Premier coup de feu de la marine chinoise en mer Baltique

Arrivée il y a presque une semaine à Baltiisk, la ville la plus à l’ouest de la Russie, les trois navires de guerre de la marine chinoise ont commencé à manœuvrer dans la mer Baltique avec leurs confrères russes, ce mardi 25 Juillet, en y menant un exercice à tirs réels.

Il s’agit du premier sujet de l’exercice naval conjoint sino-russe « Joint Sea 2017 », mais aussi – et surtout – les premières cartouches tirées par la marine chinoise dans la région.

En Août 2007, le destroyer 168 Guangzhou de Type 052B et un pétrolier ravitailleur de Type 903 ont fait escale à Saint-Pétersbourg dans une tournée de visite diplomatique, c’était la première fois que la marine chinoise vient à la mer Baltique mais les bâtiments chinois n’avaient mené aucun exercice militaire sur place.

Placés sous le commandement de la corvette russe 532 Boiky du Projet 20380, le destroyer chinois 174 Hefei de Type 052D, l’un des destroyers les plus récents de la marine chinoise, a ouvert le feu vers 10h40 du matin sur une petit cible flottante.

Les balles de 30 mm en provenance du système CIWS H/PJ-12 ont « couvert » la cible, selon les observateurs des deux marines et l’analyse de vidéos.

Un autre bâtiment chinois, la frégate 571 Yuncheng de Type 054A, a réalisé le même tir aux côtés des autres navires russes affecté au deuxième groupe tactique.

D’après le communiqué de la marine chinoise, cette partie de l’exercice est terminée une heure plus tôt que prévu.

Le lendemain, mercredi 26, les deux flottes ont continué sur une série d’exercices, comme le sauvetage conjoint, la simulation de ravitaillement, ainsi que l’arraisonnement et l’inspection en mer.

Avant de lancer ces manœuvres conjointes, qui ont d’ailleurs attiré inévitablement l’attention de l’OTAN, la marine chinoise a ouvert ses trois navires participants au public et aux militaires russes.

Le vice-amiral Alexander Fedotenkow, adjoint commandant en chef de la VMF (marine russe), a notamment visité le destroyer 174 Hefei, qui a remplacé le 173 Changsha de même classe pour des raisons encore inconnues aujourd’hui, et a qualifié de « respectable » la capacité de combat du navire.

La première partie de l’exercice « Joint Sea 2017 », qui a lieu en Russie, a pris fin hier. La deuxième partie aura lieu en mer d’Okhotsk et mer du Japon dès le mois de Septembre.

A suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Bonjour.. Je pense qu’il faudrait mettre  »obus » dans la phrase suivante : Les balles de 30 mm en provenance du système CIWS H/PJ-12

    Combien d’escales au total pour la flotille ? Est elle allé directement de Djibouti en mer baltique ?

LEAVE A COMMENT