Première chaîne d’îles : 3 traversées chinoises en 3 mois

La première chaîne d’îles, qui va du Japon aux îles Ryukyu et de Taïwan aux Philippines jusqu’à Bornéo, a longtemps été considérée comme un collier autour du cou par les Chinois, et est réellement utilisée comme tel par les Américains et ses alliés pour confiner la Chine par l’Est et pousser le front jusqu’à devant la porte du continent chinois.

Depuis maintenant trois ans, l’armée chinoise, s’appuyant sur ses forces navales et aériennes, tendent de « remettre en question » le confinement militaire et challenger cette première chaîne d’îles, tout en développant des vecteurs pouvant atteindre la deuxième chaîne d’îles, avec comme cible principale les bases américaines sur Guam.

Force est de constater que l’intensité des manœuvres chinoises augmente de façon constante et progressive depuis ces dernières années. En 2017, nous avons enregistré pas moins de 24 sorties et traversées aériennes de la première chaîne d’îles par l’armée chinoise. Les trois principales sorties géographiques empruntées par les Chinois pour « percer le rideau » sont le détroit Tsushima situé entre la péninsule de Corée et l’archipel du Japon, le détroit de Miyako entre le Japon et le Taïwan, et le détroit de Bashi entre le Taïwan et les Philippines.

Et les forces aériennes chinois ont franchi de nouveau la première chaîne d’îles cette semaine – pour la troisième fois depuis le début de l’année – avec une escadrille de huit appareils militaires, comprenant quatre bombardiers H-6K, un avion SIGINT Tu-154M/D, un avion de brouillage électronique longue portée Y-8G et deux chasseurs d’escorte Su-30MKK.

Selon le rapport publié par l’Etat major de l’armée japonaise le vendredi 23 Mars, ces appareils de l’armée de l’air chinoise, venant de la côte Est du continent, ont survolé le détroit de Miyako le même jour. Les bombardiers et l’avion SIGINT ont continué leur route vers l’océan Pacifique tandis que l’avion brouilleur a fait demi-tour peu après la traversée.

Tous les appareils chinois, dont les bombardiers de la 10e division, sont rentrés ensuite à leurs bases via le même détroit.

Il est à noter que seule une partie des avions chinois ont pu être pris en photo par les chasseurs japonais venant les « accompagner ». Le rapport japonais utilise en fait le mot « supposé avion de chasse » (推定戦闘機) pour désigner les deux avions de chasse d’escorte chinois, signe qu’il y aurait eu des rencontres plus « dynamiques » avec ces derniers lors de l’interception ce qui a empêché les forces japonaises de les photographier.

C’est l’armée de l’air chinoise, via son porte-paroles, qui a confirmé par la suite qu’il s’agissait de deux chasseurs bombardiers Su-30MKK qui ont escorté l’escadrille.

Chaîne d'îles

Les deux chasseurs Su-30MKK de l’armée de l’air chinoise qui ont escorté l’escadrille franchir le détroit de Miyako (Photo : 空军发布)

On remarquera également que c’est la première sortie de l’année des appareils de l’armée de l’air chinoise au-delà de la première chaîne d’îles, les deux premières ont été menés par les forces aériennes de la marine chinoise.

DateCorpsPassageBombardierAWACSRavitailleurSIGINT
ECM
Chasseur
2018-01-29PLANAFTsushima1 x Y-9JZ
2018-02-27PLANAFTsushima1 x Y-9JZ
2018-03-23PLAAFMiyako4 x H-6K1 x Tu-154M/D
1 x Y-8G
2 x Su-30MKK

A suivre.

Henri K.

 

Annexe : Les sorties et les traversées de la première chaîne d’îles par l’armée chinoise en 2017

DateCorpsPassageBombardierAWACSRavitailleurSIGINT
ECM
Chasseur
2017-01-09PLANAFTsushima6 x H-6G1 x Y-8J1 x Y-9JB
2017-03-02PLANAFMiyako6 x H-6G1 x Y-8J6 x Su-30MKK
2017-07-13PLAAFMiyako
Bashi
6 x H-6K
2017-07-20PLAAFMiyako
Bashi
8 x H-6K1 x Y-8CB
1 x Y-8G
2017-07-22PLAAFBashi? x H-6K? x IL-78? x Tu-154M/D
? x Y-8CB
? x Su-30MKK
2017-07-24PLAAFMiyako
Bashi
4 x H-6K
2017-08-09PLAAFMiyako
Bashi
1 x Y-8G
2017-08-12PLAAFMiyako
Bashi
1 x H-6K1 x Y-8G
2017-08-13PLAAFMiyako
Bashi
2 x Y-8G2 x Su-30MKK
2017-08-14PLAAFMiyako
Bashi
2 x Y-8G
2017-08-24PLAAFMiyako6 x H-6K
2017-11-18PLAAFMiyako1 x Tu-154M/D
2017-11-19PLAAFMiyako4 x H-6K1 x Tu-154M/D
1 x Y-8G
2017-11-20PLAAFMiyako
Bashi
8 x H-6K1 x Y-8CB
1 x Y-8G
2017-11-23PLAAFMiyako4 x H-6K1 x Y-8CB
2017-12-07PLANAFMiyako
Bashi
4 x H-6G1 x Y-8J
2017-12-09PLAAFMiyako4 x H-6K1 x Y-8G? x Su-30MKK
2017-12-11PLAAFMiyako
Bashi
2 x H-6K1 x Tu-154M/D
1 x Y-8G
2 x Su-30MKK
2017-12-17PLAAFMiyako
Bashi
1 x Y-8CB
2 x Y-8G
2017-12-18PLAAFTsushima2 x H-6K1 x Tu-154M/D2 x Su-30MKK
2017-12-18PLAAF1-Bashi
2-Miyako
1 x Y-8G
2017-12-20PLAAFMiyako1 x Tu-154M/D
2017-12-20PLAAFMiyako? x H-6K? x IL-78? x Su-30MKK
2017-12-20PLAAF1-Bashi
2-Miyako
1 x Y-8G
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

LEAVE A COMMENT