Le réseau 4G chinois couvre les îles Spratleys

3 jours après le verdict de la Cour permanente d’arbitrage (CPA), China Telecom, premier opérateur fixe et troisième opérateur mobile en Chine, inaugure le réseau 4G sur 7 îles Spratleys sous contrôle chinois.

C’est précisément au 14 Juillet à 18h30, après 68h de calibrages, que la station de base 4G au récif de Subi a été mise en serivce. Elle est la dernière des 8 stations après celles du récif de Fiery Cross, de Johnson du Sud, Mischief, de Cuarteron, de Gaven et de Hughes.

La nouvelle a été diffusée par China Telecom le 15 au soir.

Des annonces successives… une coïncidence ?

Les équipes de China Telecom travaillent sur une station de base 4G

Les équipes de China Telecom travaillent sur une station de base 4G

Cette annonce vient juste après l’atterrissage réussi d’un A319 et d’un Boeing 737 sur le récif de Subi et le récif Mischief le 13 Juillet.

Un jour plus tard, le 14 Juillet, la CNNC (China National Nuclear Corporation) annonce le début de l’assemblage de la première centrale nucléaire flottante chinoise, dont le programme est en partie dédié pour alimenter les récifs chinois en mer de Chine méridionale.

Si ces dernières réalisations sont planifiées bien avant que les Philippines aient porté l’affaire devant la CPA, mais le plan de communication, lui, semble être volontairement séquencé.

Le message des Chinois paraît clair – leur présence sur les récifs déjà occupés sera permanente, et ce quel qu’en soit le prix, et le soutien logistique sera aussi à la hauteur de leurs ambitions.

Les Paracels déjà couverts par la 4G

Les 7 îles chinois dans les Spratleys ne sont pas les premiers à passer en ère 4G. En Septembre 2015, les habitants chinois qui se trouvent sur les îles habitées de Paracels commencent à voir le symbole 4G affiché sur leur téléphones portables.

Les mesures réelles relèvent une bande passante à 14,4Mbit/s sur ces îles, et la stabilité des services est maintenue au-dessus de 99,9%. Le réseau est réalisé par un autre opérateur chinois, le China Mobile, après des travaux qui ont duré plus de 15 mois.

Ces installations ont évidemment suscité de vives protestations de la part du Vietnam. Le 10 Septembre 2015, le porte-parole du ministère des affaires étrangères vietnamiennes a critiqués l’inauguration du réseau qu’il a considéré comme « activités illégales ».

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Consulta, China ha colocado alguna red de guerra electronica en las islas? De ser que si, cual es el grado de tecnología de guerra electronica china, haciendo una comparación con la OTAN?

    You see, China has placed a network of electronics in the Islands war? Would be that if the degree of war china electronics technology, which is making a comparison with NATO?

LEAVE A COMMENT