Le Sri Lanka teste le FC-1 chinois

Selon l’une de mes sources en Chine, les pilotes d’essai d’un pays de l’Asie du Sud se trouvent actuellement à Chengdu pour tester l’avion de chasse FC-1.

Le seul pays dans cette partie du monde qui a manifesté un fort intérêt à court terme sur cet avion est le Sri Lanka. Une presse locale a révélé en 2013 une acquisition possible de six FC-1. La signature aurait été repoussée de 3 ans suite à la forte pression de l’Inde.

Ces pilotes supposés sri-lankais sont en train de voler aujourd’hui sur un petit avion Cessna autour de l’aérodrome de l’Usine 132 à Chengdu, pour se familiariser avec les routes de navigation.

On ignore pour le moment avec quel modèle de FC-1 les pilotes vont faire leurs essais. La logique veut que ce soit la dernière version, le Block II, qui a un système de ravitaillement en vol (IFR) et une suite avionique améliorée.

Mais le Sri Lanka n’a pas d’avions de ravitaillement et rien ne justifie une intervention de l’armée de l’air sri-lankais au-delà de ses frontières. Je penche donc plutôt sur une version Block I avec rétrofit de certaines améliorations portées sur le Block II, pour renforcer la capacité Air-Sol de l’avion.

FC-1 Block I avec deux missiles supersoniques CM-400AKG

FC-1 Block I avec deux missiles supersoniques CM-400AKG

Le FC-1 est un avion de chasse polyvalent léger avec un MTOW de 12 700kg. Il est capable d’emporter jusqu’à 3 900kg de charges d’armement au maximum. Le rayon d’action de l’avion est de 1 352km.

La version Block III de FC-1 est en cours de développement. Le radar KLJ-7V2 sera remplacé par un nouveau radar à balayage électronique actif. L’upgrade comprendra aussi le nouveau moteur chinois WS-13B, l’implémentation d’un IRST et d’un HMD, ainsi qu’une nouvelle CDVE numérique à pleine autorité. Chaque FC-1 coûte dans les 20 millions USD.

L’armée de l’air sri-lankaise utilise aujourd’hui une douzaine de Chengdu J-7 (F-7GS, F-7BS et FT-7), la prise en main de FC-1 par ses pilotes pourrait donc être facilitée.

A noter que, il est intéressant de voir que les essais en vol se font à Chengdu et non au Pakistan. Est-ce que cela signifie que le groupe AVIC, à travers sa société d’export CATIC, voudras reprendre la main de l’exportation de ce programme, ou alors à Chengdu il est plus facile de voir et de tester certains aspects de l’avion ?

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Interesting… then that also implies that Sri Lankan pilots are in India to test their LCA?

    Also, when can we reasonably expect the JF-17 Block 3 prototype to debut?

  • Bonjour Henri, merci pour cette info inédite…
    Effectivement la CATIC semble décidée à exporter cet ppareil : selon le site indien Trishul généralement bien informé (juin 2015) , le Myanmar a signé en mars un contrat avec la CATIC d’importation de 12 FC-1 ainsi qu’un simulateur de vol, plus une option pour 12 appareils supplémentaires ; les livraisons devraient commencer en décembre 2017 et les appareils remplaceraient les vieux F-7M Airguard et A-5IIIC acquis au début des années 1990 ; mais selon d’autres sources, le pays pourrait être les Sri lanka : le 8 Juin 2015, quand le Chef d’Etat major de l’armée de terre pakistanaise visite le QG de l’armée de l’air du Sri Lanka, il y a une grande maquette de FC-1 aux couleurs du Sri Lanka.
    Le 5 janvier 2016, selon la DND – Dispatch News Desk News Agency, un accord serait intervenu entre le Pakistan et le Sri Lanka sur la vente de 8 JF-17 dans un premier temps. Le Premier Ministre pakistanais en visite de trois jours au Sri Lanka, annonce que les liens entre les deux pays doivent être revigoré par une « enhanced cooperation in trade, science and technology, defence production and tourism » mais le 17 janvier le Sri Lanka affirme que la question de l’achat de JF-17 n’est pas encore tranchée : “We have a requirement to improve our fleet and we are studying various options. The Air Force had never informed the Ministry of Defence that we would like to go for the JF-17, so there was never a final decision to purchase the jets when the Pakistan Prime Minister was in Sri Lanka,” d’après le porte-parole de la SLAF, leGroup Captain Chandima Alwis.
    Le fait que selon tes informations, le Sri Lanka se tourne plutôt vers la Chine pourrait résulter des pressions diplomatiques et politiques de l’Inde pour bloquer l‘achat par le Sri Lanka de 10-12 FC-1 au Pakistan(selon Jane’s Defence Weekly) ??

LEAVE A COMMENT