Planeur hypersonique ? Missile balistique ? 5 lancements étranges en 3 jours

Les trois derniers jours ont été marqués par plusieurs essais militaires étranges qui ont eu lieu à l’ouest de la Chine, c’est en tout cas ce que suggère une série de messages aux navigants aériens (NOTAM) active entre le samedi 20 et le lundi 22 Octobre 2018. Même si rien n’est encore officiellement confirmé et tout n’est que des hypothèses de travail à l’heure actuelle, il y a bien raison de croire que la force des fusées chinoise aurait mené quelques tirs pour le moins curieux, dont trois qui pourraient éventuellement être assimilés à des vols de planeur hypersonique.

Le premier de ces cinq événements est relativement classique et il est signalé par deux NOTAMs, qui indiquent la présence de quatre segments aériens fermés à toute altitude entre le désert du Taklamakan et la partie nord-ouest de la province du Qinghai.

Il est difficile de dire s’il s’agit effectivement d’un exercice de tirs de missile balistique mené par la Base n°64 (anciennement Base n°56), dont plusieurs sites connus de cette entité de la force des fusées chinoise se trouvent justement à proximité des zones mises en avant par les deux NOTAMs en question, ou l’engin quoiqu’il soit ait décollé du centre spatial de Taiyuan

A4471/18
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1810200150 C) 1810200910
D) 0150-0300 0815-0910
E) FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. Y1: MAGOD-MEPEP.
2. W192: DUMIN-TUSLI.
3. L888: TONAX-LEBAK.

A4469/18
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1810200153 C) 1810200252
E) FLW SEGMENT OF ATS RTE CLSD:
1. W112: 100KM EAST OF HOTAN VOR ‘HTN’-20KM WEST OF QIEMO VOR ‘QIM’.
2. L888: NOLEP-TONAX.

Hypersonique

A noter que le NOTAM A4471/18 est actif sur deux créneaux horaires bien distingues – le premier entre 09h50 et 11h00 heures de Pékin, et le deuxième de 16h15 à 17h10, le tout dans la même journée du samedi 20 Octobre.

Ce premier événement est suivi rapidement par un deuxième qui survient à peine trois heures après, mais cette fois-ci avec une indication plutôt claire qu’il s’agisse d’un lancement de missile balistique. En effet, l’un des deux NOTAMs qui sont actifs de 12h47 à 13h55 heure de Pékin met en avant une zone de retombée située à environ 173 km du centre spatial de Taiyuan (TSLC). C’est depuis cette installation inaugurée en 1968 que l’armée chinoise mène une partie de ses essais balistiques ou d’engin volant hypersonique.

On notera que cette zone de retombée est petite en comparaison des autres tirs de missile balistique observés jusqu’à présent. Mais c’est grâce à elle qu’on peut supposer que le missile ou le lanceur soit parti du TSLC en direction nord-ouest-ouest. Si nous traçons une ligne droite au départ du centre de Taiyuan et traverse cette zone de retombée, elle atteindra un champ de tirs environ 1 500 km plus loin où se trouve plusieurs cibles simulant les infrastructures de l’armée américaine dans l’Asie de l’Est, notamment au Japon.

A4464/18
Q) ZBPE/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3909N10940E018
A) ZBPE B) 1810200447 C) 1810200555
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N392017E1092107-N390419E1091717-N385819E1095816-N391413E1100213
BACK TO START. ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY INTO THE TEMPORARY
RESTRICTED AREA. VERTICAL LIMITS: GND-UNL
F) GND G) UNL

A4474/18
Q) ZLHW/QARLT/IV/NBO/E/000/197/
A) ZLHW B) 1810200530 C) 1810201530
E) SEGMENT JIAYUGUAN VOR ‘CHW’-YABRAI VOR ‘YBL’ OF ATS RTE V67
CLSD AT 6000M AND BELOW.
F) FL000 G) FL197

Si ce deuxième lancement qui a eu lieu le samedi 20 Octobre laisse penser qu’il pourrait s’agir d’un « simple » essai de missile balistique, un troisième groupe de NOTAMs de la même journée est venu rendre la tentative d’analyse plus difficile, mais aussi plus intéressante.

En effet, les six NOTAMs qui étaient actifs de 16h10 à 17h10 heure locale ce jour-ci, c’est-à-dire un peu plus de quatre heures après le précédent tir, signalent la présence de non pas une mais deux zones de retombée, d’ici s’ajoute quelques segments interdits de survol.

Les deux zones de retombée en question présentent plusieurs particularités, la plus marquante étant qu’elles ne se trouvent pas sur le même axe de tir mais décalés l’une à l’autre de plus de 370 km. La première zone, bien plus petite, se situe à environ 560 km du centre TSLC. La deuxième quant à elle est localisée au sud et mesure 157 293 km² en superficie, soit 13 fois plus grande que l’Île-de-France, et long de près de 1 300 km.

Si la première zone indique de manière assez explicite qu’il s’agisse d’une zone de retombée d’un lanceur militaire, la deuxième, elle, paraît beaucoup trop grande pour que ce soit uniquement celle d’un essai balistique. On notera que la seule comparable sur les 12 derniers mois remonte au mois de Juillet 2017, lorsque l’armée chinoise a mené un gigantesque exercice de tirs coordonnés pour célébrer le 90ème anniversaire de sa fondation.

L’une des explications possibles est que l’armée populaire de Chine ait procédé à un nouveau tir de son « DF-17 », le nom donné par les renseignements américains pour désigner le missile porteur et le planeur hypersonique chinois militarisé. La grande zone représenterait alors la zone du vol de planage hypersonique, une fois l’engin s’est détaché de son porteur et effectué des manœuvres latérales pour changer totalement de direction de vol.

Ce n’est bien entendu qu’une hypothèse de travail qui reste à confirmer pour le moment. On n’écarte d’ailleurs pas la possibilité que le premier tir du 20 Octobre soit de la même nature, car les deux partagent effectivement un même NOTAM, l’A4471/18.

A4471/18
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1810200150 C) 1810200910
D) 0150-0300 0815-0910
E) FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. Y1: MAGOD-MEPEP.
2. W192: DUMIN-TUSLI.
3. L888: TONAX-LEBAK.

A4472/18
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/3952N10453E101
A) ZLHW B) 1810200810 C) 1810200910
E) THE SEGMENT YABRAI VOR ‘YBL’ -DENGKOU VOR ‘DKO’ OF ATS RTE A596
CLSD.

A4465/18
Q) ZLHW/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3958N10514E024
A) ZLHW B) 1810200812 C) 1810200907
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N400419E1054447-N394305E1053937-N395047E1044429-N401204E1044922
BACK TO START. ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY INTO THE TEMPORARY
RESTRICTED AREA. VERTICAL LIMITS: GND-UNL.
F) GND G) UNL

A4470/18
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1810200815 C) 1810200900
E) FLW SEGMENT OF ATS RTE CLSD:
1. W112: 100KM EAST OF HOTAN VOR ‘HTN’-20KM WEST OF QIEMO VOR ‘QIM’.
2. L888: NOLEP-TONAX.

A4466/18
Q) ZXXX/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3712N08935E350
A) ZLHW ZWUQ B) 1810200815 C) 1810220305
D) 0815-0913 ON 20, 0153-0305 ON 22
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N380345E0964713-N365713E0964759-N362052E0822235-N372618E0821644
BACK TO START. ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY INTO THE TEMPORARY
RESTRICTED AREA. VERTICAL LIMITS: GND-UNL.
F) GND G) UNL

Hypersonique

Les zones signalés par les NOTAMs pour le 3e tir de la journée du 20 Octobre 2018 (Image : East Pendulum)

Après les trois éventuels tirs du samedi 20 Octobre vient la petite pause d’une journée avant que deux autres événements similaires surviennent de nouveau, ce lundi 22, avec presque les mêmes NOTAMs.

On observe alors la présence de la même très grande zone interdite de survol, à exactement le même endroit, qui est activée entre 09h53 et 11h05. Suivi par la même très petite zone de retombée que celle du deuxième tir de samedi, toujours au départ du centre TSLC.

Tout ceci laisse penser que les deux « types » d’essai du samedi 20, à savoir possiblement le test d’un missile balistique suivi par le vol d’un planeur hypersonique militaire, se sont reproduits une nouvelle fois ce lundi. Avec une telle fréquence de tirs pour deux différent types d’armement, l’armée chinoise pourrait alors avoir mené soit une campagne de validation intensive, soit la qualification d’un scénario qui nécessite la mobilisation coordonnée de plusieurs armes à projection.

A4466/18
Q) ZXXX/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3712N08935E350
A) ZLHW ZWUQ B) 1810200815 C) 1810220305
D) 0815-0913 ON 20, 0153-0305 ON 22
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N380345E0964713-N365713E0964759-N362052E0822235-N372618E0821644
BACK TO START. ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY INTO THE TEMPORARY
RESTRICTED AREA. VERTICAL LIMITS: GND-UNL.
F) GND G) UNL

A4477/18
Q) ZBPE/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3909N10940E018
A) ZBPE B) 1810220447 C) 1810220555
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N392017E1092107-N390419E1091717-N385819E1095816-N391413E1100213
BACK TO START. ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY INTO THE TEMPORARY
RESTRICTED AREA. VERTICAL LIMITS: GND-UNL
F) GND G) UNL

A suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comment

LEAVE A COMMENT