialeTerminé en Mars 2015 (?)
Revue faite en Juillet 2015
Conception technique détailléeTerminé en Juin 2008
Signature du contrat avec le chantier navalMars 2009
Conception des processus industrielsTerminé en 2nd semestre 2009
Découpe de tôlesle 28 Août 2013le 29 Juin 2017
(ou 1er Octobre 2017)
Construction de sectionsCommencé en Janvier 2014Fin 2017
Mis sur calele 10 Mars 2015Début 2019
Armement des compartiments closTerminé en fin 2009
Mis à flotle 26 Avril 2017Avant mi-2020
Essais en bassinCommencé en 2nd semestre 2010
Essai en merCommencé le 10 Août 2011Commencé le 13 Mai 2018
Admission au service actifle 25 Septembre 2012Prév : Septembre 2019Vers 2022

A suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Étant donné que la Chine a officiellement lancé son premier programme de navire de surface a propulsion nucléaire similaire aux modèles russes, si ses ingénieurs sont prudents, ils devraient attendre d’avoir les premiers résultats avant de se lancé sur un porte-avions nucléaire.

  • La Chine a officiellement lancé son premier programme de navire de surface a propulsion nucléaire similaire aux modèles russes, si les ingénieurs sont prudents, ils devraient atteindre d’avoir les résultats.sur celui-ci avant de ce lancé dans un porte-avions nucléaire.

  • Henri,

    Numerous « Big Shrimps » have already confirmed that 003 will use EM catapults … so the competition there is over.

LEAVE A COMMENT