Le drone CH-4 teste un nouveau missile AR-2

Selon une publication de la CAAA, filiale du groupe aérospatial chinois CASC et spécialisé dans la conception des drones de la famille Cai Hong (彩虹, CH), le premier tir d’essai du nouveau missile Air-Sol AR-2 est terminé avec succès le 12 Décembre 2016 dans l’après-midi.

Le lancement a été effectué par un drone MALE CH-4, également conçu par la CAAA. Le lieu d’essai, bien que ce ne soit pas précisé, devrait se situer à 30 km du Nord de la ville de Zhongwei, au désert de Gobi.

L’objectif de ce premier essai en vol de l’AR-2 est de vérifier plusieurs points techniques du missile, comme la fiabilité des composants, la structure, l’aérodynamique ainsi que le guidage et la navigation.

Le missile, non armé, a touché la cible en plein cœur. D’après le texte, la phase d’industrialisation du projet peut donc continuer.

L’AR-2 est un missile Air-Sol, conçu spécifiquement pour les drones, à guidage laser semi-actif. Cela signifie qu’il a besoin d’une source extérieure de laser pour illuminer la cible, qui provient soit du drone ou d’une équipe au sol.

Le missile mesure 1,2 m de long et 12,7 cm de diamètre. Sa masse de 20 kg lui permet d’être intégré facilement même à des drones de petite capacité d’emport. Mais cette faible masse est aussi synonyme de petite tête explosive, 5 kg seulement, qui n’aurait donc qu’une puissance de destruction limitée, même si le missile est « précis » avec un CEP théorique de 1,5 m.

Il serait donc plutôt destiné à frapper des cibles comme les combattants et les pickups, et non les blindés ou encore les fortifications.

La portée de 2 à 8 km de l’AR-2 fait que son porteur doit s’approcher suffisamment près de ses cibles avant de déclencher l’attaque. Le missile est donc plutôt adapté à un drone porteur qui évolue dans un théâtre présentant peu de menace anti-aérienne mais beaucoup de cibles « volatiles », demandant ainsi que le drone puisse rester en vol de très longue durée.

Les missiles AR-2 (en blanc) et AR-1 (en bleu) sont présentés en maquette au Salon de Zhuhai | Source : people.cn

L’AR-2 vient compléter l’offre de drone + munitions de la CAAA. Jusqu’ici, l’armement principal des drones MALE CH-3 et CH-4 est le missile anti-char AR-1, qui est largement utilisé en Irak par exemple. L’aîné de l’AR-2 pèse 45 kg et sa charge de 10 kg peut percer un blindage homogène laminé (RHA) de 1 000 mm sur une distance jusqu’à 10 km.

Au dernier Salon aéronautique de Zhuhai, le nouveau drone MALE CH-5 est présenté en dotation de huit missiles AR-1 et huit AR-2. Cette configuration permet d’adresser les différents types de cible avec plus de flexibilité et d’efficacité.

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

No comments

LEAVE A COMMENT