TD450 : ZHZ présente son nouveau drone « agricole »

Après avoir décroché le contrat auprès de la douane chinoise en 2015, avec son drone aux rotors contrarotatifs TD220, la société pékinoise ZHZ Tech (中航智科技) continue de gagner des parts de marché sur ce segment d’hélidrone relativement fermé, et a présenté la version améliorée TD450 au 9e salon des drones chinois qui ouvre ses portes ce mardi à Pékin.

D’une masse maximale au décollage de 450 kg et alimenté par un moteur à piston Rotax 914, le nouveau drone TD450 dépasse largement son prédécesseur en terme de performances. Ainsi, la capacité d’emport est passée de 60 à 100 kg, l’autonomie est rallongée d’une heure et pouvant aller jusqu’aux 6 heures en vol désormais. La vitesse et le plafond de vol aussi ont été améliorés et atteignent les 150 km/h et 4 500 mètres, contre 100 km/h et 4 000 mètres auparavant.

Selon le constructeur chinois, le drone aux rotors contrarotatifs a réussi son vol inaugural en mois d’Avril cette année, et il a déjà procédé aux essais en plateau de haute altitude, et aussi des vols sur mer contre un vent de niveau 6.

Et le premier contrat d’export du TD450 ne tarde pas de tomber. La société annonce avoir signé une commande de 2 000 appareils, en « version agricole », avec un client « faisant partie de Top 500 au monde » (Fortune 500 ?) qui les commercialisera ensuite en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu’en Europe.

A noter que, tout comme son prédécesseur TD220, le drone TD450 est aussi équipé des rotors contrarotatifs tout électrique, ce qui permet de réduire le nombre de pièces pour la partie mécanique, et améliorer ainsi la fiabilité du système.

Au niveau de la maintenabilité, la plupart des systèmes embarqués du TD450 est modularisé et conçu pour être du « Plug & Play ». La société chinoise indique qu’en cas de panne, il suffit de remplacer les modules défaillants avec des processus et outillages simplifiés.

A part la version agricole, tout porte à croire qu’il en existe aussi une version militaire pour le TD450.

Malgré son premier succès auprès des clients chinois et internationaux, notamment au Maroc, Singapour et aux Émirats arabes unis, ZHZ Tech ne compte pas en rester là et continue à élargir la gamme de ses produits. En effet, le constructeur fondé en 2012 et spécialisé à l’origine sur les systèmes de contrôle en vol des drones est en train de développer un autre drone aux rotors contrarotatifs presque 10 fois plus lourd que le TD450.

Baptisé le T333, il s’agit du plus grand drone à voilure tournante jamais construit en Chine avec trois tonnes maximum au décollage, et capable de transporter jusqu’à une tonne de charge utile. Il peut aussi décoller depuis une piste située à 4 500 mètres d’altitude, ce qui lui rend apte à évaluer sur le plateau de Tibet par exemple.

Selon ZHZ Tech, le T333 est surtout conçu pour s’adresser aux besoins en sauvetage lors de catastrophe naturel et en transport logistique. D’autres projets de drone à voilure fixe sont également en développement.

On remarquera que ZHZ Tech n’est pas la seule société chinoise à travailler sur les drones aux rotors contrarotatifs. Huayi UAV (华翼星空) par exemple a également présenté son SY-450H, un drone comparable au TD450 mais avec une autonomie amoindrie (4 heures en vol) et une vitesse plus faible (100 km/h).

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT