Les avions à effet de sol chinois (Chinese Wing-in-Ground – Китайский экраноплан)

wig-caaa

Merci Henri pour cette info….

Les WIG (wing-in-ground) ou avions à effets de sol (地效航母, 地效飞机) sont des appareils conçus pour voler à très faible hauteur au-dessus d’une surface plane ; ayant connu un développement impressionnant en URSS/Russie (le « Monstre de la Caspienne » par exemple), leurs qualités ont intéressé la Chine depuis le milieu des années 1960 : ils présentent de nombreux avantages :

  • un rapport portance/trainée qui peut être égal ou supérieur à 20 si la hauteur de vol est inférieure au cinquième de la longueur de la corde de l’aile (ce rapport n’est que de 8 pour les hydravions)
  • un emport de charges important à une grande vitesse (la charge utile d’un WIG peut atteindre 40% de son poids total)
  • une consommation de carburant plus faible que celle des avions
  • une détection difficile par les radars par les radars ;

Ils ne nécessitent pas non plus de lourdes infrastructures et peuvent charger/décharger leur charge utile sur une plage ou dans un petit port et ont donc une valeur militaire indéniable et ces avantages pourraient être mis à profit pour le ravitaillement des îlots et récifs de la Mer de Chine du Sud très controversés.

Les recherches sur les avions à effet de sol chinois portent sur deux types de configurations : les « power-augmented wing-in-ground effect craft » (PARWIG 动力增升系统地效飞行器) développés par le China Shipbuilding Scientific Research Centre (CSSRC) et le China Academy of Science and Technology Development WIG Vehicle Development Centre (CASTD), et les « dynamic air cushion wing-in-ground effect craft » (DACWIG -动力气垫地效翼船) conçus par le Marine Design and Research Institute of China (MARIC). Dès la fin des années 1960, plus de 40 modèles réduits destinés à évaluer les propriétés aéro- et hydrodynamiques des WIG, en particulier pour les études de la stabilité longitudinale et transversale, ont été testés à Shanghai au MARIC et à Wuxi au CSSRC. Après le succès de ces essais et des études théoriques, des appareils pilotés ont été testés depuis la fin des années 1970. Le développement de ce type d’appareil a été ralenti  à cause de la Révolution Culturelle et des ravages qu’elle a fait subir à de nombreux domaines scientifiques et techniques. La Russie a apporté son concours au développement de ce type d’appareils : des visites ont été effectuées par des spécialistes dans ce domaine, notamment par les employés du Bureau d’études central Alekseïev, principal centre de développement des ékranoplanes à l’époque soviétique.

Le développement des WIG chinois – principaux acteurs

China Academy of Science and technological development – WIG vehicle Development Center

China Academy of Science and technological development - WIG vehicle Development Center - WIG en Chine - acteurs principaux

中国科技开发院 ; créée en 1991

Site : http://www.castd.net/

Le CASTD a développé avec la collaboration du Beijing Institute of Aerodynamics et du Hubei Institute of Amphibious Aviation, les TY-1 ; il dérive du DXF-100 conçu dès 1995 avec le China Spécial Vehicle Research Institute – CSVRI  pour la configuration générale, la China Academy of Aerospace Aerodynamics (701 Institute de la China Aerospace Sci & Tech Corporation), la Hongdu Aviation Industry Group  (320 Factory d’AVIC) et avec la probable collaboration d’ingénieurs russes. Il est créé sous la direction de Li Xu’e (李绪鄂Président de la CASTD depuis 1998), avec comme ingénieurs en chef Gu Songfen (顾诵芬Shenyang Aircrafr Research, 601 Institute d’AVIC) et  Cui Erjie (崔尔杰spécialiste en aérodynamique, Beijing Institute of Aerodynamics), et vice-concepteurs en chef Chen Hongruo(陈洪若), Song Mingde(宋明德)et d’autres.

Le DXF-100 est testé en janvier 1997 à Taihu (Jiangxi). Il vole  de 1 à 5m d’altitude.

Le TY-1 est développé dans un but commercial, les études débutent en juin 1996 et l’appareil est terminé en août 1997. Le TY-1 effectue son premier vol le 10 novembre 1998 et après dix mois de tests, il entre en service commercial en 1999 pour des liaisons touristiques à une fréquence de huit vols par jour. Mais bien que le TY-1 soit conçu pour emporter un pilote et 14 passagers, il n’emmène généralement que 10 passagers à cause du poids qui dépasse celui du projet de 100kg, après l’ajout d’un système de climatisation.

Le TY-2 est une version au fuselage agrandi du TY-1 afin d’emporter deux passagers de plus.

WIG chinois - Réalisation de la China Academy of Science and technological development DXF-100 - TY-1 - TY-2

WIG de type TY-1

Illustration parue sur l'internet chinois d'une base idéale de TY-1

Illustration parue sur l’internet chinois d’une base idéale de TY-1

Article

Wang EG, Zhu LT, Song MD.,  « Development, operation and experience on the practical wig effect aircraft ‘‘Tianyi-1’’ ». Proceedings of China international boat show and high performance marine vehicles (HPMV) conference, E21 (2003)

China Ship Scientific Research Center (CSSRC)

China Ship Scientific Research Center - Logo CSSRCAppelé aussi 702 Institute of CSIC中国船舶重工集团公司第七○二研究所

dépend de la China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC)

Site : http://www.cssrc.com.cn/

Le CSSRC a célébré son 60ème anniversaire du 10 au 12 octobre 2011;  c’est le plus grand institut de recherche  sur la construction navale et la technologie de la recherche océanique. Les WIG font partie de ce que le CSSRC appelle les “High-Performance Ship Design”  avec trois experts :

Wu Yousheng, Gu Xuekang, Gu Min

Trois spécialistes des « high performance ship design » d’près le site du CSSRC

Un autre chercheur impliqué dans les WIG est Yuan Changhua,  concepteur en chef au 702 Institute, qui a participé au développement du Xiangzhou 1. De nombreux autres chercheurs ont travaillé à la R&D sur les WIG, à la mise au point des modèles puis des prototypes, et aux essais (voir plus bas la liste des articles).

Le premier projet du CSSRC est le 961, monoplace à double fuselage expérimental, c’est aussi le premier WIG développé en Chine. On ne sait rien sur cet appareil sinon qu’il a été testé en vol de 1967 à 1968, en pleine Révolution Culturelle et c’est à cause de cette période trouble qu’il aura fallu attendre la fin des années 1970 et le début des années 1980 pour voir le second WIG de l’établissement ;  le projet 902 est initié en 1977, ce sera le précurseur de la série des XTW (Albatros : 信天翁 XìnTiānWēng) :  du XTW-1 de 950kg au XTW-5 de 25000kg. Plus récemment ont été développé le SDJ-1 (étude d’un concept ?) puis le DY-1 qui a débouché sur le Xianzhou-1, le plus récent appareil du CSSRC et selon le Professeur Dong Zushun de la  Chinese Naval University of Engineering,  un représentant de la troisième génération des WIG. Ce dernier a reçu sa certification de vol en avril 2014, porte ouverte à l’utilisation commerciale.

Caractéristiques des WIG du CSSRC

Caractéristiques des WIG du CSSRC

cssrc3

Les WIG du CSSRC, DY-1, SDJ-I, XTWArticles (liste non exhaustive)

Li Kaixie, « Wind Tunnel Test Report of the 902 Single-Seat Ram Wing Craft », China Marine Science Research Center Technical Document 1981.12.

Huang Kaisen, « Water Tank Test Report of the 902 Single-Seat Ram Wing Craft », China Marine Science Research Center Technical Document 1983.9.

Li Shuming, « Stability Research of Ram Wing Craft », China Marine Science Research Center Technical Document 1984.12.

Zhu Bingquan « Establishment of parameter plane for longitudinal motion equation of ram wing vehicles » Shipbuilding of China 1985-04

Li Shuming, « Final Report of the 902 Single-Seat Ram Wing Craft » ,China Marine Science Research Center Technical Document 1985.10.

Li Kaixie, « Design Report of the 902 Single-Seat Ram Wing Craft », China Marine Science Research Center Technical Document 1986.5.

Li Kaixie Li Shuming « Design of experimental ramwing craft 902 » Shipbuilding of China 1987-01

Li Shuming, Li Kaixie, « The 902 single-seat ram wing surface effect craft ». (1988)

Li Shuming, Li Kaixie, Yuan Changhua, Ni bo, « Development of Wing-in-Ground effect at CSSRC » Proceedings of the International Workshop « Ekranoplans & very fast craft, University of New South Wales  5-6 december 1996 p. 244-257

Li Kaixie, Ni Bo (Tongji University,  School of Aerospace Engineering and Applied Mechanics,), « Design and trial of the new WIG effect craft XTW-4, »  Proceedings of the 3rd international conferencefor high performance marine vehicles-HMPV’2000, Shanghai, 19-23 April 2000

Ye Yonglin « Conceptual Design of WIG Craft » Journal of Ship Mechanics 2002-05

Zhou Qian, Yuan Changhua. « Mathematical model of Wing-In-Ground-Effect-Ship space motion ». Journal of Ship Mechanics, Volume 10, Issue 6, 2006, Pages 27-34.

Hong Liang, Tao Gang, Hong Fangwen, Xu Binghan, « Calculation and analysis of the complex flow of WIG » Journal of Nanjing University of Aeronautics & Astronautics (2007)

Marine Design & Research Institute of China

中国船舶及海洋工程设计研究院 ; 中國船舶工業集團公司 ; appelé aussi 708 Institute of CSSC ; affilié à la China State Shipbuilding Corporation (CSSC)

site : http://maric.cssc.net.cn/

 Depuis le milieu des années 1960, le  MARIC travaille sur le développement des véhicules à coussins d’air (ACV) et des navires à effet de surface et en a mis au point une quinzaine  pour des applications civiles (sans compter les appareils pour les militaires) ; pour compenser la faible vitesse des véhicules à coussins d’air mais en garder les capacités amphibies de chargement-déchargement, l’institut a essayé de combiner les avantages des ACV avec ceux des WIG, ce qui a conduit au concept de DACWIG devant initialement opérer commercialement comme des ferries développés depuis la fin des années 1970.

Au début des années 1980, le MARIC commence à développer ce qu’il appelle des AWIG (Amphibious WIG) : 80 maquettes sont réalisées et testées pour obtenir les configurations optimales de la coque, de l’empennage, etc. puis un modèle radio-commandé de 30kg a été testé sur le lac Dianshan (près de Shanghai) ; comme les essais ont été concluants, le MARIC commence à développer un AWIG de 750kg, le AWIG 750.

Biplace expérimental  à double fuselage, il est testé en soufflerie en 1985 d’abord sous forme de maquettes pour des raisons économiques avant d’être réalisé à l’échelle 1:1. « In May 1987 the successful test of the 750twin-seat amphibious ground-effect craft demonstrated the feasibility ofdesigning an amphibious, airworthy, and stable ground-effect vehicle.This test laid a solid foundation for developing the amphibious groundeffect craft into a practical transportation vehicle. » (Hu Anding,  « Dévelopment of Amphibious Ground-Effect Craft Outlined » Ship Engineering 1988(6).

Après des essais réussis, le MARIC modifie le concept dès 1995-1997 et le teste en 1998 : le 751 Swan. Celui-ci sera aussi modifié afin d’en améliorer la stabilité et  la vitesse (Swan 2) ; les principaux acteurs du développement de ces deux appareils sont  Wu Chengjie,  concepteur principal, professeur au MARIC et Hu Anding, Xie Younon et Wang Gaozhong :vice-concepteurs en chef et professeurs au MARIC.

Les WIG du MARIC : Type 750 et 751 Swan

 

MARIC 750 et 751articles (liste non exhaustive)

Hu Anding, Ma Ruren,  Aerodynamic Characteristics of Thick GroundEffect Wings With End Plates (1980)

Hu Anding,  Powered Aircushion Research (1982)

Hu Anding,  « Dévelopment of Amphibious Ground-Effect Craft Outlined » Ship Engineering 1988(6)

Yun Liang., Peng Guihua, Xie Younong, Jun S., Wu Chenjie., « Research and design of dynamic aircushion wing in ground effect craft (DACWIG) type “SWAN ,  Proceedings of the 3rd international conference for high performance marine vehiclesHMPV’2000, Shanghai, 19-23 April 2000.

Yun Liang, Wu Chengjie, Xie Younong, Peng Guihua,  « Design Feature and Evolution of Dynamic Air Cushion Wing-in-ground Effect Craft » Engineering Science 2000, 2(3)

Liang Qikang, Yun Liang and Peng Guihua; Strengthening the Technical Cooperation between China and Russia to Promote the Rapid Development of WIG in China[J];Shanghai Shipbuilding;1997-02

Yun Liang; Peng Guihua   « Dynamic Air Cushion Wing in Ground Effect Craft──Developing Tendency of High Speed Water Transportation Tool in 21 Century » Ship Engineering 1996-05

Hainan Yingge WIG Manufacturing Co., Ltd.

logo-yingge海南英格地效翼船制造有限公司 ; Yingge sur le logo

site : www.ygdxyc.com

La compagnie ne dévoile pas beaucoup d’informations sur son site ; elle est située au 351 Lingui Street,GuiLinYang EDZ,Meilan District,Haikou sur l’île de Hainan. Elle a construit plusieurs prototypes du CYG-11 avec l’aide des russes : le CYG-11 présente des similitudes avec l’appareil russe EK-12 Ivolga (loriot). développé sous la direction de Viatcheslav Kolganov par le groupe Poliot ; en 2011, Kalganov en personne a longtemps séjourné en Chine . Les vols d’essais ont eu lieu dès avril 2013..

Hainan Yingge WIG Manufacturing Co., Ltd. envisage des WIG plus gros, maintenant que « ‘the current technology research and development has matured into mass production » selon Gu Jianxin, porte-parole de la compagnie. Les prototypes ont été testés au large de Haikou.

Chinese WIGs : CYG-11

Les WIG chinois : les deux prototypes du CYG-11

les deux prototypes du CYG-11 volant de concert

Nanjing Galaxy Dragon WIG Co., Ltd.

南京银河龙翼船有限公司  Nanjing Yinhe Longyichuan Limited Company

Créée le 23 novembre 2000 par Li Jianping吕建平, la Nanjing Galaxy Dragon WIG Co., Ltd.  Effectue des recherches, développe et produit des WIG ainsi que des matériaux composites ; il semble que le Professor Qian Zhisheng (钱智声) de la Tongji University (School of Aerospace Engineering and Applied Mechanics), ait participé comme “Chief Designer“ au développement de l’Anglel Bird (il avait aussi été impliqué pour les avions légers AD-100 et AD-100T) (sina.com.cn 2002-04-09). La Nanjing Galaxy Dragon WIG Co., Ltd.  a collaboré avec la Nanjing University of Aeronautics and Astronautics,  la Nanjing Siwei Composite Material Co. Ltd.et la CSSRC (sans doute pour les études aéro-hydrodynamiques) pour développer l’AB-606. Il est terminé enmars 2003 et des essais sont effectués ; ils se révélent satisfaisants ; cependant (“pour des raisons financières et autres” interview de Qian Zhisheng) un seul sera construit.

Le WIG chinois AB-606

Le développement des wig chinois – Autres établissements impliqués dans la recherche

Et quelques publications (là aussi, liste non exhaustive)

Beihang UniversitySchool of Aeronautics Science and Technology
Qin Xuguo, ( 秦绪国 ), Liu Peiqing ( 刘沛清 ), Qu Qiulin ( 屈秋林 ), « Aerodynamics of a Multi-Element Airfoil near Ground » Tsinghua Science & Technology, 2009 Volume 14, Supplement 2, , Pages 94–99
Institute of Fluid Mechanics
Qu Qiulin, Lu Zhe, Liu Peiqing, and Ramesh K. Agarwal. « Numerical Study of Aerodynamics of a Wing-in-Ground-Effect Craft », Journal of Aircraft, Vol. 51, No. 3 (2014), pp. 913-924.
China Academy of Aerospace Aerodynamics - 701 Institutede la China Aerospace Sci & Tech CorporationDepartment of Special Aircraft Overall Design
Wang Yang;Wu Weiwei;Li Zhiguo, « Investigation on Aerodynamic Characteristics of Forward/Backward Swept Wing in Ground Effect » Advances in Aeronautical Science and Engineering 2015/04
Beijing Institute of Aerodynamics
Cui Erjie, Investigation of high lift aerodynamic configuration of WIG vehicle (1999)
Cui Erjie , Zhang Xin, Ground effects aerodynamics in Encyclopedia of Aerospace Engineering (2000)
Cui Erjie, Advance and problems in WIG vehicle research and application (2003)
AVIC China Special Vehicle Research Institute – CSVRI 中航工业特种飞行器研究所 = AVIC 605th Institute
Participe au développement du DXF-100 qui sera à l’origine des type 750 et 751 Swan du MARIC
Chinese Academy of Sciences Institute of Mechanics
Liu Pengfei, Wang Tao, Huang Guojun , Brian Veitch, Jim Millan, « Propulsion characteristics of wing-in-ground effect dual-foil propulsors », Applied Ocean Research 32 (2010) 103-112
Dalian University of Technology School of Naval Architecture Engineering, State Key Laboratory of Structural Analysis for Industrial Equipment
Hui Liang, born in 1988, is currently an undergraduate student at the School of Naval Architecture Engineering, Dalian University of Technology. His research interests include hydrodynamics, aerodynamics and fluid-structure interaction. https://www.researchgate.net/profile/Hui_Liang15
Zhi Zong, born in 1964, is a professor at Dalian University of Technology. His research interests are hydrodynamics, underwater explosion and fluid-structure interaction. https://www.researchgate.net/profile/Zhi_Zong
Liu Pengfei, Wang Tao , Huang Guojun, Brian Veitch, Jim Millan, « Propulsion characteristics of wing-in-ground effect dual-foil propulsors », Applied Ocean Research 32 (2010) 103-112
Liang Hui, Zong Zhi , « A subsonic lifting surface theory for wing-in-ground effect », Acta Mechanica219 (2011), 203-217
Liang Hui, Zong Zhi, Zou Li, Sun L, Nonlinear lifting theory for unsteady WIG in proximity to incident water waves. Part 1 Two-dimension (2013)
Liang Hui, Zong Zhi , « Lifting theory for WIG in proximity to the sea surface » Chinese Journal of Hydrodynamics 2013/04
Liang Hui,Zong Zhi,Zou Li « Nonlinear Analysis on a 2D WIG Operating NearWater Waves » Applied Mathematics and Mechanics2013/09
Liang Hui;Zong Zhi;Zou Li « Theoretical investigation on two-dimensional wing-in-ground effect in the presence of a free surface » Journal of Ship Mechanics 2013-11
Liang Hui, Wang Xijun, Zong Zhi, Zou Li, Numerical study of two-dimensional heaving airfoils in ground effect (2014)
General Armament Department of the PLA Research institute on the demonstration and approval of Military Vehicle and Water Craft Equipment Nanjing
Sun Jun, Shi Yanfeng, Feng Yun, Yao Tie , « Research of the test system of the 20m wing-in-ground craft », Ship Engineering2008 (3)
Harbin UniversityDept.of Naval Archit.& Ocean Eng
Zhang Liang , Chen Meng-meng , Wu Deming , « Calculation of Aerodynamic Forces and Performance Study on 2D Wing in Ground Effect » Journal of Ship Mechanics 2000-02
Nanjing University of Aeronautics and AstronauticsCollege of aeronautics and astronautics
Zeng Rui, Ang Haisong « Design and Flying-test of "Angel Bird" WIG Boat » Acta Armamentarii 2006-02
Ye Xinmiao , Liu Yi , Qian Zhisheng « Computational Analysis on the Aerodynamic Characteristics of Combined Wing of WIG Craft » Chinese Journal of Ship Research 2009, Vol. 4 Issue (4): 22-27 Sang Shuhao;Sang Xiaopeng « Numerical Simulation of the Flow Field around Wig Craft » Value Engineering 2013-30
Sang Shuhao;Sang Xiaopeng;Feng Yu;Yang Yang « Research on the aerodynamic characteristics of the wing in ground effect and impact on the wing exploded near the aerodynamic performance of the wing » Electronic Test 2014/20
Nanjing University of Science and technologyCollege of Power Engineering
CALCULATION AND ANALYSIS OF THE COMPLEX FLOW FIELD OF WIG
  Hong Liang , Tao Gang , Hong Fangwen, Xu Binghan, « Calculation and analysis of the complex flow of WIG » Journal of Nanjing University of Aeronautics & Astronautics (2007)
Qiuxin ShipyardCes chantiers navals dépendent depuis 2000 de Jiangnan Shipyard
construction du 751 Swan
Shanghai UniversityShanghai Institute of Applied Mathematics and Mechanics ; Shanghai Key Laboratory of Mechanics in Energy Engineering
Sun Chenghong, Dai Chin « Experimental study on ground effect of a wing with tip sails » Procedia Engineering 126 ( 2015 ) 559 – 563
Tianjin Maritime CollegeLAN Yang « A Kind of Transportation Which Will Change the Future——Wing-In-Ground-Effect Vehicles » Journal of Tianjin Vocational Institute 2014/09
Tongji UniversityShanghai Automotive Wind Tunnel Center,
Yang Zhigang is Director of the Shanghai Automotive Wind Tunnel Center. He holds a Changjiang Professorship from the Ministry of Education at the School of Automotive Studies, Tongji University. His main research interests are aerodynamics, flow instability, turbulence modelling, and CFD. Yang Zhigang is the corresponding author and can be contacted at: zhigangyang@tongji.edu.cn
Yang Wei is a PhD candidate of Tongji University. He received his MS degree in fluid mechanics from Nanjing University of Aeronautics and Astronautics. He works in the areas of aerodynamics and computational fluid dynamics.
Yang Zhigang, Yang Wei , « Complex Flow for Wing-in-ground Effect Craft with Power Augmented Ram (PAR) Engine in Cruise ». Chinese Journal of Aeronautics 23(2010) 1-8.
Yang Zhigang, Yang Wei , « Aerodynamic investigation on tiltable endplate for WIG craft », Aircraft Engineering and Aerospace Technology 24(1), 2012 : 4-12
Yang Wei and Yang Zhigang “Aerodynamic investigation of a 2D wing and flows in ground effect”, Chinese Journal of Computational Physics, (2009), Vol. 26 No. 2, pp. 231-40.
Yang Wei, Yang Zhigang and Ying ChengJiong . “Effects of design parameters on longitudinal static stability for WIG craft”, International Journal of Aerodynamics, (2010), Vol. 1 No. 1, pp. 97-113.
Yang Wei, Ying ChengJiong, Yang Zhigang, « Aerodynamic study of WIG craft near curved ground » Journal of Hydrodynamics, 2010, 22(5), supplement :371-376
Yang Zhigang, Yang, Wei and Li, Yulong “Analysis of two configurations for a commercial WIG craft based on CFD”, AIAA Paper, (2009), pp. 2009-4112.
Yang Wei, Yang Zhigang, “Schemed Power-augmented Flow for Wing-in-groundEffect Craft in Cruise” Chinese Journal of Aeronautics 24 (2011) 119-126
Yang Zhigang, Yang, Wei , Yang Mei « Investigation on Stall of 2D Wing in Ground Effect over a Wavy Wall » Aeronautical Computing Technique2013/02
Jia Qing, Yang Wei, Yang Zhigang , « Numerical analysis on support interference on wing in ground effect wind tunnel test », Journal of Experiments in Fluid Mechanics 2014/01
Jia Qing, Yang Wei, Yang Zhigang, «  Numerical study on aerodynamics of banked wing in ground effect », International Journal of Naval Architecture and Ocean Engineering 8 (2016) 209e217
Jia Qing, Yang Wei, Yang Zhigang, « Experimental Study on Unsteady Flow of Wing-in-ground Effect at High Angle of Attack » Advances in Aeronautical Science and Engineering 2013/02
Lin Feng , Yang Wei, Yang Zhigang « Aerodynamic design and numerical simulation of a canard type WIG craft » Flight Dynamics2011/06
School of Aerospace Engineering and Applied Mechanics
Xu Zhen-yu,Cheng Hang,Li Sha « The Estimated Method of the Takeoff Distance of a WIG on Water » Aircraft Design2011 /05
Ni Bo Li Kaixi (CSSRC), « Design and trial of the new WIG effect craft XTW-4, » Proceedings of the 3rd international conferencefor high performance marine vehicles-HMPV’2000, Shanghai, 19-23 April 2000
Ye Xinmiao , Liu Yi , Qian Zhisheng « Computational Analysis on the Aerodynamic Characteristics of Combined Wing of WIG Craft » Chinese Journal of Ship Research 2009, Vol. 4 Issue (4): 22-27
Xiamen UniversitySchool of Physics, Mechanical andElectrical Engineering
Chen Yanjun;Wu Rong;Liang Feng;Song Ge « Design of Hydro-ski and Numerical Simulation of the Hydrodynamics of Wing-in-ground Effect Vehicle » Advances in Aeronautical Science and Engineering 2014-03
Wu Rong;Liang Feng; « Numerical Simulation on aerodynamic of the wing in Ground Effect », Advanced Materials Research 2012 (vols 546-7) p.200-205

Chronologie

1967début de la recherche sur le 1 er WIG chinois : projet 961 (CSSRC)
1968vols d’essais du projet 961 jusque 1969
1977Début du projet 902 (CSSRC)
1984Premier vol du 902 (CSSRC)
1985tests en soufflerie du 750 (MARIC) et premier vol en mars
1987Mai-juin : plus de 40 tests réussis du 750 (MARIC) effectués
1988la construction du XTW-1 est terminée
1989le 902 (CSSRC) reçoit le 3ème prix National Science et technologie Progress Award -
1990développement du XTW-2
1995Début du développement du DXF-100
1996juin : études du DXF-100 (CASTD)
construction du XTW-3
1997janvier : essais du DXF-100 (CASTD)
premier vol du XTW-3
construction du 751 Swan
Article sur les besoins de renforcer les liens avec la Russie : Liang Qikang,Yun Liang and Peng Guihua; « Strengthening the Technical Cooperation between China and Russia to Promote the Rapid Development of WIG in China” Shanghai Shipbuilding ;1997-02 – Résumé : An urgent need for developing the high speed passenger transportation by boat in China is briefly described in this paper. Since the dynamic air cushion wing in ground effect vehicle possesses various advantages,it might be a most prospective high speed passenger trnsportation tool in the next century. However,owing to the difficult technique in designing and building such crafts, the authors suggest that the technical cooperation between China and Russia should be strengthened for promoting the rapid development of WIG in China.
199810 novembre : premier vol du TY-1 (CASTD)
Durant le premier semestre de 1998, le XTW-3 de 12 places effectue des vols d'essais sur la côte de Beihai (dans le Guangxi)
Second semestre de 1998 : la CASTD tient une conférence de presse lors de l'essai du DXF-100 à Jingmen sur le Zhanghe Reservoir
Décembre : le type 751 Swan effectue une démonstration sur le lac Dianshan près de Shanghai et la China Shipbuilding Industry Corporation accepte le lancement d’une série de tests
Début d’assemblage du XTW-4
1999mise en service du TY-1 (CASTD)
fin de construction du prototype du XTW-4 et essais en automne
des rapports indiquent qu’une version 100 passagers du Swan est en construction aux chantiers navals de Qiuxin (non confirmé depuis)
2000Construction du DY-1 (CSSRC)
XTW-4 : fin des essais sur la rivière Changjiang
2002XTW-4 : National Science et technologie Progress Award - 2ème prix
fin des essais du 751 Swan
essais en vol du AB-606-6
selon http://military.china.com/zh_cn/xdjs/01/11033355/20050914/12653955_1.html, 38 établissement et plus de 60 spécialistes sont engagés dans la recherche sur les WIG
2003essais du XTW-5
le XTW-5 commence à équiper les troupes de garde-frontières
2007Study on Hydrodynamic Performance of Large and Medium - size WIG Ship - 大中型地效翼船流体动力性能研究  : National Science et technologie Progress Award - 2ème prix
Evocation du Super Pelican dans un article évoquant le futur des avions à effet de sol lors d'une interview avec le colonel Sun Liaren ( 孙连仁 ) du Département Science et Technologue de l'Académie de Commandement de la Force Aérienne -
2009XTW-5 : National Science et technologie Progress Award - 2ème prix
2010Le Kunpeng “ 鲲鹏 ” est en cours de développement à la Tongji University (12 passagers, matériaux composites, MTOW : 4000kg, vitesse de croisière : 180km/h, vitesse maxi : 200-220km/h, distance franchissable : 1000km). La durée du développement prévue est de 3 ans (source : « Development Review and Prospect of Wing-in-Ground Effect Craft », Aeronautical Science and technology 2011/1)
2011Viatcheslav Kolganov, directeur du Groupe Poliot, conclut un accord avec les chinois afin que des spécialistes russses aident la Chine à développer plusieurs types d'ékranoplanes compacts
le 11ème Plan Quinquennal (2006-2010) apporte son soutien au développement de trois modèles de WIG commerciaux (dont le Kunpeng)
2013avril : Les médias chinois ont annoncé les premiers vols d'essai du nouveau WIG chinois CYG-11. Par son apparence et ses caractéristiques à il ressemble l'ékranoplane russe EK-12 ivolga. Le vice-directeur de Hainan England WIG Manufacturing Co., Ltd, Liu Guoguang ( 刘国光 ), annonce que la compagnie développe le CYG-40 (40 passagers, 4000kg de charge utile) et que trois autres modèles vont être développés, les CYG-100, CYG-150 et CYG-200
2014Avril : le Xiangzhou 1 reçoit sa certification de vol et peut donc être utilisé pour des vols commerciaux.

Les recherches en cours

Recherches sur la propulsion

Propulsion des WIG

Recherches sur la configuration

Evaluation des configurations avion et Lippisch

Configuration des WIG

Recherches sur les ailes

Recherche ailes WIGRecherches ailes WIG

Utilisations militaires

L’article de Hu Anding (MARIC) : Development of Amphibious Ground-Effect Craft Outlined (Ship Engineering  1 Dec 88 pp 18-21) pointe le potentiel militaire de ces appareils :

article-hu-anding

 

Un article de 2014 parle des nouveaux matériels des gardes-frontière ; Il y est question entre autre de l’utilisation de WIG qui sont « 10 fois plus rapides que les navires et 3 fois plus que les aéroglisseurs »  : deux des photos proviennent d’un reportage télé de la CCTV7 qui date de 2003, date à laquelle le XTW-5 est mis en service dans une unité de gardes-frontière de la Région Militaire de Shenyang  .

 

Le XTW-5 des gardes-frontières

http://dailynews.sina.com/gb/chn/chnmilitary/sinacn/20100323/19211287747.html

Deux chercheurs du Naval Equipment Research Institute déclarent dans une interview en 2015 que « dans le futur, les véhicules à effet de sol sont susceptibles d’être utilisés à grande échelle dans les opérations maritimes et à entrainer des changements révolutionnaires dans le style de la guerre. La technologie des avions à effet de sol actuel a mûri, etle développement des vions à effet de sol a désormais des bases solides.Dans un proche avenir, les avions de l’effet de sol sont susceptibles d’occuper l’espace aérien ultra-basse altitude du  champ de bataille aérien et naval, avec des opérations spéciales et des fonctions de sécurité ». (Liu kuí, Zhang Kun (Naval Equipment Research Institute)  « Avions à effet de sol, la « carte maîtresse » du futur combat aérien et naval地效飞行器,未来海空作战的“撒手锏”» China Youth daily  2015-08-19).

Recherches en cours

AVIC

AVIC a présenté au 10ème salon aéronautique de Zhuhai (2014), trois projets de WIG provenant d’une recherche indépendante du China Special Vehicle Research Institute – CSVRI (605 Institute) ; ce qui est étrange c’est qu’AVIC sur son site ne communique que pour les deux premiers. Ils sont développés sur le principe du « one vessel, multi type » et peuvent être utilisés pour du tourisme, du transport de passagers ou de fret, des missions de recherches et de secours, etc. Le troisième appareil pourrait avoir une finalité plus militaire, il est d’ailleurs parfois sur certains blogs chinois surnommé le « monstre de la Caspienne » chinois. Aucune information n’a été divulguée sur les H-660 et H-680.

China Academy of Science and technological development – WIG vehicle Development Center

La CASTD a évoqué l’étude de deux gros WIG, le Type H d’un poids total de 140t, pouvant transporter 30t ou 250 soldats à 400 km/h et le Type I de 400t avec une capacité de 500 soldats et une vitesse de 500km/h. Aucune autre information n’est disponible.

China Ship Scientific Research Center (CSSRC)

Le CSSRC envisage deux appareils sur lesquels on ne sait rien

Projets chinois de WIG

Hainan Yingge WIG Manufacturing Co., Ltd.

La Hainan Yingge WIG Manufacturing Co., Ltd. développe le CYG-35 (35 passagers) qui serait selon le site officiel en test à Guilinyang ((桂林洋, Longhua District, Hainan) depuis 2013; dès qu’il sera entré en phase de production, la société développera des WIGs pour 55 et 120 passagers (http://www.ygdxyc.com/english/abouts.aspx)  ;  il existe une légère distorsion avec ce qu’a affirmé son vice-directeur, Liu Guoguang (刘国光), à savoir que la compagnie développe le CYG-40 (40 passagers, 4000kg de charge utile) et que trois autres modèles vont être développés, les CYG-100, CYG-150 et CYG-200. Gu Jianxin, de la société, indique qu’elle se focalise sur « le tourisme, le fret, les secours en mer et d’autres aspects » ; à terme, la production prévue serait de 50 unités par an (pour une valeur d’un milliard de yuans).

Marine Design & Research Institute of China

Le MARIC envisage une version commerciale du Swan pour 80-100 passagers à 230km/h. Des rapports de 1999 indiquaient qu’il était en construction aux chantiers navals de Qiuxin et qu’une version pouvant emporter 100 soldats était étudiée.

swan100

Nanjing Galaxy Dragon WIG Co., Ltd.

La Nanjing Galaxy Dragon WIG Co Ltd a évoqué le AB-616 (38 passagers, 220 km/h) et le AB-626 (56 passagers, 260km/h)

Wuhan China Aviation Industry Tongfei Special Vehicle Co., Ltd.

Lingfei910武汉中航工业通飞特种飞行器有限公司

Le “Lǐng fēi”910 (领飞910) ou Leader 910 est le premier projet de cette nouvelle société ; il peut emmener 5 personnes à 460km en vol stable à 100m de hauteur ; les ailes sont détachables pour le transformer en aéroglisseur ; les objectifs principaux sont le tourisme, les patrouilles, la lutte contre la contrebande et le terrorisme, etc.

 

Pour terminer (provisoirement), quelques curiosités et interrogations

super-pelican

  • en 2007, parution d’une illustration du « super Pélican » 超鹈鹕 Chao Tihu, légendée « 中国超鵜鶘地效飞行航母概念设计图 – concept du WIG chinois Super Pélican » dans un article  évoquant le futur des avions à effet de sol avec une interview du colonel Sun Liaren (孙连仁) du Département Science et Technologie de l’Académie de Commandement de la Force Aérienne ; à noter que le nom rappelle celui du projet du Pélican US

 

  • en 2010, le Kunpeng “ 鲲鹏” serait en cours de développement à la Tongji University (12 passagers, matériaux composites, MTOW : 4000kg, vitesse de croisière : 180km/h, vitesse maxi : 200-220km/h, distance franchissable : 1000km). La durée du développement prévue est de 3 ans (source : « Development Review and Prospect of Wing-in-Ground Effect Craft », Aeronautical Science and technology 2011/1)

 

  • a050Emanant d’une source généralement considérée comme peu fiable, wantchinatimes.com de Taiwan, une information a circulé en octobre 2015 selon laquelle la Chine envisageait l’achat du A050 russe, un ekranoplane ou « flying ship » lourd (54 tonnes, 100 passagers, 350-450 km/h, distance franchissable 5000km) dont le prototype est en cours de construction au Akekseyev Central Hydrofoil Design Bureau sous la direction du concepteur en chef Georgy Antsev. Il déclarait en septembre 2015 : “We are now ready to start building the prototype and we are in talks with several potential buyers, including foreign” .
  • La même année paraissent deux illustrations d’un WIG gros porteur, résultat d’une coopération sino-russe. Je cherche à confirmer la source de ces illustrations, il semblerait qu’elles proviennent de « Aircraft of the sea » 水上飞机文集 , publié par le CSRVI.  Le projet porterait le nom de Dauphin (“海豚” haitun) et les études préliminaires  auraient été terminée en 2005. Trois versions seraient envisagées : une version tout passager : 640 places soit une fois et demie la capacité d’un Boeing 747 pour un prix de moitié, une version mixte (Haitun-K) avec 320 passagers sur le « pont » supérieur et 360 tonnes de fret en dessous et une dernière version emmenant 180 personnes et 26 véhicules légers. Le Haitun peut être adapté aussi à des missions spéciales (patrouille, avion-hôpital, transport et débarquement de troupes, lance-missiles, etc.

haitun

  • Quel est cet appareil ? si vous avez des infos, je suis preneur

a-identifier-2

Written by

Envisager le futur sans oublier le passé, étudier le passé pour comprendre le futur. C'est de cette façon que je tente d'aborder l'aéronautique chinoise, avec honnêteté et sans parti pris.

Latest comments
  • Article très sympathique, mais dans les faits, les militaires sont des conservateurs, les hydroptéres et aéroglisseurs de combat développé dans les années 60/70 n’ont eu eu d’avenir hors transport de troupes pour ces derniers, trop gourmand en énergie.

    J’ai lu que les aéroglisseurs SNR6 iraniens armés de canons ont servi dans les marécages de l’Euphrate durant la guerre contre l’Irak mais leur usage a été anecdotique.

      • Les climats en mer de Chine méridionale font que 50% du temps la vague mesure plus de 3m. Pour les WIG c’est compliqué, d’où la conception d’AG600.

        Comme tu dis, le tourisme de luxe semble être le seul issue.

        Henri

  • Bonjour Bruno,

    Après quelques recherches, l’avion à effet de sol qui est sur la dernière photo de ton article s’appelle 海天1号, il est conçu par National Chung-Shan Institute of Science and Technology, donc un produit taïwanais.

    Au sens large ça peut bien sûr être considéré comme chinois aussi.

    Il pèse 1,6 tonnes et peut transporter jusqu’à 8 passagers. La coque est en fibre de carbone. Il a réalisé son premier vol en 1996.

    Hope this will help.

    Henri

LEAVE A COMMENT