Nouveau double tir d’essai de missile balistique du 15 Avril

Les forces des fusées chinoises, chargées de la dissuasion nucléaire du pays, auraient procédé à un nouveau double tir d’essai de missile balistique ce vendredi 15 Avril, dans une région peu habitée à l’Ouest.

Les messages aux navigants aériens (NOTAM) publiés par les autorités chinoises indiquent six segments aériens interdits à tout aéronef dans un rayon de 450 km près du désert du Taklamakan, sur la frontière entre la province de Qinghai et la province de Xinjiang.

A0848/17
Q) ZWUQ/QARLT/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1704150220 C) 1704150310
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. W112: QIEMO VOR ‘QIM’-ADMUX.
2. L888: SADAN -TONAX.
3. Y1: SADAN- MAGOD.
F) FL000 G) FL999

A0845/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1704150220 C) 1704150300
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.Y1: LUSMA-MAGOD.
2.W112:TUSLI-ADMUX.
3.W192:TUSLI-DUMIN.

A0849/17
Q) ZWUQ/QARLT/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1704150550 C) 1704150640
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. W112: QIEMO VOR ‘QIM’-ADMUX.
2. L888: SADAN -TONAX.
3. Y1: SADAN- MAGOD.
F) FL000 G) FL999

A0846/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1704150550 C) 1704150630
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.Y1: LUSMA-MAGOD.
2.W112:TUSLI-ADMUX.
3.W192:TUSLI-DUMIN.

La première interdiction de survol était active de 10h20 à 11h10 du matin (heure de Pékin), et les mêmes zones sont fermées une nouvelle fois dans l’après-midi, de 13h50 à 14h40.

Ceux-ci suggèrent donc que les deux essais ont été menés par la même entité, et il est très probable que le même type de missile balistique ait été utilisé pour ce double tir.

missile balistique

Les segments aériennes interdits de tout aéronef le 15 Avril 2017 (Image : East Pendulum)

Quant au point de départ de missile balistique pour ces deux essais du 15 Avril, l’orientation des segments aériens semble indiquer les tirs proviennent plutôt de l’Est, avec deux positions possibles.

La première possibilité est l’un des nombreux pas de tir de la base n°56 des forces des fusées répartis principalement dans la province de Qinghai, notamment ceux de l’entité basée à Liuqingkou.

La portée du missile balistique de ces deux essais pourrait atteindre les 1 800 km, ce qui implique l’utilisation des MRBM de la famille DF-21, comme le DF-21C par exemple.

missile balistique

Possibilité 1 : Tir depuis un pas de tir près de Liuqingkou à Qinghai.

L’autre point de départ de missile possible se situe au centre de lancement spatial de Taiyuan (TSLC), qui est servi fréquemment comme centre d’essai balistique aussi, auquel cas il est intéressant de voir que la ligne droite reliant le TSLC et le champ d’impact balistique Minfeng traverse justement les zones interdites de survol citées en haut.

Le missile balistique testé dans ce cas, au départ du TSLC et visant la zone de Minfeng, aura donc une portée d’environ 2 500 km.

missile balistique

Possibilité 2 : Tir depuis le centre de lancement spatial de Taiyuan (Image : East Pendulum)

Il est à noter que le dernier double tir de missile balistique chinois remonte au 9 Octobre 2016, dont une partie des segments aériens fermés est identique à ceux du double essais d’hier.

Les segments aériens fermés lors du double tir d’essai qui a eu lieu le 9 Octobre 2016 (Image : East Pendulum)

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT