le J-15 aurait-il le même « problème » que le Su-33 ?

Depuis que les Su-33, qui décollaient du porte-avions russe Amiral Kouznetsov, ont participé à des raids aériens sur la Syrie le mardi 15 Novembre, le doute plane sur la réelle capacité Air-Surface de cet avion de chasse embarqué russe, qui, à l’origine, n’a été conçu que comme un avion de supériorité aérienne. On est amené alors à se demander si son petit frère J-15, qui est développé à partir d’un prototype T-10K acquis par les Chinois en l’Ukraine il y a 15 ans, va hériter le même « problème » (*), car les deux appareils partagent la même lignée technologique. Leurs caractéristiques techniques devraient donc refléter, naturellement, la même « idéologie » de conception.

Si nous posons la question différemment – Est-ce que le J-15 peut décoller aujourd’hui du porte-avions chinois 16 Liaoning avec d’autres munitions que les missiles Air-Air ?

2016-11-17-le-j-15-aurait-il-le-meme-probleme-que-le-su-33-11

les J-15 sur le porte-avions Liaoning

Avant de donner une réponse claire et sans ambiguïté à cette question, il faudrait, en réalité, répondre d’abord à une autre beaucoup plus sommaire : Est-ce que la marine chinoise utilisera ses forces aéronavales avec la même doctrine que celle de la marine soviétique de l’époque, à savoir fournir une bulle de protection anti-aérienne pour ses flottes de sous-marins nucléaires, contre les appareils ASW occidentaux ?

Si la réponse est oui, alors le développement de J-15 devrait sans aucun doute axer aussi sur les combats aériens comme le Su-33, sinon, les ingénieurs chinois devraient inclure les ingrédients « multi-rôles » dès le départ pour répondre à ce nouveau cahier de charge.

Et comme disaient beaucoup d’internautes chinois de nos jours : « Le plus grand fan au monde des États Unis n’est personne d’autres que la Chine » – la réponse est non, les Chinois n’utiliseront pas leurs groupes aéronavals comme les Russes mais se rapprochent plutôt du modèle américain, donc occidental.

Les forces aéronavales chinoises – qui sont clairement encore en phase d’acquisition des compétences mais ont déjà un long avenir devant elles, car pas moins de 2 nouveaux porte-avions sont déjà en construction – seront les vecteurs pour projeter la volonté et l’influence politique de la Chine, bien au-delà de ses frontières historiques.

L’origine de cette différence doctrinale entre la Chine et l’ex-URSS est un peu longue à étaler – on reviendra sur ce sujet prochainement – mais a-t-on les premiers éléments qui nous « démontrent » ceci, à travers les choses les plus « superficielles » qui sont les configurations d’emports de J-15 ?

La réponse est oui, et ce depuis Septembre 2013.

En effet, le jour du 15 Septembre 2013, les J-15, qui étaient encore en état de prototype, ont réalisé l’un des essais les plus importants du programme – le décollage et l’appontage sous la masse maximale autorisée depuis le porte-avions Liaoning. Cette nouvelle a fait la une des médias chinois deux jours après.

Par exemple, l’agence de presse étatique Xinhua a mentionné dans son article que « le J-15 a réalisé pour la première fois les essais d’appontage et de décollage en différentes masses et avec différentes configurations d’emports ».

Les vidéos diffusées le 17 Septembre 2013 par la télévision nationale CCTV nous ont révélé aussi des passages, montrant quelques unes de ces configurations Air-Air, Air-Sol et Air-Mer de J-15.

En configuration « Appui au sol », le prototype immatriculé 552 s’est décollé avec 2 missiles Air-Air courte-portée PL-8 et 4 bombes lisses de 500 kg. Ces dernières sont montées sur les deux points d’emport sous les entées d’air et deux autres sous la voilure.

D’autres sources affirment que le système de conduit de tir de J-15 peut supporter également les missiles Air-Sol chinois comme le KD-88 au guidage TV ou IIR, auquel cas il faudrait que l’avion s’équipe d’un pod de guidage, mais on ne l’a pas encore vu jusqu’à ici en photo ni en vidéo pour confirmer ceci.

En « attaque d’objectifs marins », le même 552 a été filmé de décoller et d’apponter avec 2 missiles Air-Mer YJ-83KH, doublé par 2 missiles PL-8 pour son auto-défense.

2016-11-17-le-j-15-aurait-il-le-meme-probleme-que-le-su-33-07

Un prototype de J-15 avec le missile Air-Mer YJ-83KH

Une autre configuration anti-navire était en étude si l’on croit aux documents universitaires, qui analysent l’emport d’un missile anti-navire supersonique YJ-12 sous le ventre de J-15. Ce missile de nouvelle génération équipe aujourd’hui les bombardiers H-6G de la marine chinoise et sa variante YJ-12A remplacera les 3M80MBE sur les destroyers Projet 956E Sovremenny. La vitesse du missile, qui varie en fonction du profil de vol, est comprise entre Mach 2.0 et Mach 3.2. La portée maximale est de 380 kilomètres.

2016-11-17-le-j-15-aurait-il-le-meme-probleme-que-le-su-33-14

En configuration de ravitaillement Buddy-Buddy, un autre prototype de J-15, immatriculé 553, a décollé du porte-avions Liaoning avec un pod UPAZ-1A d’origine russe installé entre les moteurs.

2016-11-17-le-j-15-aurait-il-le-meme-probleme-que-le-su-33-08

Voici en bas une autre photo qui montre de manière plus claire ce pod de ravitaillement sur un autre prototype 556, sachant qu’en 2014 les pilotes aéronavals chinois ont déjà terminé les tests de décollage, depuis Liaoning, avec 9 tonnes de fuel interne et 5 tonnes d’armements externes.

Un premier J-15 peut donc décoller avec 6,5 tonnes d’armements mais moins de kérosène, et regagner son autonomie maximale une fois en vol grâce au ravitaillement venant d’un autre J-15, même si, selon les simulations numériques, un J-15 pourrait aussi décoller avec son plein et 6,5 tonnes de charges externes, mais ceci se ferait sous certaines conditions – Par exemple il faut que le vent de face au décollage soit de 30 nœuds au minimum, et que le décollage soit fait au point de 195 mètres, qui immobilisera alors la piste oblique pour la récupération des avions.

2016-11-17-le-j-15-aurait-il-le-meme-probleme-que-le-su-33-09

D’autres configurations d’emport asymétriques ont également été testés lors de cette campagne d’essais en Septembre 2013. Vous les découvriez par vous-même dans les quatre vidéos en annexe.

Quant au mode le plus « classique », à savoir celui de la défense aérienne, le J-15 s’est déjà montré sous deux configurations différentes, celle où au moins 1 missile Air-Air moyenne portée PL-12 est porté entre les moteurs plus 2 missiles PL-8 au bout des ailes, et celle qui est vue la plus souvent, c’est à dire un PL-12 et un PL-8 sous chaque aile.

(*) : Quelques mots pour terminer ce résumé rapide sur les différentes configurations d’emports de J-15, qui date tout de même il y a 3 ans maintenant quand je l’avais écrit, on entend ici et là beaucoup d’interrogations sur le « problème » de Su-33, le fait qu’il n’a été vu qu’avec de vulgaires bombes non guidées FAB-500, donc rien ne « justifie » sa présence dans ce théâtre syrien où la capacité Air-Sol est priorisée.

Mais, c’est comme on ne peut pas demander à un aspirateur, qui a été conçu dès le départ à faire rien d’autre que l’aspiration, de nettoyer le sol avec de la vapeur, le « problème » en soi se situe malheureusement bien ailleurs…

L’affaire à suivre.

Henri K.

 

Annexe : 4 vidéos de la télévision chinois diffusées en Septembre 2013

 

Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

Latest comments
  • su-33s these days demonstrate presicion use of 250-500 kg unguided bombs againts land targets using the same technic as veteran su-24s earlier in this campaign:

    reported deviation about nine to twelve meters from target.

    all you need is data: exact target location, course, speed and meteo. guidance system the svp-24 « gefest » is said to be in use for years already.

LEAVE A COMMENT