Quatre destroyers Type 055 mis à l’eau en un an

L’événement est passé sans la moindre étincelle chez les médias locaux, du moins pour ceux administrés par l’Etat, l’armée et aussi les industriels, et pourtant il est de taille – Deux nouveaux destroyers Type 055 ont été mis à l’eau simultanément, ce mardi très tôt dans la matinée, au chantier naval de Dalian (Dalian Shipbuilding Industry Company, DSIC) alors que le lancement aurait initialement été prévu en fin Mai mais reporté pour des raisons probablement techniques.

Il s’agit donc du troisième et du quatrième de classe dont le début de la construction remonte au mois d’Août 2016, c’est à dire il y a un peu moins de deux ans. Les deux bâtiments rejoignent donc le navire de tête lancé le 28 Juin 2017 au chantier naval Jiangnan Changxing à Shanghai, lui-même suivi par le deuxième de série mis à flot au même endroit en Avril cette année.

On remarquera que depuis le début de l’année, les industriels navals chinois ont déjà mis à l’eau pas moins de 14 nouveaux bâtiments de surface pour la marine chinoise.

ClasseN° SérieN° CoqueNomCatégorieTonnageDate de mis à l'eau
Type 0716Bâtiment de débarquement25 0002018-01-20
Type 815A8SIGINT6 0002018-02-03
4Remorqueur6 0002018-02-xx
Type 056A (?)45BazhongCorvette ASW1 3402018-03-02
Type 056A (?)46Corvette ASW1 3402018-03-17
Type 927 (?)2Catamaran Mesure Acoustique5 0002018-03-xx
Type 927 (?)3Catamaran Mesure Acoustique5 0002018-04-xx
Type 056A (?)47Corvette ASW1 3402018-04-25
Type 056A (?)48Corvette ASW1 3402018-04-29
Type 0552Destroyer12 0002018-04-29
Type 9104 (?)Banc d'essais6 000 (?)2018-04-30
Type 056A (?)49Corvette ASW1 3402018-05-16
Type 0553Destroyer12 0002018-07-03
Type 0554Destroyer12 0002018-07-03

Statistiquement, les deux industriels chinois – l’un appartement au groupe CSIC et l’autre au CSSC – ont lancé quatre destroyers déplaçant plus de 10 000 tonnes chacun et ce en l’espace d’un an et de quelques jours.

Et les sources en Chine indiquent que la production en série de cette nouvelle classe de destroyers chinois va se poursuivre, avec les travaux du cinquième bâtiment déjà démarrés fin 2017 à Shanghai et le sixième à Dalian.

Si nos estimations sont exactes, ces deux derniers pourraient être lancés entre fin 2019 et le premier semestre 2020. Et rien n’indique que l’histoire du Type 055 s’arrêtera après six exemplaires seulement…

Bien que les deux chantiers navals chinois partagent les mêmes plans du Type 055 réalisés par l’Institut 701, mais on peut tout de même constater une légère différence en terme du cycle de construction chez les deux constructeurs navals.

En effet, les chiffres montrent que quand Shanghai met environ deux ans et demi entre la découpe de la première tôle jusqu’à la mise à l’eau du bâtiment, ce qui sont le cas pour le premier et le deuxième Type 055 construits sur place, les deux bâtiments construits à Dalian prennent nettement moins de temps, de l’ordre de 20% environ.

En contre-partie, si l’on compare le premier Type 055 construit à Shanghai au premier de Dalian, on remarquera que le taux de finition est moins élevé chez ce dernier avec des équipements en moins.

Par exemple, les deux Type 055 construits à Shanghai sont mis à l’eau avec leurs radars de balayage électronique de face plaine déjà installés, ce qui n’est pas le cas de ceux à Dalian.

Type 055

La comparaison visuelle de deux Type 055 construits à deux chantiers navals différents (Image : 从小就黑, 听海之猫)

Est-ce que Shanghai préfère passer plus de temps sur cale et réduire ainsi le temps de l’agencement dans l’eau, et Dalian l’inverse ? Pour le moment il n’y a pas encore assez de données pour le dire. Quoiqu’il en soit, il n’enlève en rien que les contrats militaires ont permis à plusieurs chantiers navals chinois de passer « l’hiver » du secteur de construction navale mondiale, qui se redresse à peine après quelques années de restructuration profonde.

A noter que l’aspect physique du canon principal 130 mm des deux Type 055 construits à Dalian est différent de celui des deux premiers bâtiments à Shanghai. La forme de la tourelle ainsi que le frein de bouche semblent avoir été modifiés.

On apprend par ailleurs que Dongbei Special Steel (东北特钢集团) aurait fourni une « grande quantité » d’alliage de titane pour la construction de Type 055, mais le site du groupe métallurgique chinois n’a donné aucun détail sur le sujet.

Type 055

Le canon principal 130 mm du Type 055 (gauche) et celui du Type 052D présentent des différences notables (Photo : 蓝海卫士717)

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

LEAVE A COMMENT