Porte-avions Liaoning : Cap vers la mer de Chine méridionale

16 Liaoning, unique porte-avions de la Chine pour le moment, a commencé sa traversée du détroit de Taïwan cette semaine, dans la nuit du 4 au 5 Janvier. Escorté par cinq navires de guerre, le flagship de la marine chinoise et son groupe aérien embarqué devraient entamer en ce début d’année une série d’entraînement en mer de Chine méridionale, s’ils gardent le cap actuel.

Mais contrairement à la sortie semblable qui a eu lieu entre le 30 Novembre 2016 et le 11 Janvier 2017 – où le groupe aéronaval chinois a été d’abord sorti de la première chaîne d’île, via le détroit de Miyako près de l’archipel du Japon, avant de regagner la mer de Chine méridionale par le détroit de Bashi, situé au sud de l’île de Taïwan – cette fois-ci la flotte est partie plus tard et a filé droit vers la destination.

On ignore en revanche si le porte-avions va contourner plus tard l’île de Taïwan sur son chemin de retour, par l’Est, une fois les opérations terminées.

Très sensibles aux manœuvres militaires chinoises dans ses environs, les médias taïwanais ont comme d’habitude fait une assez large couverture sur cette nouvelle descente du porte-avions chinois. On apprend alors que le porte-avions a levé l’ancre de son port de base près de Qingdao le 2 Janvier, puis a rejoint plusieurs navires d’escorte, dont deux destroyers de classe Type 052C de la flotte de l’Est et au moins trois autres bâtiments de la flotte du Nord, dans une zone interdite d’accès en mer Jaune.

L’armée taïwanaise, qui suit l’événement de près, avait estimé que la flotte chinoise pourrait passer sur le côte Est du Taïwan pour y effectuer des pontées, mais finalement le porte-avions et les navires chinois ont longé les côtes et naviguaient directement vers le sud.

Un ancien officier de la marine taïwanaise pense que la descente des masses d’air continentale polaire pourrait avoir poussé le groupe aéronaval chinois à partir vers le sud plus tôt.

Selon les sources gouvernementales de l’île, le porte-avions chinois a traversé rapidement le détroit de Taïwan et les appareils embarqués n’ont effectué aucune pontée, ce qui a été interprété comme un signe de « retenue » de la part de l’armée chinoise. La flotte chinoise est sortie de la zone d’identification de la défense aérienne (ADIZ) taïwanaise dans la soirée du Vendredi 5 Janvier vers 21h00 heure locale.

Il est à noter que depuis fin 2016, le porte-avions chinois et son groupe aérien embarqué sont déjà descendus trois fois dans le sud. La première tournée a duré plus d’un mois entre fin Novembre 2016 et mi Janvier 2017, puis une deuxième en Juillet 2017 pour participer au 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine, où Liaoning a ouvert ses portes au grand public pour la première fois dans l’histoire.

La suite de cette nouvelle sortie du porte-avions chinois pourrait être très intéressant à suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

LEAVE A COMMENT