Premiers JF-17 pour la Birmanie avant fin 2017 ?

Selon les médias locaux, l’armée de l’air birmane (MAF) pourrait recevoir ses premiers chasseurs JF-17 avant la fin de cette année. Les officiers birmanes ont confirmé l’acquisition de l’avion en Novembre 2016, lors du Salon aéronautique de Zhuhai en Chine, alors que le contrat aurait été signé en 2015.

La MAF est doté d’une flotte de plus de 70 avions de combat aujourd’hui mais à part d’une trentaine de MiG-29 et ses variantes, dont dix qui devraient être modernisés au standard MiG-29SM, le reste est surtout composé de vieillissants F-7MFT-7 et A-5M chinois.

L’arrivée du JF-17 au standard Block II, customisé selon les spécifications du pays, va donc permettre à la MAF de faire peau neuve et aussi rationaliser sa flotte. Les avions devraient principalement être affectés aux missions de l’appui aérien rapproché, toujours d’après les sources birmanes.

Le ministère birman de la Défense a d’ailleurs laissé entendre que des appareils supplémentaires pourraient être considérés.

Les photos prises par les spotteurs chinois à Chengdu montrent que l’appareil immatriculé 1704 et en couleur de la MAF est déjà entré en phase des essais en vol dès le mois de Septembre cette année. Cela revient à dire qu’au moins quatre JF-17 pour la Birmanie ont déjà été produits en Chine.

On ignore encore si la suite de la production sera délocalisée au Pakistan Aeronautical Complex (PAC), situé à Kamra, pour le restant du contrat, qui porte sur 16 appareils au total pour un coût unitaire estimé à 35 millions de dollar US. Cela dépendra de la montée en cadence au PAC qui devrait atteindre le chiffre de 25 JF-17 assemblés par an.

Aujourd’hui plus de 80 JF-17 ont déjà rejoint les rangs de l’armée de l’air pakistanaise (PAF) depuis la première introduction de l’avion dans le 26e escadron en 2010. Le 100e JF-17 produit au Pakistan devrait aussi sortir de la chaîne d’assemblage de PAC sous peu.

Le nouveau standard Block II actuellement en production apporte en premier lieu la capacité d’être ravitaillé en vol avec une perche détachable. Une nouvelle suite avionique améliorée qui permet d’échanger des données avec les AWACS ZDK-03, une plus large panoplie des armes Air-Surface ainsi que des pods de guerre électronique ont également été implémentées.

A noter que le premier essai de ravitaillement en vol d’un JF-17 Block II avec un IL-78 a eu lieu récemment. 50 appareils de ce standard devraient être assemblés au PAC.

JF-17

L’essai de ravitaillement en vol d’un JF-17 Block II a eu lieu récemment (Image : defense.pk)

Selon Khuwaja Sohail Mansoor, président du comité permanent de la production de défense du Pakistan, l’exportation d’armements du pays en période fiscale 2016-2017 a atteint un montant record de 98,3 millions de dollar, en hausse de 55% par rapport à il y a 10 ans. Le Pakistan, qui détient 50% des parts du programme JF-17 à côté de la Chine, compte bien améliorer ces résultats avec d’autres contrats d’export de l’avion.

En plus du Nigeria qui a confirmé une première tranche de trois appareils, des discussions avec d’autres pays en Moyen Orient et en Afrique sont également en cours. Des rumeurs parlent d’un nouveau client avec une commande ferme de quatre avions, mais cela n’a pas encore été confirmé.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT