Le 3ᵉ porte-avions chinois en préparation

Des éléments apparus depuis mi-2015 confirment peu à peu que la construction du 3ᵉ porte-avions chinois serait en préparation, sinon déjà commencée.

N’ayant pas encore vu des informations lui concernant sur les sites francophones, je vais essayer de faire un résumé « compact » de ce que j’ai appris à son sujet depuis maintenant 5 ans.

La dernière nouvelle du porte-avions Type 003 (??), le premier CATOBAR conventionnel dans l’histoire de la marine chinoise, m’est parvenue hier. Une photo prise par un internaute chinois à Wuhan montre que l’Institut 701, l’un des plus importants bureaux d’études du groupe de construction navale CSIC (China Shipbuilding Industry Corporation), est en train d’entamer les travaux pour transformer sa maquette grandeur nature du porte-avions, comme on peut le voir en bas –

Plateforme grandeur nature de compatibilité électromagnétique à Wuhan

Nouveaux travaux sur la plateforme grandeur nature de compatibilité électromagnétique à Wuhan

Les deux photos qui suivent montrent à quoi ressemble la même plateforme en 2009 et en 2015 –

Plateforme en Octobre 2009

Plateforme en Octobre 2009

Nous pouvons remarquer que le tremplin de 14° a été rasé désormais, et une partie de l’îlot démontée.

Plateforme en Mai 2015

Plateforme en Mai 2015

Cette plateforme qui permet de vérifier la compatibilité électromagnétique des systèmes du porte-avions 16 Liaoning (Type 001) a été construite en Octobre 2009 (le porte-avions en vrai a été livré 3 ans après à la marine chinoise).

Elle a ensuite subi des travaux en Mai 2015 pour intégrer les modifications portées sur le deuxième porte-avions chinois, le Type 002, qui est actuellement en construction au chantier naval de Dalian, au niveau de l’emplacement des radars APARS de Type 346A.

Ces nouveaux travaux sur cette plateforme que nous montre la première photo en haut suggère donc que la construction de Type 003 serait en préparation, ou déjà en cours.

Ce que l’on sait sur le porte-avions Type 003…

La toute première fois que j’ai appris l’existence d’un éventuel projet du porte-avions CATOBAR chinois était en 2008, quand j’ai remarqué sur Google Earth le début de construction d’un nouveau site d’essais à Shanghai de l’Institut 704, qui s’occupait déjà en 1989 le développement de la catapulte à vapeur à l’époque du projet 891 (qui fut abandonné plus tard), avec une longue piste fine de plus de 500m de longue, comme chez les sites d’essai de l’US Navy –

Site d'essais de catapult à vapeur de l'Institut 704

Site d’essais de catapulte à vapeur de l’Institut 704

2016 07 31 - Le 3ᵉ porte-avions chinois en préparation - 16

Design d’un CATOBAR apparu dans une thèse de doctorat de l’université HIT

3 ans plus tard, une thèse de doctorat de l’Institut de technologie de Harbin, une université chinoise qui participe activement aux programmes militaires chinois depuis 60 ans, révèle la forme d’un porte-avions CATOBAR. Son design laisse penser à une version CATOBAR du 16 Liaoning, avec 2 catapultes et 2 ascenseurs.

En parallèle, des personnels qui travaillent au chantier naval Changxing Jiangnan à Shanghai commencent à parler d’une maquette-section de porte-avions qui sera construite par le chantier naval 436.

Fin 2012, une source proche de la marine chinoise indique que le projet du porte-avions CATOBAR est lancé, il déplacerait à près de 70 000t et se doterait, à termes, les avions embarqués de 5ème génération.

En Août 2013, d’autres sources confirment que le projet CATOBAR est effectivement approuvé et lancé, et la maquette-section a fait son apparition au même moment. Beaucoup sont ceux qui sont surpris par l’arrivée si rapide des premières sections, mais on a remarqué rapidement que la taille de la section en question est trop petite pour venir d’un réel porte-avions.

Il s’agit en réalité d’une partie d’un musée de technologies avancées du chantier naval Changxing Jiangnan –

En Juin 2014, une source du même chantier naval à Shanghai m’indique qu’il a déjà vu en interne une maquette réduite d’un porte-avions CATOBAR avec 3 pistes catapultables, mais n’était pas sûr de quoi il s’agit exactement.

En Mars 2015, un journal Hong Kongais affirme que les hauts responsables de l’armée chinoise ont confirmés la construction d’un deuxième porte-avions de conception chinoise (le premier étant le Type 002, mais qui est plutôt une amélioration chinoise).

Pièce commémorative pour le 150ème anniversaire du chantier naval Jiangnan

Pièce commémorative pour le 150ème anniversaire du chantier naval Jiangnan

Le 3 Juin 2015, la banque centrale de Chine a émis une série de pièces commémoratives pour célébrer le 150ᵉ anniversaire du chantier naval Jiangnan. Sur l’une des pièces en argent pur on peut remarquer, dans la partie que j’ai surligné en jaune, la forme d’un porte-avions CATOBAR sur lequel se trouve également un AWACS.

2 mois plus tard, plusieurs sources proches de la marine chinoise et du secteur naval indiquent qu’une réunion importante a eu lieu, durant laquelle la configuration définitive du porte-avions a été figée, avec plusieurs modifications à réintégrer. Il devrait s’agir donc le passage à la phase de la conception technique détaillée.

Les mêmes sources ont donnés quelques informations supplémentaires sur le projet, par exemple l’îlot du Type 003 sera plus petit que celui du Type 001, de l’ordre de 30 à 40%. La propulsion quant à elle développe une puissance totale d’un peu plus de 200 000ch.

Deux exemplaires du Type 003 seraient prévus dont le premier sera construit à Shanghai, au chantier naval Changxing Jiangnan. La décision pour savoir lequel des deux chantiers navals entre Shanghai et Dalian va construire le deuxième porte-avions Type 003 ne serait pas arrêtée.

Au niveau du déplacement de Type 003, la façon assez différente de ces sources à l’exprimer rend la compréhension difficile – par rapport au 16 Liaoning de Type 001, certaines parlent de 20% plus grand, d’autres environ 20 000t de plus. Mais on peut raisonnablement penser que le déplacement en charge de Type 003 ne dépassera pas les 68 000t, étant donné la puissance de propulsion citée plus haut.

Fin Novembre 2015, on apprend qu’un nouveau portique de manutention, d’une capacité de 1 600t, a été installé au bassin artificiel n°4 de la ligne de production militaire à Jiangnan. Ce portique de 158m de large, qui coûte dans les 104,6 millions de Yuan, est opérationnel depuis le 18 Mars 2016.

Ce bassin artificiel n°4 mesure 365m de long, 82m de large et 14,1m de profondeur –

Le bassin n°4 de la ligne de production n°3

Le bassin n°4 de la ligne de production n°3

Et une maquette interne du chantier naval Changxing Jiangnan nous permet d’avoir une idée sur à quoi ressemble le bassin demain quand un porte-avions sera en construction là-dedans –

Maquette interne du chantier naval Changxing Jiangnan

XIE Wei, adjoint ingénieur en chef du projet Type 002, l'institut 701

XIE Wei, adjoint ingénieur en chef du projet Type 003, l’institut 701

Enfin, on apprend fin Décembre 2015 le nom de l’adjoint ingénieur en chef du projet Type 003 dans le mini-blog de l’Institut 701 du groupe CSIC. Il s’appelle XIE Wei, 46 ans, et compte déjà à son actif la conception de plusieurs types de navire militaire durant les 20 dernières années.

Cette information confirme donc que la conception du porte-avions Type 003 est réalisée par l’Institut 701. Des sources avaient parlé d’une compétition entre deux instituts pour ce nouvel porte-avions chinois, dont l’Institut 701 qui propose un design dérivé du 16 Liaoning. L’autre institut a proposé un design complètement nouveau, mais visiblement la marine chinoise reste assez conservatrice…

Planning et la suite

Nous saurons très bientôt si l’assemblage des sections du Type 003 est déjà commencé ou pas. Les sections, si elles existent, ne peuvent pas se cacher infiniment. En attendant, le centre de formation des pilotes aéronavals chinois semble être bientôt prêt pour effectuer leur premiers essais puis entrainements au catapultage.

Les images de Google Earth datant du 20 Juin 2016 montrent que les travaux d’installation de deux catapultes avancent à un bon rythme, et pourraient probablement finir avant la fin d’année. Les pilotes chinois disposeraient alors quelques années devant eux, avant la réception du porte-avions CATOBAR, pour se familiariser avec ce nouveau mode de décollage.

J’ai créé aussi rapidement un tableau de comparaison avec les dates connues sur les 3 classes de porte-avions chinois, pour qu’on puisse comparer de manière visuelle ces programmes de construction –

Principaux JalonsSTOBAR Type 001
(16 Liaoning)
Dalian
STOBAR Type 002
Dalian
CATOBAR Type 003
Shanghai
Conception généraleTerminé en 2007Commencé en début 2012
Conception technique initialeTerminé en Mars 2015 (?)
Revue faite en Juillet 2015
Conception technique détailléeTerminé en Juin 2008
Signature du contrat avec le chantier navalMars 2009
Conception des processus industrielsTerminé en 2nd semestre 2009
Découpe de tôlesle 28 Août 2013
Construction de sectionsCommencé en Janvier 2014
Mis sur calele 10 Mars 2015
Armement des compartiments closTerminé en fin 2009
Mis à flotPrév : Q2 2017
Essais en bassinCommencé en 2nd semestre 2010
Essai en merCommencé le 10 Août 2011
Admission au service actifle 25 Septembre 2012Prév : Septembre 2019

Et on se rend compte rapidement qu’il est difficile d’extrapoler pour connaître les futures dates clés du CATOBAR chinois, car si le Type 001 et le Type 002 sont assez proche en design, et donc la durée de chaque phase de construction pourrait être quasiment identique, ce n’est pas du tout le cas pour le Type 003.

D’ailleurs, les dates que j’ai mis devant le jalon « Conception technique initiale » du Type 003 pourraient très bien être celles du jalon suivant, je suis en train de me faire confirmer.

Toutefois, si la découpe de tôles commence cette année, on pourra ajouter environ 6 ans supplémentaires pour avoir approximativement la date de l’admission au service actif du premier Type 003, ce qui nous amène à l’année 2022.

Si Jiangnan ou Dalian enchaîne sur le deuxième exemplaire une fois leur bassin artificiel respectif sera libéré – l’un pour le premier Type 003 et l’autre pour le Type 002 – on pourrait même envisager 4 porte-avions chinois admis au service actif dans les rangs de la marine chinoise avant 2025.

Pour finir, si on suit la philosophie de développement d’armement chinois de nos jours, il est difficile de penser qu’ils n’aient pas déjà prévu un programme post-Type 003, sachant que le développement de leur catapulte électromagnétique, ou EMALS (Electromagnetic Aircraft Launch System) pour les Américains, est en bonne voie selon les publications officielles.

Site d'essais de l'EMALS chinois (??)

Site d’essais de l’EMALS chinois (??)

On peut donc naturellement penser à un Type 003 (??) – CATOBAR à propulsion nucléaire – comme la suite logique des Type 003. Il faut alors surveiller les nouvelles autour de quelques institutionnels du secteur nucléaire maritime chinois, par exemple l’Institut 719 du groupe CSIC , ou encore la CNNC.

L’affaire à suivre.

Henri K.

P.S. : « Compact », c’est un peu loupé…

Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

Latest comments

LEAVE A COMMENT