TEB-1 : Roll-out du « Tram-bus » futuriste chinois

On entend souvent parler dans la publicité que telle ou telle société travaille pour un monde meilleur, et si les Chinois sont beaucoup moins ambitieux que cela et ne travaillent que pour éviter les lignes de tramways et de bus ne prennent la place des routes pour voiture ?

Le 2 Août 2016, le premier prototype « tram-bus » TEB-1 a fait son apparition, dans la zone d’essais située à Beidaihe, une station balnéaire de la ville de Qinhuangdao, et a roulé 60 mètres à une vitesse de 10km/h dans la présentation officielle.

Première présentation de TEB-1

Première présentation de TEB-1

J’utilise le mot « tram-bus » parce qu’en chinois ils l’appellent 巴铁, un mélange entre 巴士 qui veut dire bus, et 铁路 qui veut dire la ligne ferroviaire.

TEB-1 en construction

TEB-1 en construction

Développé par la société chinoise TEB Tech à Pékin et fabriqué à Changzhou, le prototype TEB-1 ne contient qu’un seul wagon pour le moment et mesure 22m de long, 7,8m de large et 4,8m de haut. Sa capacité de transport est de 300 passagers.

La particularité de TEB-1 est que son wagon est surélevé du sol de 2,2m environ, ce qui permet à certains véhicules de passer en dessous. En théorie cela permettra, sous certaines conditions, à ce tram-bus de partager la même route que les voitures, évitant ainsi quelques problèmes d’embouteillage en zone urbaine.

Une partie d’énergie nécessaire est fournie par les panneaux photovoltaïques installés sur le toit du wagon. Chaque tram-bus peut avoir 4 wagons au maximum donc 1 200 passagers au total, soit l’équivalent de la capacité de 40 bus.

On peut voir en détail ce TEB-1 dans cette vidéo –

Le coût annoncé pour chaque wagon de TEB-1 est de 30 millions de Yuan (~4 millions d’euro). La construction de rail coûtera près de 18 millions d’euro par km, -80% par rapport au métro selon TEB Tech.

TEB-1, un projet controversé

C’était en 2010, lors du Beijing International High-Tech Expo, que la maquette de TEB-1 est apparue pour la première fois. Le magazine « Time » l’avait élu l’un des 50 meilleures inventions du monde de l’année.

Une zone d’essai avait été définie à l’époque dans un quartier Ouest de Pékin, mais le projet a suscité beaucoup de controverse et les essais ont été annulés.

6 ans après, selon le ingénieur en chef de TEB Tech, la société aurait signé des contrats avec plusieurs villes comme Nanyang, Qinhuangdao, Shenyang, Tianjin et Zhoukou pour démarrer les essais en route.

A l'intérieur du wagon de TEB-1

A l’intérieur du wagon de TEB-1

La mairie de Shenyang par exemple va construire une ligne expérimentale de 20km dans la ville.

Sur le site de TEB Tech on peut voir que la société est en partenariat avec trois universités chinoises et le groupe KTK, tous spécialisés dans le domaine du transport.

Les études auraient été menées avec ces organisations pour évaluer la faisabilité, la sécurité et la compatibilité du projet.

Mais depuis le début beaucoup de personnes pensent que c’est uniquement un projet de « mode » qui a pour seul objectif d’attirer les investisseurs financiers et aucun produit réel ne sera sorti.

Le fait que ce soit fait par une petite société de « Start-up » et non pas par des grands groupes comme CRRC Corporation a aussi suscité quelques soucis de confiance.

D’autres experts doutent qu’un tel projet puisse être techniquement réalisable dans les zones urbaines, car le concept de TEB-1 présente de nombreuses contraintes sur la circulation, il pourrait avoir de soucis de compatibilité avec l’architecture des vieux quartiers en ville et avec d’autres types de transport déjà existants.

Quoiqu’il en soit, les premiers essais de TEB-1 sur un tronçon de 300m à Beidaihe, qui démarreront en mois d’Août, devraient nous permettre d’en savoir plus sur la viabilité du projet.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments

LEAVE A COMMENT