Premier vol d’un drone tiltrotor chinois à hydrogène

Le 31 Décembre 2017, un drone à rotors basculants co-développé par deux entreprises chinoises – Unique UAV (银川优雷特航空技术) et Zhuhai Tian Qing (珠海天晴) – a réalisé son premier vol en Chine avec succès.

Annoncé comme « premier au monde » par ses constructeurs, la particularité de ce petit tiltrotor est qu’il est à hydrogène et fonctionne entièrement aux piles à combustible, avec une autonomie conséquente de deux heures en mode hélicoptère, ou six heures comme un aéronef à voilure fixe.

Il se base sur la plateforme existante VTOL330 d’Unique UAV qui mesure 1,9 mètres de longue, 3,3 mètres en envergure et pèse 21 kg maximum au décollage. Il s’agit d’un drone avec empennage bipoutre en V inversé, disposant de quatre rotors dont deux basculables situés à l’avant.

Les piles LiPo (Lithium – Polymère) qui alimentait le drone ont laissé place aux nouvelles piles à combustible et à un réservoir d’hydrogène. Selon les données du constructeur chinois, le nouveau drone réadapté à hydrogène est capable d’atteindre une vitesse d’un peu moins de 80 km/h en mode hélicoptère, ou 120 km/h en mode avion, chiffres qui sont sensiblement identiques à ceux sous une alimentation « classique ».

Il est à noter que ce nouveau drone basant sur le modèle VTOL330 devrait être un prototype de concept pour valider le nouveau système d’alimentation par piles à combustible. En effet, Unique UAV présente aussi sur son site Internet un autre drone titrotor à hydrogène connu sous le nom de VTOL350.

Ce dernier est plus grand, plus léger et présente une configuration aérodynamique différente par rapport au modèle précédent, mais préserve la même autonomie sous les deux modes de vol. Un premier prototype semble être actuellement en phase d’essais au sol.

Et l’entreprise dont le siège se trouve à Yinchuan dans la province de Ningxia semble avoir déjà trouvé preneur pour son futur drone à hydrogène. Un accord de coopération stratégique a été signé en Mars l’an dernier entre Unique UAV, un fond d’investissement gouvernemental de Yichuan et ZTE, équipementier chinois en télécom, dans un projet de Smart City pour la ville de Yichuan.

Le projet prévoit d’équiper le drone tiltrotor à hydrogène avec des senseurs, capable d’alimenter le centre de Big Data de ZTE en données de tout genre comme la qualité de l’air, le trafic, la cartographie des bâtiments illégaux…etc. Ces informations seront transmises par le drone en utilisant le nouveau réseau de télécommunication 5G de ZTE et permettront à la mairie de prendre de meilleures décisions pour gérer la ville.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT