Le 1er JF-17 birman prend son envol à Chengdu

Les photos récentes prises par les spotteurs de la ville de Chengdu montrent que le premier exemplaire de l’avion de chasse JF-17 destiné à l’armée de l’air birmane est maintenant sorti de la chaîne d’assemblage et entre en phase des essais en vol.

L’acquisition du JF-17 par les forces armées birmanes avait été confirmée par leurs officiers en Novembre 2016 lors du dernier Salon aéronautique de Zhuhai, sans pour autant révéler les détails. Mais on parle d’un contrat porté sur un total de 16 appareils à 35 millions USD pièce par les sources locales proche du dossier.

JF-17

Le premier JF-17M (?) se prépare sur le tarmac de l’Usine 132 à Chengdu (Photo : 铁背心)

Les éléments extérieurs de ce premier JF-17M (?) indiquent qu’il s’agit d’un appareil au standard Block II. Développé initialement par l’Institut 611 Chengdu du groupe avionneur chinois AVIC pour les besoins propres à l’armée de l’air pakistanaise, le JF-17 Block II comprend une perche de ravitaillement détachable, une suite avionique améliorée qui permet à l’avion d’échanger des données avec les AWACS ZDK-03, une plus large panoplie des armes Air-Surface ainsi que des pods de guerre électronique.

Le simple fait que les forces aériennes birmanes n’ont aucun avion ravitailleur ni AWACS pour le moment, et que ce premier appareil est fabriqué à Chengdu en Chine et non à Pakistan Aeronautical Complex (PAC) situé à Kamra, vient suggérer que la Birmanie aurait demandé des changements personnalisés sur la base du standard Block II, changements qui nécessitent que les premiers exemplaires soient réalisés par le bureau d’études et l’usine d’origine.

Mis à part le Pakistan et la Birmanie comme premier et deuxième client de cet avion de combat léger conçu exclusivement pour le marché d’export par l’avionneur chinois, le Nigeria a également débloqué en 2016 du budget fédéral pour l’achat de trois JF-17 et devient ainsi le troisième pays qui se dote de l’avion.

Le Sri Lanka, qui semble être intéressé par l’acquisition de six JF-17, aurait déjà envoyé des pilotes en Chine pour effectuer des essais.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Bonsoir Henry

    c’est le moteur russe ou la version chinoise ?
    Les suivants ont vocation à être construits en Chine ou bien par PAC?
    Excellent site, avec des sujets passionnants ici comme sur sino defense (en version GB..), toujours un grand plaisir de vous retrouver.
    cdlt

      • Pour le Bloc 1 c’est le moteur russe RD-93. Un programme d’extension de la production locale du JF-17 est prévu au Pakistan
        Pour l’instant PAC produit 25 avions par an avec collaboration de la Chine, 58% des composantes du (châssis et cockpit) sont construits au Pakistan et 42% (tout ce qui est électronique) en Chine. Le Pakistan peut maintenant fabriquer localement le radar AESA dont les bloc 3 seront équipés.

LEAVE A COMMENT