NORINCO dévoile son char de combat léger VT-5

Dans notre article « J-20 : Invité surprise de l’Airshow China 2016 ? » du début Septembre, on a évoqué un char léger conçu par NORINCO appelé le VT-5. Il s’agit d’un tout nouveau produit dédié à l’export, comme son grand frère le char de combat VT-4, mais on n’a jamais su à quoi il ressemble.

C’est chose faite maintenant avec quelques photos publiées sur le blogosphère chinois ces dernière jours.

On a d’abord deux photos diffusées il y a deux jours par un éditorialiste du magazine « Armements » du groupe NORINCO sur son Weibo. Il précise que le VT-5 sera présent au salon aéronautique de Zhuhai, qui ouvrira ses portes à partir du 1er Novembre.

Char léger VT-5 (Source : Weaponmagazine-肖宁)

Char léger VT-5 (Source : Weaponmagazine-肖宁)

Un autre internaute chinois a été posté trois photos hier, deux sur le char de combat moyen ZTZ-96B et une sur le VT-5. Les deux blindées étaient sur la route vers Zhuhai.

ZTZ-96B de l'armée de terre chinoise et VT-5 dédié à l'export

ZTZ-96B de l’armée de terre chinoise et VT-5 dédié à l’export

On peut remarquer alors quelques différences extérieures de ce char léger VT-5 par rapport au char de combat moyen ZTZ-96B utilisé par l’armée de terre chinoise, Par exemple :

  • Le poste du pilote se situe au centre et non légèrement excentré sur la gauche.
  • Le blindage cage sur les côtés à la place du blindage réactif
  • Un tourelleau téléopéré qui semble être plus « entré de gamme » par rapport à celui du ZTZ-96B
  • L’absence de lance-pots (?)

Si on le compare maintenant avec les deux autres prototypes de char léger dans la même catégorie, il semblerait que le VT-5 soit un produit conçu par l’Usine 617 (Inner Mongolia First Machinery Group Corporation), filiale du NORINCO et entité de production principal des chars chinois.

En effet, l’armée de terre chinoise a lancé un appel d’offre sur un nouveau char léger pour des zones particulières comme le Tibet. L’Institut 201 et l’Usine 617, tous deux filiales de NORINCO, ont chacun proposé un prototype et c’est celui de l’Usine 617 qui l’a remporté. Et on remarquera que les trois galets porteurs à l’arrière du prototype de l’Usine 617 sont plus rapprochés que les trois à l’avant, comme le VT-5.

Et dans une vidéo récente diffusée par l’Usine 617, on peut voir aussi qu’il y a deux châssis différents sur la chaîne d’assemblage.

2016-10-13-norinco-devoile-son-char-de-combat-leger-vt-5-06

Deux châssis de char différents (à droite)

La présentation statique et la démonstration sur terrain qui sont prévues au salon de Zhuhai (près du parking P2) devraient nous permettre d’en savoir plus sur le VT-5.

L’affaire à suivre.

Henri K.

 

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

Latest comments

LEAVE A COMMENT