La marine chinoise admet au service actif sa 35e corvette Type 056

Selon la presse locale, les forces navales de la Chine vient d’admettre au service actif, ce lundi 16 Octobre, leur 35e corvette Type 056 au port de Ningde.

C’est le contre-amiral WANG Zai Jie (王再杰), commandant de la base navale de Fujian où le nouveau bâtiment est affecté, qui s’est chargé de remettre l’ordre du nommage et le pavillon de la marine chinoise au capitaine du navire, dont on ignore encore le nom.

La corvette spécialisée dans la lutte anti-sous-marine, de la variante dite Type 056A, reçoit alors le numéro de coque 556 et le nom de Yichun, une ville située au nord-ouest de la province du Jiangxi en Chine.

Tout comme les autres corvettes Type 056, le navire mesure 88,9 mètres de long, 11,14 mètres de maître bau et déplace 1 340 tonnes plein charge. Il est le 12e de classe construit au chantier naval Hudong à Shanghai.

Mis à flot le 7 Septembre 2016, les 95 membres d’équipage ont réceptionné leur corvette en Septembre cette année. On notera le nombre surdimensionné de cet équipage, qui s’explique par le fait que cette corvette Type 056 servira du « navire pionner » pour une nouvelle unité de la flotte de l’Est. Les 25 personnes supplémentaires par rapport à la normale viendraient donc probablement d’une affectation temporaire.

Équipée d’une suite de combat dédiée, des missiles ASROC, des grenades anti-sous-marines, des torpilles légères et un sonar remorqué, c’est également la 14e corvette Type 056A qui a rejoint les rangs de la marine chinoise.

Type 056

Le suivi des corvettes de Type 056 et Type 056A (Image : East Pendulum)

On remarquera aussi que le nombre ainsi que le total de tonnage des nouveaux navires de guerre admis au service actif par la marine chinoise en 2017 sont nettement inférieurs à la même période en 2016.

Durant les 10 premiers mois de l’année 2016, 20 nouveaux bâtiments d’un déplacement total de 149 208 tonnes ont été intégré aux forces navales chinoises, et ces chiffres ne sont que de 13 bâtiments et 94 806 tonnes sur la même période en 2017, en baisse de 35 et 36,5% respectivement.

Est-ce que cela signifie qu’on vienne de franchir le seuil de retournement pour l’expansion de la marine chinoise, et que le rythme va enfin revenir à un niveau « normal » ?

L’analyse des cadences de production et des bâtiments actuellement en construction dans les différents chantiers navals montre pourtant le contraire. Les baisses observées en 2017 viendraient d’un creux normal des cycles de construction, alors qu’en 2018 de nombreux bâtiments de guerre chinois sont déjà en attente de livraison.

On peut citer par exemple quatre nouveaux destroyers Type 052D, trois frégates de Type 054A, au moins quatre corvettes Type 056 et un ravitailleur pétrolier Type 901, qui pourraient être admis au service actif l’an prochain, si notre analyse est correcte.

On pourrait également s’attendre à un nouveau pic d’intégration aux alentours de 2019 – 2020, avec l’entrée en service du deuxième porte-avions chinois et les grands destroyers de Type 055, sans parler du 6e LPD de Type 071 et d’autres pétroliers ravitailleurs de Type 903A, ainsi que d’autres destroyers, frégates et corvettes évoqués précédemment.

ClasseN° CoqueNomCatégorieTonnageDate d'admission
Type 815A856KaiyangxingSIGINT6 0002017-01-11
Type 056A513EzhouCorvette ASW1 3402017-01-18
Type 052D117XiningDestroyer7 0002017-01-22
Type 744ADong Biao 265Logistique2 0002017-01-23
Type 92783Qi JiguangNavire-école9 0002017-02-21
Type 056A514LiupanshuiCorvette ASW1 3402017-03-31
Type 056A518YiwuCorvette ASW1 3402017-04-xx
Type 054A536XuchangFrégate4 0532017-06-23
Type 054A539WuhuFrégate4 0532017-06-29
Type 056A520HanzhongCorvette ASW1 3402017-07-11
Bei Tuo 739Remorqueur Hauturier6 0002017-07-20
Type 901965HulunhuPétrolier Ravitailleur50 0002017-09-02
Type 056A556YichunCorvette ASW1 3402017-10-17

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

LEAVE A COMMENT