PHOTEX : l’Histoire d’un régiment de JH-7A de la marine chinoise

Les médias institutionnels de l’armée chinoise, comme le site de la marine chinoise et le journal PLA Daily, ont lancé une large campagne de communication hier sur un régiment des forces aériennes, dotée des chasseurs-bombardiers JH-7A, appartenant à la flotte du Sud.

Nombreuses photos, prises visiblement lors d’un photex (exercice de photos), ainsi qu’un reportage télévisé et un article de presse, ont été publiés et diffusées sur l’ensemble des plateformes.

Bien que ce ne soit pas précisé dans aucune des publications, mais il s’agit bien du 27ème régiment de la 9ème division aérienne de la marine chinoise.

Les 24 chasseurs-bombardiers JH-7A de ce régiment sont basés à Ledong (乐东), un petit comté autonome situé au Sud-Ouest de l’île de Haïnan et administré par la minorité ethnique « Li » (黎族).

Cette base aérienne du 27ème régiment borde la mer de Chine méridionale, et se trouve à moins de 400 km de l’île de Woody (Paracels), et à moins de 1 100 km de l’île de Fiery Cross (Spratleys). Cela permet aux appareils d’atteindre n’importe quel point de la région fortement disputée en moins d’une heure.

La 9ème division aérienne de la marine chinoise est formée en Août 1968, elle est composée de 4 régiments dont le 27ème régiment, qui a été la toute première entité de l’armée chinoise à s’équiper de JH-7 / JH-7A. La transformation des pilotes et la prise en main des appareils ont duré au total 8 mois.

Les trois autres régiments comprend le 25ème régiment basé à l’île de Woody et doté des avions de combat J-11BH et J-11BSH, le 26ème régiment à Sanya avec les avions de transport et les hélicoptère, ainsi qu’un régiment nouvellement créé (?) avec les avions ASW GX-6 et les AWACS KJ-500H.

Il est à noter que l’on peut voir la répartition des rôles des JH-7A du 27ème régiment. En effet, une partie des appareils est affectée aux missions SEAD – certains dotés des pods de brouilleurs électroniques et d’autres équipés de 4 missiles anti-radiation YJ-91 – pendant que la majorité s’adresse aux cibles de surface, au sol comme à la mer.

JH-7A

Quant à la raison exacte de cette campagne de communication, elle semble être en lien avec la situation actuelle en mer de Chine méridionale.

On apprend aussi de l’article du journal PLA Daily qu’en mois de Mars, plusieurs JH-7A de ce même régiment ont dû répondre à la « provocation » des navires de guerre et des avions étrangers. Selon l’habitude de communication de l’armée chinoise, les chasseurs-bombardiers chinois auraient peut-être pris l’avantage dans ce nouvel accrochage en mer de Chine méridionale, ce qui incite les médias institutionnels à communiquer sur cette entité.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT