Supercalculateur : le match Chine-USA plus serré que jamais

Dans le domaine du supercalculateur, le match entre la Chine et les Etats Unis est plus serré que jamais. Au dernier classement de TOP500 publié ce mois-ci qui recense les 500 supercalculateurs les plus puissants au monde, si la Chine continue à préserver la première et la deuxième place depuis maintenant plus d’un an, les Etats Unis, en revanche, dépassent de nouveau son rival en nombre de machines listées.

Mais une chose est sûre, à eux deux ils détiennent deux tiers de puissance de calcul dans le monde, une tendance qui s’est d’ailleurs établie depuis quelques temps.

Supercalculateur

Sunway TaihuLight, l’actuel supercalculateur le plus puissant du monde.

A cette nouvelle édition du classement TOP500, le supercalculateur chinois Sunway TaihuLight garde son trône avec une performance de 93 petaflops (1 pétaflops = 1017 opérations en virgule flottante par seconde) et reste donc loin devant son challenger, un autre supercalculateur chinois Tianhe-2, ancien numéro 1 du monde, avec ses 33,9 petaflops.

Contrairement à Tianhe-2 qui utilise les processeurs américains Intel, le Sunway TaihuLight est constitué exclusivement des processeurs chinois SW26010 d’une fréquence de 1,45GHz. Son système d’exploitation est également de conception chinoise.

Et pour la deuxième fois depuis 24 ans de l’existence du classement TOP500, les Etats Unis ne sont plus sur le podium. Leur champion national, le supercalculateur Titan installé au Laboratoire Oak Ridge du département de l’Énergie, qui développe une puissance de 17,6 petaflops, laisse la 3ème place mondiale à Piz Daint, un supercalculateur suisse qui frôle la barre des 20 petaflops.

Supercalculateur

Les 5 meilleurs supercalculateurs du monde, édition Juin 2017.

Avec 169 supercalculateurs entrés dans la liste TOP500, les Etats Unis dépassent de nouveau la Chine en nombre de ces montres de calcul haute performance, qui n’en a plus que 160 parmi les 500 meilleurs du monde.

Le Japon, l’Allemagne et le Royaume Unis ont vu chacun le nombre de leurs supercalculateurs augmenté cette année. La France, quant à elle, n’a plus que 17 machines sur la liste et partage ainsi la 5ème place des pays qui ont le plus de supercalculateurs au monde avec l’Angleterre.

Supercalculateur

Le nombre de supercalculateurs classés dans TOP500 par pays

Quant à l’efficacité énergétique, un critère primordial compte tenant du fait que les supercalculateurs sont extrêmement énergivores, qui nécessitent plusieurs mégawatts de puissance électrique pour le fonctionnement, le TOP500 utilise cette année le facteur GFlops/Watt au lieu de MFlops/Watt, suggérant d’ailleurs la montée rapide en performance des supercalculateurs dans le monde.

Les données montrent que les supercalculateurs chinois développent une puissance de 1,05 GFlops en moyenne pour un Watt dépensé, alors que ce chiffre est de 1,35 pour les Etats Unis, 1,76 pour la France, 4,04 pour le Japon et même 5,10 pour la Suisse.

Les supercalculateurs chinois consomment donc beaucoup plus d’énergies pour produire le même résultat que les autres.

Supercalculateur

L’efficacité énergétique des supercalculateurs par pays

Pour continuer à garder leur longueur d’avances par rapport aux autres pays, la Chine comme les Etats Unis se sont tous lancés dans la course à l’exaFlops, soit 10 fois plus rapide que le Sunway TaihuLight d’aujourd’hui.

Au moins trois projets de supercalculateur exaFlops ont été lancés durant le 13ème plan quinquennal (2016-2020) en Chine. L’Académie chinoise des Sciences, la National University of Defense Technology (NUDT) et l’Institut 56 de l’État-major chinois ont obtenu tous les trois l’autorisation de lancer leur projets de prototypage et ont pour l’objectif de construire les premiers prototypes d’ici 2020. (Voir notre dossier « La Chine lance les projets de supercalculateur exaFLOPS« ).

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

No comments

LEAVE A COMMENT