Premier client d’export pour l’hélicoptère de combat Z-19E

L’hélicoptère de combat chinois Z-19E semble avoir trouvé preneur récemment – en effet, une intention d’achat portant sur cinq appareils a été signée entre Harbin Aircraft Industry Group (HAIG) et PolyTech, lors de la 4e édition de China Helicopter Exposition (中国天津国际直升机博览会) qui se tient actuellement à Tianjin.

La filiale du groupe AVIC spécialisé dans la production des hélicoptères et des avions de transport léger indique que la livraison pourrait avoir lieu en début 2018. Selon MA De Quan (马德权), adjoint ingénieur en chef de HAIG, une dizaine de pays s’est déjà montrée intéressée par le Z-19E.

Z-19E

Le premier prototype du Z-19E lors de son vol inaugural du 18 Mai 2017 (Photo : AVIC)

Le Z-19E est la version entièrement dédiée à l’export du Z-19, un hélicoptère de combat léger et de reconnaissance utilisé par l’armée de terre chinoise pour assister un autre hélicoptère de combat plus lourd, le Z-10.

Milvus, ou 鸢 en chinois, a effectué son vol inaugural le 18 Mai cette année (voir notre dossier « l’Hélicoptère de combat léger Z-19E réussit son premier vol« ). Il peut emporter jusqu’aux seize missiles Air-Air et Air-Sol ainsi que les paniers de roquettes et le pod à canon, sous ses deux ailettes pour les missions de reconnaissance, anti-char ou combat aérien.

Les caractéristiques du Z-19E sont globalement identiques à son aîné qui mesure 12 mètres de long et 4 mètres de haut. Le premier a un diamètre du rotor de 12,01 mètres, avec une masse maximale au décollage de 4 250 kg, soit 250 kg de moins que la version de l’armée chinoise.

Mais contrairement au Z-19 qui est entré massivement en dotation dans l’armée de terre chinoise, avec plus de 180 appareils produits jusqu’à présent, le Z-19E n’est pas équipé du radar de mât pour la conduite de tir, à l’image de l’AN/APG-78 Longbow de l’armée américaine.

Z-19E

Un Z-19 exposé au sol lors de la 4e édition de China Helicopter Exposition qui se tient actuellement à Tianjin (Photo : 威猛)

On ignore également si AVIC va offrir en package leur nouveau drone aéroporté SW6 qui a fait son première apparition l’année dernière sur un autre hélicoptère de combat léger Z-11WB, au salon de Zhuhai.

La présentation officielle ne dit que peu sur ce drone, et indique simplement que l’hélicoptère peut manipuler le drone pour accroître son rayon de reconnaissance.

Quant au premier client d’export du Z-19E, aucune indication n’a été dévoilée pour le moment par l’industriel chinois comme la coutume le veut.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Je trouverais toujours bizarre le choix de ne pas équiper cet appareil d’un canon mobile comme les autres hélicoptères d’attaque…

    C’est tout de même particulièrement handicapant tant cet armement est utilisé par ces appareils…

    Vu ce que les chinois réalise je doute que cela soit un ennui technique ou une méconnaissance qui ai conduit à cette décision… Peut être un manque d’expérience sur l’importance de cet équipement ?

    En tout cas pour moi c’est rédhibitoire, il n’est pas qualifié pour être nommé hélicoptère d’attaque, et ne peut accomplir d’autres missions a l’image des kiowa US plus polyvalent…

      • Parfaitement, c’est simplement mon point de vue, j’ai tendance à considérer que l’absence d’outil de polyvalence comme étant un frein a des appareils comme les hélicoptères.

        C’est peut être à force de voir de la polyvalence qui a tendance a devenir omniprésente sur les matériels Français, mais au delà de ça je c onsidère comme un gâchis de ressources sur ce type d’appareil.

        Le pod ne remplacera jamais les tourelleaux des hélicoptères d’attaque. (la fenetre de tir et sa précision sont bien au delà des pods)

        Quand au F35, veuillez me pardonner mais a mon sens il n’est absolument pas un exemple à suivre, ceci étant il est tout de même équipé d’un canon multitube, même si ce dernier semble toujours causer des problèmes.

LEAVE A COMMENT