Le 2ᵉ porte-avions chinois termine sa 2ᵉ sortie à la mer

Appareillé le dimanche 26 Août à l’aurore pour une nouvelle campagne d’essais à la mer, le deuxième porte-avions chinois, un STOBAR comme son quasi sister ship Liaoning, est rentré mardi dernier au quai Xiang Lu Jiao (香炉礁) du chantier naval de Dalian.

Cette deuxième sortie en mer du nouveau porte-avions chinois a finalement duré dix jours au total, alors que la notification LN-0169 (辽航警0169) de l’Administration de la sécurité maritime chinoise qui prévoyait publiquement l’événement avait plutôt indiqué une période de treize jours, la même durée pour le deuxième essai naval de Liaoning à l’époque, entre fin Novembre et mi-Décembre 2011.

Etant donné qu’aucun communiqué institutionnel n’a été publié sur le sujet, on ignore pour le moment pourquoi le futur composant majeur des forces aéronavales chinoises a réduit la durée de son deuxième essai en mer de près de 25%. Mais les photos rendues publies par les médias et aussi les passionnés chinois ne montrent aucune anomalie apparente sur le navire de 60 000 tonnes, qui est rentré au port comme il était parti.

Si les industriels chinois sont restée particulièrement discrètes, sans parler de la silence habituelle de l’armée chinoise, les manœuvres du deuxième porte-avions dans une zone située à seulement moins de 100 km de la ville côtière de Dalian ne sont pas passées inaperçues aux « yeux » de certains satellites commerciaux.

En effet, le porte-avions chinois a été vu par les caméras dans l’espace qui ont volé au-dessus de la zone indiquée, et ce par deux fois au moins, d’abord le 30 Août puis le 1er du mois courant.

A noter que certaines rumeurs parlaient déjà du retour de dit porte-avions dès le 1er Septembre, et cela à cause d’une mauvaise interprétation des photos postées par un spotteur chinois connu.

Et non seulement certains médias étaient tombés directement dans le panneau, en reprenant la « nouvelle » puis la diffuser telle quelle sans la moindre vérification, mais on est aussi curieux de voir que c’est également le cas pour certains observateurs « avertis ».

Il suffisait pourtant de vérifier sur une carte la disposition de la ville de Dalian, pour comprendre que le porte-avions dans les photos en question était en fait en train de quitter la baie, et non pas rentrer.

Cela illustre malheureusement une certaine réalité sur la manière que les « informations » sont perçues et comprises aujourd’hui par les lecteurs, à savoir en mode « Fastfood » dans certains cas, ce qui est fort dommage.

Porte-avions

L’une des photos postées par un spotteur chinois et qui est à l’origine de la fausse rumeur du retour « prématuré » de porte-avions chinois (Photo : 从小就黑)

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT