Marine chinoise : un mois de Septembre qui retourne au calme

En Septembre 2016, les statistiques établies à partir des alertes de navigation publiées par l’Administration de la sécurité maritime (China MSA), et des messages aux navigants aériens (NOTAM) montrent que la marine chinoise n’a mené que 55 jours d’exercices navals.

Ce chiffre est en forte baisse de -55% par rapport au mois d’Août (voir notre dossier Un mois d’Août qui ne chôme pas pour la marine chinoise), on assisterait donc à un certain retour à la normale comme pour la première moitié de l’année 2016.

Nombre de jours en exercices navals de la marine chinoise. Date : 2016-10-06

Nombre de jours en exercices navals de la marine chinoise. Date : 2016-10-06

Mais en réalité ces statistiques ne tiennent pas compte les entraînements et les exercices menés en dehors des eaux territoriales chinoises, ni l’événement important du mois, à savoir l’exercice naval conjoint sino-russe « Conjoint Maritime 2016 » (海上联合—2016) qui a eu lieu en mer de Chine méridionale, dont les zones n’ont pas été notifiées officiellement.

 

Le golfe de Bohai

Tout comme pour le mois d’Août, près de la moitié des exercices navals chinois comptabilisés ont été menés dans le golfe de Bohai, au Nord de la Chine.

Parmi les zones fermées à la navigation pour activités militaires, certaines semblent être réservées pour le porte-avions 16 Liaoning et ses avions. Elles durent chacune une journée entière et sont illustrées en cadre blanche dans ce schéma.

Zones d'exercice naval au golfe de Bohai : Septembre 2016

Zones d’exercice naval au golfe de Bohai : Septembre 2016 | Source : DigitalGlobe, East Pendulum

A part la zone d’exercices habituelle qui se situe au Sud de Dalian, on retrouve aussi un exercice de tir de défense côtière près de Jinzhou, ainsi qu’un exercice de la flotte du Nord à l’entrée de la baie de Bohai et un autre exercice de tir aux canons à l’Est de Dalian.

 

La mer jaune

Contrairement au golfe de Bohai, il a été bien plus calme en mer jaune, à l’autre côté de la péninsule de Corée.

Mais il y a eu tout de même un exercice naval d’envergure au Sud de Qingdao, où plusieurs navires et avions chinois ont effectués des tirs réels anti-navires et anti-aériens.

La zone blanche correspond à celle interdite à tous survols sous 25 000m d’altitude. Cela signifie que des missiles Mer-Air longue portée de type H/HQ-9 auraient été utilisés.

Zones d'exercice naval dans le Nord de la mer Jaune : Septembre 2016 | Source : DigitalGlobe et East Pendulum

Zones d’exercice naval dans le Nord de la mer Jaune : Septembre 2016 | Source : DigitalGlobe et East Pendulum

A noter que, un petit exercice de tir à balle réelle a également eu lieu au Nord-Est de Qingdao.

 

La mer de Chine orientale

Dans la région défendue par la flotte de l’Est de la marine chinoise, aucune alerte de navigation et de survol n’a été émise officiellement.

2016-10-06-marine-chinoise-un-mois-de-septembre-qui-retourne-au-calme-04

Pour autant, plusieurs opérations intéressantes ont bien eu lieu en mer de Chine orientale. Par exemple, les forces aériennes de la flotte de l’Est ont mené un exercice de sauvetage en mer des pilotes accidentés. Un bombardier de type H-6 a été converti pour la première fois en avion de recherche et de sauvetage pour balayer une zone plus large.

Plusieurs navires de guerre de première ligne, dont trois destroyers de classe Sovremenny et trois frégates de Type 054 et Type 054A, ont également mené un exercice de tir dans un endroit non identifié.

 

La mer de Chine méridionale

Dans la direction Sud, en mer de Chine méridionale, on peut notifier cinq exercices navals qui ont été signalés par les alertes de navigation. Quatre entre eux ont eu lieu autour de l’île de Haïnan, et le cinquième à la frontière sino-vietnamienne.

Zones d'exercice naval dans le Nord de la mer de Chine méridionale : Septembre 2016 | Source : DigitalGlobe et East Pendulum

Zones d’exercice naval dans le Nord de la mer de Chine méridionale : Septembre 2016 | Source : DigitalGlobe et East Pendulum

Mais l’événement du mois dans cette région est incontestablement l’exercice naval sino-russe « Conjoint Maritime 2016 », qui a eu lieu du 12 au 19 Septembre au QG de la flotte du Sud à Zhejiang et puis en mer de Chine méridionale.

Pour cette cinquième édition consécutive d’exercice naval conjoint, les trois flottes chinoises et la flotte du Pacifique de la marine russe (Тихоокеанский флот ВМФ России) ont envoyé un total de 13 bâtiments de surface, 2 sous-marins diesels, 11 avions, 10 hélicoptère, 256 corps des marines et 12 blindés amphibies.

L’objectif de cet exercice est d’accroître l’efficacité du commandement des opérations maritimes conjointes face aux « nouvelles menaces », et de monter la détermination des deux marines à maintenir la stabilité dans la région.

La dernière phase de l’exercice, qui consiste en opération offensive et contrôle des îles en mer de Chine méridionale, a été sujet des inquiétudes de pays voisins.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT