Missile Balistique : 4 essais en 4 jours

Les forces des fusées chinoises auraient procédé à quatre tirs de missile balistique, dont un double tir en un jour, à la dernière semaine du mois d’Avril, si l’on croit à la publication officielle de plusieurs messages aux navigants aériens (NOTAM).

Le premier essai balistique a débuté le jeudi 27 Avril à 09h15 du matin. Trois segments aériens ont été fermés sur toute altitude durant une heure, dans une zone située à l’Ouest du centre de lancement spatial de Jiuquan (JSLC), comme annoncé par le NOTAM A0985/17.

Il est difficile de déterminer à partir de quel endroit exactement le missile balistique a été tiré, mais on pense qu’il pourrait provenir soit du JSLC ou d’un centre de lancement spatial chinois à Taiyuan, le TSLC, tous deux sont utilisés dans les essais de vecteur balistique en Chine.

A0985/17 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1704270115 C) 1704270215
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. W66: NUKTI-EJINAQI VOR ‘JNQ’.
2. B215: N4027.9E09724.1-NUKTI.
3. W188: LIKMI-GOVSA.

Balistique

Les segments aériens fermés par l’essai balistique du 27 Avril (Image : East Pendulum)

Le deuxième tir a eu lieu deux jours après, au samedi 29 Avril, où tout survol est interdit sur plusieurs segments aériens au Sud-Est du désert du Taklamakan.

Ce qui est intéressant est que ces mêmes zones interdites d’accès sont parfaitement identiques à celles de l’essai double du 15 Avril, que nous avons étudié dans le dossier « Nouveau double tir d’essai de missile balistique du 15 Avril« .

Le missile balistique tiré au 29 Avril pourrait donc s’agir du même modèle utilisé au 15, qui est soit un variante de la famille MRBM DF-21 lancé depuis un site de la base n°56, ou un autre de plus longue portée en provenance du TSLC.

A1004/17 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1704290120 C) 1704290200
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.Y1: LUSMA-MAGOD.
2.W112:TUSLI-ADMUX.
3.W192:TUSLI-DUMIN.

A1005/17 NOTAMN
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1704290120 C) 1704290210
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.W112: QIEMO VOR ‘QIM’-ADMUX
2.L888: SADAN-TONAX
3.Y1: SADAN-MAGOD.
F) FL000 G) FL999

Le troisième et le quatrième tirs de missile balistique ont lieu tous deux ce dimanche 30 Avril. Les deux essais s’enchaînent l’un après l’autre, d’abord à 09h30 du matin puis à 11h10.

Le contenu des deux groupes NOTAM signalant ces essais est identique, qui suggère qu’un seul type de missile a été testé. Il est également très similaire à celui de l’essai du 27 Avril.

La comparaison des zones fermées du 27 et du 30 Avril nous fait pencher plus vers des tirs de même type de missile depuis le TSLC, avec une portée au-delà de 2 000 km, mais cela reste à confirmer.

Même avec une distance au sol de 2 000 km, les Chinois sont capables de tester un ICBM en utilisant une trajectoire en cloche, il est donc encore incertain quant au modèle exact du missile balistique lancés ces derniers jours.

A1007/17 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLT/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1704300130 C) 1704300410
D) 0130-0230 0310-0410
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.W66: NUKTI-EJINAQI VOR ‘JNQ’.
2.W187: DUNHUANG VOR ‘DNH’ – NUKTI.
3.B215: JIAYUGUAN VOR ‘CHW’- NUKTI).
4.W188: LIKMI-GOVSA.
F) FL000 G) FL999

Enfin, il est à noter que l’on peut retrouver cette même intensité d’essais il y a deux semaines, sur la période du 12 au 15 Avril, où quatre missiles balistiques ont également été tirés à l’Ouest du pays en espace de quatre jours.

La raison exacte de ces multiples tirs balistiques n’est pas connue à ce jour – il pourrait s’agir des campagnes de tir d’évaluation expérimentale ou opérationnelle, ou en lien par rapport à la situation géopolitique du moment.

Mais nous penchons plus vers la première hypothèse, car notre suivi montre que ce genre de massification d’essais n’est pas rare, on peut déjà citer la période de fin Mars cette année, ou un peu plus loin tout le mois de Décembre 2016, par exemple.

Balistique

En résumé, les zones fermées lors d’essais balistiques du 27 au 30 Avril (Image : East Pendulum)

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments

LEAVE A COMMENT