Les officiers irakiens parlent du drone CH-4

Le Ministère irakien de la Défense a diffusé récemment une vidéo sur sa chaîne Youtube pour parler des drones militaires CH-4 qu’il a acquis de la Chine ces dernières années.

Ces drones d’origine chinoise, livrés progressivement aux forces d’aviation de l’armée de terre irakienne depuis 2014, ont principalement contribué aux missions de reconnaissance et de frappe contre les terroristes sur la partie nord-ouest de l’Irak.

Selon le commentateur de la vidéo, les CH-4 ont déjà mené pas moins de 260 frappes Air-Sol contre les cibles importantes de l’État islamique, avec 100% de taux de réussite. Un général de brigade de l’armée irakienne indique que le drone conçu par l’Institut CAAA du groupe d’aérospatiale chinois CASC a démontré sa fiabilité tout au long des missions qui lui sont attribuée, et il est surtout apprécié par la précision de ses armes pour frapper tout sorte de cibles au sol, comme les véhicules piégés avant même que ces derniers se rapprochent de leur victimes.

Un commandant irakien rajoute que le drone a notamment réalisé des « performances exceptionnelles » durant les batailles en provinces de Ninive et de Salah ad-Din, grâce à sa fiabilité et la précision de ses systèmes d’armes et de reconnaissance, pour y effectuer des frappes en profondeur et ce sans risquer la vie des soldats sur le terrain.

Si l’on croit aux dossiers officiels soumis récemment par le constructeur CAAA aux autorités chinoises pour la nomination au Prix national du progrès Scientifique et Technologique (国家科学技术进步奖), une trentaine de CH-4 a déjà été livrés aux clients comme l’Irak et l’Arabie Saoudite, pour un montant total qui avoisine les 700 millions de dollar US.

Le drone a accumulé jusqu’à présent plus de 1 000 sorties et 10 000 heures de vol chez les clients, et a tiré plus de 400 munitions avec un taux de réussite de plus de 96% en combat réel, et 100% en missions d’entraînement.

Les données de CAAA précisent que le CH-4 de 1 350 kg maximum peut voler jusqu’à 40 heures avec 100 kg de charge, ou 12 heures avec des munitions allant jusqu’à 345 kg.

Henri K.

 

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT