Le 12ème destroyer Type 052D mis à flot

Le 26 Décembre 2016, pour la 10ème fois depuis fin Août 2012, le chantier naval Jiangnan Changxing situé à Shanghai a mis à flot un nouveau destroyer Type 052D.

Il s’agit du 12ème navire mis à l’eau de cette classe de destroyer déplaçant à près de 7 000 tonnes pleine charge.

Type 052D

Le chantier naval Jiangnan met à flot le 12ème destroyer Type 052D

Au total, au moins six destroyers Type 052D sont actuellement en construction dans ce chantier naval, plus deux destroyers Type 055 de 12 000 tonnes qui sont sur cale et un porte-avions CATOBAR en pleine préparation.

Trois autre Type 052D sont également en agencement ou en assemblage au Nord de la Chine, dans le chantier naval Dalian.

Il est à noter que depuis 2014, les deux constructeurs navals chinois mettent à l’eau, en moyenne, trois destroyers Type 052D par an. Aujourd’hui quatre ont déjà été admis au service actif, tous au sein de la flotte du Sud de la marine chinoise.

On attend maintenant deux autres entrées en service d’ici 2017, et le pic pourrait être atteint en 2018 avec quatre admissions prévues, si l’on croit à notre modèle de suivi.

Avec treize exemplaires en service ou en construction, et d’autres qui sont à venir, le Type 052D est en voie de détrôner le Type 051, dont 17 coques avaient été assemblées, et devenir le destroyer le plus construit de la marine chinoise. Sachant que cela pourrait déjà être le cas si nous considérons que le Type 052D n’est qu’une version améliorée du Type 052C, qui eux sont construits à six exemplaires.

On dénombre donc, à ce jour, 18 destroyers chinois dans l’eau qui sont équipés de radars à faces planes, dont 10 déjà dans les rangs de la marine chinoise.

Mais les Chinois sont encore bien loin des Américains, qui comptent pour la seule classe Arleigh Burke déjà 62 coques admises au service actif, plus sept qui sont actuellement en construction.

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

No comments

LEAVE A COMMENT