Le porte-avions Liaoning repart en manœuvres

Au moment où la mise à flot imminent du deuxième porte-avions chinois est confirmée officiellement par le ministère chinois de la Défense, le porte-avions Liaoning et son équipage n’ont pas chômé non plus.

porte-avions Liaoning

Une femme matelot sur le pont d’envol du porte-avions Liaoning (Photo : PLA Navy)

Après une pose de deux mois, à la suite d’une série de manœuvres dont certaines à tirs réels (voir notre dossier « Dans les coulisses de la dernière sortie du porte-avions Liaoning« ), le groupe aéronaval composé du porte-avions Liaoning et de plusieurs navires d’escorte, ainsi que des avions de combat embarqués J-15 et des hélicoptères, ont quitté la base navale de Qingdao le lundi 20 Mars et rejoint la mer de Chine orientale dans un premier temps, avant d’arriver en baie de Bohai, pour une nouvelle campagne d’entraînement « Full-scale ».

L’information a été relayée par le site internet de l’armée chinoise hier soir, mentionnant l’objectif de vérifier la capacité de la mise en réseau des données au sein du groupe aéronaval et le commandement intégré de la flotte.

Selon l’article, les pilotes de J-15 ont effectué des pontées dans une série de « récupération ». Ils se sont notamment entraînés au ravitaillement en vol, au combat aérien ainsi qu’aux frappes Air-Surface.

Les hélicoptères des forces aériennes embarquées ont également effectué des pontées nocturnes pour simuler les missions de sauvetage et d’alerte avancée.

La marine chinoise n’a pas révélé d’autres informations dans son article, mais nous pouvons tout de même en tirer quelques détails supplémentaires intéressants.

D’abord, le lieu et la durée de cette nouvelle sortie – Les autorités chinoises ont l’habitude d’interdire l’accès à la zone maritime où les manœuvres du groupe aéronaval ont lieu par mesure de sécurité et de confidentialité, et c’est encore le cas cette fois-ci.

D’après l’alerte de navigation 辽航警0036 publiée le 20 Mars – le jour où le porte-avions Laioning et son groupe ont larguer les amarres – une zone d’environ 4 000 km² en mer est interdite d’entrer du 20 Mars au 4 Avril, soit 16 jours au total précisément, dans la baie de Bohai.

渤海,3月20日1100时至4月4日0800时,在
01. 39°54.0′N 119°57.0′E
02. 39°54.0′N 120°36.0′E
03. 39°15.4′N 120°24.3′E
04. 39°15.4′N 119°45.3′E
诸点连线范围内执行军事任务。禁止驶入。

porte-avions Liaoning

La supposée zone d’entraînement du porte-avions Liaoning et de son groupe aéronaval (Image : East Pendulum)

La zone se trouve près du centre d’entraînement des pilotes aéronavals, situé à une centaine de kilomètre au Nord, pour faciliter le soutien logistique des forces aéronavales embarquées.

La durée est aussi plus longue que les précédents entraînements enregistrés depuis fin 2015, sauf celui de 22 jours qui a débuté au 21 Octobre 2015, et qui a eu lieu exactement au même endroit.

D’autre nouveauté que nous avons pu observer avec cette nouvelle sortie du porte-avions Liaoning est l’arrivée d’un nouvel appareil J-15.

Immatriculé 122, il s’agit du troisième avion de troisième batch de production. Cela veut dire que l’Usine 112 (SAC, Shenyang Aircraft Corporation) du groupe AVIC à Shenyang a déjà produit et mis en service au moins 23 avions de combat embarqués J-15 (d’immatriculé 100 à 122), si on ne compte pas les avions prototypes ainsi qu’un certain nombre d’appareils de série endommagés ou perdus.

porte-avions Liaoning

L’appareil 122 du J-15 fait aussi partie de cette sortie (Photo : PLA Navy)

Sachant que le porte-avions Liaoning peut embarquer 24 chasseurs J-15, on ne sera plus tarder de voir le régiment aéronaval à bord au complet.

Il serait temps, dans tous les cas, car le sistership de Liaoning devrait être livré à la marine chinoise d’ici 2019, donc il ne reste plus que trois ans pour que SAC produise assez d’appareils quand le deuxième porte-avions chinois sera en place.

Pour finir, on pense que la marine chinoise pourrait mener la certification de sa 6ème promotion des pilotes aéronavals embarqués durant cette nouvelle sortie.

En effet, depuis que les pilotes de la 5ème promotion, qui ont initié leurs formations en 4ème trimestre 2012, ont reçu leur certificat en Août l’année dernière qui leur permet d’apponter sur le porte-avions Liaoning, notre prévision établie à partir des données statistiques suggère qu’une nouvelle vague de pilotes devrait finir d’être formé entre Avril et Mai cette année.

porte-avions Liaoning

Le planning des cinq premières vagues de formation des pilotes aéronavals chinois (Image : East Pendulum)

Chaque promotion comprend une dizaine d’élèves-pilotes et de LSO, et 8 nouveaux pilotes sont certifiés tous les 9 mois environ. Comme la précédente certification a eu lieu en Août 2016, on est actuellement dans la période où une nouvelle vague de jeunes pousses tentera d’obtenir leur « permis » de J-15.

On attend, bien entendu, les annonces officielles pour confirmer ou infirmer ce point.

A suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT