ZTZ-96B : Première apparition en Russie

Cet été, pour sa 3ème participation au biathlon de chars de combat en Russie, la Chine a envoyé ses tous nouveaux chars de combat de catégorie moyenne, le ZTZ-96B. C’est la première fois que ce dernier variant de la famille ZTZ-96 s’est montré au public.

Depuis leur première participation aux jeux militaires internationaux en 2014, les Chinois sont les seuls à amener et à utiliser leur propres équipements dans la quasi-totalité des épreuves du concours.

Dans le biathlon de chars de combat par exemple, l’équipe chinoise a concouru en 2014 avec leur ZTZ-96A et a obtenu la 3ème place en finale, puis en 2015 avec les ZTZ-96A1 qui ont raflé la 2ème place, juste derrière la Russie.

Les autres pays participants, quant à eux, utilisent tous les T-72B3 prêtés par le pays organisateur des jeux, alors que les Russes préfèrent utiliser une version boostée qui est le T-72B3M avec d’avantage de puissance dans la motorisation.

Contrairement aux années précédentes, cette année les équipages chinois du biathlon de chars de combat viennent de la région militaire de Xinjiang. Ces derniers ont reçu leur nouveaux chars de combat il y a 6 mois. En 2014 et en 2015, c’étaient les unités de l’ancienne région militaire de Nanjing, en face du Taïwan, qui sont allées en Russie pour les compétitions.

Un ZTZ-96B à Xinjiang

Le ZTZ-96B en transport

Développé par NORINCO dans les années 90′, le ZTZ-96 est un char de combat de 2ème génération d’environ 43t. Equipé à plus de 2 000 exemplaires, le ZTZ-96 est considéré comme un char « low-end » dans l’armée de terre chinoise.

Son coût fortement contrôlé ce qui traduit par un niveau d’équipements amoindri, et son poids plus léger par rapport au char de combat principal ZTZ-99, permet une production à plus grande échelle et une utilisation plus adaptée aux situations géographiques dans le Sud de la Chine.

L'équipage 103 en Russie

L’équipage 103 avec leur ZTZ-96B en Russie

L’upgrade du ZTZ-96A concerne principalement le calculateur balistique et le système de visée. L’opérateur-tourelle est équipé désormais d’une camera thermique, mais le chef de char n’a pas son propre viseur pour une question de coût.

La motorisation du ZTZ-96 et du ZTZ-96A est assurée par un moteur diesel refroidit par liquide de 780ch, la puissance massique varie entre 17,85 et 19ch/t suivant les versions.

Cette puissance massique relativement faible s’est bien fait sentir en 2014 quand le char ZTZ-96A participe pour la première fois au biathlon.

Bien que les résultats de tir montrent que son système de visée est largement supérieur à celui de T-72B3, mais les règles des épreuves étant définies plus pour la vitesse que la précision font que le char chinois n’a pas réellement surpris du monde en résultat final (3ème sur 12).

En 2015, un nouveau variant, le ZTZ-96A1 est entré en scène, avec notamment l’installation d’intercooler qui permet d’augmenter la puissance de l’ordre de 10%.

Même si ça reste bien inférieur par rapport aux T-72B3 (840ch ??) ou T-72B3M (1 130ch), les résultats obtenus étaient bien meilleurs et l’équipe chinoise a pris la 2ème place en finale.

Les photos prises cette année en Russie montrent que le pack de motorisation du ZTZ-96B a été entièrement changé. Le moteur à diesel 12V150ZL, qui développe une puissance de 780ch, semble être remplacé par un nouveau moteur v8 d’une nouvelle série de moteurs appelé 150HB, dont la version la plus puissante fournit une puissance jusqu’à 1 500ch.

La transmission du ZTZ-96B est également remplacé et passe en automatique, avec une nouvelle boîte de vitesse mécano-hydraulique intégrée. Le même groupe de motorisation / transmission se trouve également sur un nouveau type de char léger que la Chine a développé spécifiquement pour le Tibet, face à l’Inde.

On peut constater le fruit de cette série de mis à jour dans la motorisation du ZTZ-96B dès le premier jour des épreuves pour les Chinois au biathlon 2016, le 6 Août, lorsque l’équipage chinois 107 s’est retrouvé dans le même groupe que l’Iran, la Mongolie et les réservistes russes DOSAAF –

On voit dans cette vidéo que le ZTZ-96B a pris un peu d’avance en accélération rectiligne par rapport au T-72B3, qui est piloté par les Iraniens.

Si cette première vidéo en haut ne nous permet pas encore d’en tirer une quelconque conclusion, la performance en navigation et en accélération du ZTZ-96B est, en revanche, totalement illustrée lors de l’épreuve du 7 Août, dans une course de poursuite entre l’équipage chinois 109 et un autre équipage iranien qu’on peut voir ici –

Au niveau des tirs, la prestation réalisée par l’équipage chinois 107 le 5 Août ont été très décevants – le char chinois a manqué les 3 cibles statiques avec son canon principal mais aussi la cible pour la mitrailleuse anti-aérienne, seule la cible RPG a été détruite par la mitrailleuse coaxiale.

Quelques photos du char ZTZ-96B de l’équipage 107 –

Un autre équipage chinois numéro 103 semble avoir retrouvé le niveau correct le 6 Août face à une équipe russe et celle d’Azerbaïdjan.

Avec toutes les cibles, sauf une, touchées et une course quasi-parfaite, le char chinois numéroté 103 s’est terminé premier du groupe et a réalisé, avec 20min et 43s, le meilleur score depuis le début du tournoi. Il faudrait rajouter 20s de pénalité mais ça n’a rien changé au résultat final.

L’équipage chinois 103 prend donc temporairement la première place du classement général des 54 équipes (17 pays) participantes au biathlon de chars de combat 2016. On peut voir quelques extraits de leur prestation du 6 Août dans cette vidéo de Zvezda TV (chaîne de télévision du ministère russe de la défense) –

On aura l’occasion grâce aux épreuves à venir de bien évaluer la performance de ce ZTZ-96B. J’attends notamment l’épreuve des tirs en mouvement, pour voir si les Chinois ont réellement amélioré leur système de visée comme affirmer certains.

Henri K.


Mis à jour du 8 Août 2016 :

La première étape du Biathlon de chars de combat s’est terminée le 7 Août.

Voici les résultats définitifs à l’issue de cette première étape du Biathlon de chars, les 3 équipages chinois avec leur ZTZ-96B occupent la 1ère, la 2ème et la 9ème place du tableau :

Résultats de la course individuelle dans le Biathlon de chars de combat 2016, 2 équipages chinois avec leur ZTZ-96B prennent la 1ère et la 2ème place du tableau

Si ma mémoire est bonne, c’est la première fois que la Russie n’est pas sortie première dans la course individuelle du Biathlon depuis sa création.

Les 12 meilleurs pays de la première étage vont concourir dans une course de relais en demi-finale. Les Chinois vont jouer dès le 9 Août contre l’Angola, l’Arménie et le Kirghizistan.


 

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Avec beaucoup de rétard, je signale une faute de frappe a la toute dernière phrase. Les chats angora se déplacent en blindés de nos jours ? 🙂

LEAVE A COMMENT