Type 039C : Nouvelle classe de sous-marin anaérobie

Un article publié il y a quelques jours sur le site de l’Institut 701, du groupe chinois de construction navale CSIC, laisse penser que le chantier naval Wuchang a démarré la construction d’une nouvelle classe de sous-marin diesel d’attaque – le Type 039C.

Extrait d'un document officiel confirmant la référence de Type 039C

Extrait d’un document officiel confirmant la référence de Type 039C

L’Institut 701 est l’un des plus importants bureaux d’études de CSIC qui s’occupe de la conception des navires de guerre de surface et aussi des sous-marins. Le texte raconte l’histoire d’une jeune ingénieur du bureau à Shanghai, spécialisée dans les bâtiments de surface, qui est allé début Septembre visiter ses collègues du bureau à Wuhan, qui eux conçoivent des sous-marins.

L’objectif de sa visite – comprendre comment font les concepteurs de sous-marin pour réduire le bruit et la vibration des systèmes et de l’ensemble.

L’article est long mais il y a deux phrases qui ont retenu toute mon attention – « … j’ai pu voir plusieurs sous-marins en construction. Pour quelqu’un qui n’a jamais vu de sous-marin comme moi, je suis tout excitée… », et plus loin, « Je peux désormais me vanter d’avoir monté à bord de la frégate mais aussi du sous-marin les plus avancés en Chine ».

Sachant que cela fait plus de deux ans que le chantier naval Wuchang n’a plus construit de sous-marin diesel, le fait que la jeune femme a pu voir, au début Septembre, plusieurs sous-marins en construction signifie qu’une nouvelle vague de production a d’ores et déjà commencé.

Une source locale proche de la marine chinoise m’a également confirmé que le nouveau Type 039C, prévu depuis quelques années, est officiellement lancé.

L'image de l'article de l'Institut 701

L’image de Type 212 allemand utilisé dans l’article de l’Institut 701

L’auteur de l’article a choisi d’utiliser une image du sous-marin AIP allemand de Type 212 pour accompagner son texte. On comprend donc que le Type 039C utiliserait des barres en X à l’arrière, qui entraînent de meilleurs effets en navigation.

De toute logique, le nouveau Type 039C aura le même rôle que les précédentes versions, à savoir la protection sous-marine du plateau continental autour des côtes chinoises, pour libérer les sous-marins nucléaires d’attaque dans les missions plus lointaines, et appuyer les flottes de surface à traverser la première chaîne d’îles.

Le Type 039C sera donc doté, comme ses prédécesseurs Type 039A et Type 039B, des systèmes de propulsion anaérobie. Les barres de plongée avant sont également maintenues sur le kiosque du sous-marin.

Deux paramètres conditionnent alors la taille de ce nouveau sous-marin anaérobie chinois – son autonomie sous l’eau et la quantité de l’oxygène liquide qu’il transporte. Sachant qu’un équipage sous-marinier peut travailler efficacement sous l’eau entre 40 et 55 jours environ, il faudra alors environ 200 tonnes d’oxygène liquide pour alimenter tous les systèmes de soutien de vie et anaérobie, auquel cas le Type 039C aurait un déplacement en surface de 3 000 tonnes, et 3 600 tonnes en plongée. Autrement dit un peu près le même que les derniers SSK chinois d’aujourd’hui.

On peut aussi supposer que cette nouvelle classe aura des caractéristiques acoustiques améliorées, comme sous-entend l’article.

Nous attendons bien entendu d’autres éléments pour confirmer ces hypothèses de travail.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

Latest comments

LEAVE A COMMENT