La production « en masse » des sous-marins nucléaires chinois ?

La Chine semble vouloir produire « en grande série » ses sous-marins nucléaires de nouvelle génération, c’est en tout cas ce que font savoir, de manière subtile, les dernières publications du chantier naval Bohai. C’es ici que tous les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) et sous-marins nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de la marine chinoise sont produits depuis 1968.

Dans un premier article paru dans le compte Weixin du chantier le 15 Novembre, article qui a été retiré quelques jours après, on apprend que les responsables du parti communiste de l’Institut 719 et du chantier naval Bohai ont organisé ensemble une journée à thème portée sur la collaboration future.

Lors de cet événement, LI Tian Bao (李天宝), P-DG du chantier naval Bohai, a prononcé un discours dans lequel il indique que ses équipes feront tout pour « réaliser le rêve de plusieurs génération », à savoir « produire en grande série d’un certain projet », et que les produits militaires restent la priorité des priorités pour l’entreprise.

Les phrases similaires ont également été employées lors de sa visite du 2 Novembre à un autre site de production du chantier naval, où il a parlé « de calendrier et des missions de construction et d’essais à la fois chargées et difficiles »,  dès maintenant et « dans un futur proche ».

Ici s’ajoute le fait que les travaux de construction de la nouvelle chaîne de production, qui semble être dédiée à l’assemblage des sous-marins nucléaires, touchent à leur fin, on suppose donc que le « certain projet » dont LI a évoqué par deux fois serait en réalité celui des nouveaux SNA chinois Type 09V ou SNLE Type 09VI.

Sachant que l’Institut 719, filiale du groupe naval chinois CSIC et bureau d’études spécialisé dans la conception des sous-marins nucléaires, a commencé le design des sous-marins de nouvelle génération depuis 2012, il semble être cohérent de voir démarrer la découpe de la première tôle incessamment sous peu, comme ce que nous avons déjà suggéré dans un dossier publié en Avril cette année.

当前和今后一个时期,公司产品任务倍增,建造试验任务艰巨繁重。

为后续产品的精细化施工提供以资借鉴的宝贵经验,要做好大批量产品同时施工的思想准备,抓住千载难逢的历史机遇

Et LI Tian Bao n’est pas la seule personne à avoir fait savoir que le chantier naval Bohai devrait lancer la construction en grande série. Son adjoint, HU De Fang (胡德芳), qui occupe le poste du directeur général, a tenu une réunion le 12 Novembre avec plusieurs responsables de production, durant laquelle il a demandé à ces derniers de « bien capitaliser les expériences industrielles » et de « saisir une opportunité historique sans précédent », pour mieux préparer à « la mise en parallèle de la production en grande série ».

Bien que le texte n’a pas mentionné de quel produit il s’agit, mais de toute évidence il devrait être du même que LI a parlé trois jours après.

On remarque par ailleurs que plusieurs hauts responsables politiques et industriels ont rendu visite à l’Institut 719 et au chantier naval Bohai depuis cet été. On peut citer par exemple :

Cette fréquence inhabituelle des visites et des inspections de haut rang est aussi une preuve indirecte que le lancement de la dite « production en grande série » est imminent.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comment
  • Sur le ton de l’humour, je dirais qu’on va entendre les sous marins chinois depuis Hainan jusque dans le Minnesota car « en masse » ils feront encore plus de bruit…
    Sinon, des informations sur le système de propulsion électrique intégré que les chinois tentent de mettre au point?

LEAVE A COMMENT