Le porte-avions « Liaoning » reprend la mer après rénovation

Immobilisé au chantier naval de Dalian depuis maintenant près de 8 mois, le porte-avions chinois Liaoning a retrouvé la mer ce lundi tôt dans la matinée.

Le bâtiment d’un peu moins de 60 000 tonnes avait été remis sur cale sèche le 10 Juillet dernier, après avoir gagné le port de Dalian en fin Mai 2018.

Le détail de cet arrêt technique (majeur ?) n’est pas communiqué ni par la marine ou les industriels chinois, mais les photos d’amateur et les images satellites ont au moins montré que la passerelle aviation a été découpée et remplacée par une autre de nouvelle conception, et le pont d’envol a aussi été entièrement décapé et remis à neuf.

D’autres améliorations mineures et travaux de maintenance pourraient avoir eu lieu, mais pour le moment la discrétion semble être de mise.

Quant à l’objectif de cette nouvelle sortie à la mer du Liaoning, il parait évident que des essais s’imposent après une assez longue période de remise à niveau, avant que le navire puisse de nouveau retrouver sa routine opérationnelle.

Et comme pour les essais de ce type dans le passé, le premier porte-avions devrait se rendre dans une zone maritime non loin de Dalian, là où le deuxième et nouveau porte-avions dont le nom reste inconnu aujourd’hui a aussi effectué ses cinq premières campagnes de tests en mer.

La notification maritime LN-0015 (辽航警0015), émise par les autorités locales, suggère que le Liaoning se trouverait en mer pour une période de 7 jours, du 21 au 28 Janvier, au nord de la mer Jaune.

黄海北部执行军事任务 – 辽航警0015

黄海北部,1月21日1800时至28日1800时,在
1. 38°51′00″N 122°15′00″E
2. 38°51′00″N 122°49′00″E
3. 38°09′00″N 122°49′00″E
4. 38°09′00″N 122°15′00″E
诸点连线范围内执行军事任务。禁止驶入。

Porte-avions
La zone qui semble être dédiée à l’essai du porte-avions Liaoning du 21 au 28 Janvier
(Image : East Pendulum)

On notera que peu après le retour au chantier du porte-avions Liaoning, le Ministère chinois de la Défense a indiqué dans une conférence de presse hebdomadaire que le groupe aéronaval autour de ce premier porte-avions chinois a atteint une certaine maturité et dispose désormais la capacité opérationnelle initiale.

Mais on ignore toutefois la définition exacte de cette « Capacité opérationnelle initiale » dans le jargon militaire chinois, il est donc difficile pour le moment de se faire une idée où est-ce qu’il en est réellement pour ce premier porte-avions de la marine chinoise.

Quoiqu’il en soit, les expériences acquises durant les 6 premières années de l’utilisation du Liaoning vont servir sans aucun doute à l’armée chinoise pour se doter de nouveaux porte-avions. A part le deuxième exemplaire qui a terminé récemment son 5ème essai à la mer et dont l’entrée en service devrait avoir lieu courant cette année, le troisième, un CATOBAR conventionnel qui serait équipé de catapultes électromagnétiques, s’apprête aussi à être mis sur cale vers le troisième trimestre 2019.

On aura l’occasion de revenir très prochainement sur ces sujets d’actualité.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT