Lancement du satellite radar civil GF-3

Le 10 Août 2016 à 06:55:25.077 heure de Pékin précisément, la fusée CZ-4C s’est décollée avec succès du centre de lancement spatial de Taiyuan (TSLC), transportant à son bord le satellite radar GF-3 du programme CHREOS.

Le satellite a ensuite été mis sur une orbite héliosynchrone (SSO) après environ 1 350 secondes de vol.

Le lancement

La fusée CZ-4C est conçu par l’Institut SAST (Shanghai Academy of Spaceflight Technology) du groupe CASC. Spécialisée dans les lancements en orbite SSO comme sa jumelle CZ-4B, sa capacité d’emport initiale est de 2 944kg à 700km d’altitude, ou 2 791kg à 800km.

Pour ce 19ᵉ lancement de CZ-4C dont le nom code de mission est 05-52, le SAST a apporté plusieurs améliorations sur la fusée. Son système de navigation inertielle est passé en double redondance, le moteur du 3ᵉ étage a été modifié et la structure allégée, ce qui explique une capacité d’emport légèrement supérieure que la version de base pour ce tir.

A noter que, le moteur du 3ᵉ étage n’est pas produit par le groupe CASC mais un autre grand groupe aérospatial chinois, le CASIC, et plus précisément par l’Usine 111 de l’Académie n°3 de CASIC.

Le 3ᵉ étage qui porte le satellite GF-3 survol l'Asie Sud-Est

Le 3ᵉ étage qui porte le satellite GF-3 survol l’Asie Sud-Est

Le lanceur préserve jusqu’à présent un taux de réussite à 100%. Selon son ingénieur en chef, il devrait avoir un autre lancement de CZ-4C d’ici fin d’année, le satellite dont on ne connait pas encore le nom sera placé sur une orbite basse (LEO).

Ce lancement de GF-3 a lieu 4 jours après le précédent tir au centre de lancement spatial de Xichang (XSLC). Voici l’une des vidéos du lancement de cette nuit –

Un seul NOTAM a été publié pour ce tir, la zone annotée devrait correspond à la zone de chute du 2ᵉ étage –

A1999/16

  • Q) ZXXX/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3021N10922E032
    A) ZPKM ZHWH B) 1608092248 C) 1608092319
    E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED WI THE
    AREA:N305035E1091012-N304344E1094659-N295049E1093340-N295740E1085714
    BACK TO START.VERTICAL LIMITS:GND-UNL.
    F) GND G) UNL
2016 08 10 - Lancement du satellite radar SAR civil GF-3 - 03

Trajectoire du lancement selon le NOTAM

Le satellite radar Gaofeng-3 (GF-3)

Gaofeng, ou 高分 en chinois, est un programme civil d’observation à haute résolution. Appelé aussi le CHREOS (China High Resolution Earth Observation System), la première phase du système comprend 7 satellites de différentes fonctionnalités, des aéronefs (au sens « ballon » du terme) near-space, des drones et du segment sol.

L’objectif de ce programme civil est de fournir des données télémétriques pour supporter les applications scientifiques et le développement économique du pays.

Le GF-3 est le 4ᵉ satellite civil lancé et le seul satellite radar du programme. Sa charge utile principale est un radar SAR multipolaire en bande C, qui peut atteindre une résolution d’un mètre. Il est développé par l’IECAS (Institute of Electronics, Chinese Academy of Sciences).

A noter que le GF-3 n’est pas le meilleur satellite radar SAR chinois en résolution – le satellite militaire YG-29 lancé le 27 Novembre 2015 par la même fusée CZ-4C fournit des images de résolution jusqu’à 0,5m.

Le satellite GF-3 est développé par l’Institut CAST du groupe CASC, le projet de développement a duré 49 mois. Il pèse 2 950kg pour une altitude visée de 755km, ce qui explique les modifications apportées sur la fusée qu’on a mentionné précédemment.

Une fois les panneaux solaires déployés, le satellite mesure 18m d’envergure.

On peut retrouver une brève description du GF-3 ici –

Le satellite présente quelques particularités par rapport aux autres satellites SAR. Par exemple, il dispose de 12 modes d’imagerie différents, allant des grands classiques comme les différents Scan SAR ou le Spotlight, à l’imagerie mondiale, le change d’angle d’incidence ou encore le mode « vague d’océan » (??).

La puissance du satellite est de l’ordre d’une dizaine de kilowatt, il peut activer son imagerie SAR jusqu’à 80min d’affilé sur une seule orbite, ce qui pourrait nécessiter un espace de stockage conséquent.

La durée de vie de GF-3 est de 8 ans, plus longue que les autres satellites chinois en observation terrestre ou maritime. Les ingénieurs du CAST ont également implémenté pour la première fois un système de gestion de santé autonome sur le satellite, qui permet d’anticiper et de réagir aux problèmes potentiels sans intervention du sol.

Quelques images (CCTV) du satellite –

Un reportage CCTV sur le satellite GF-3 –

Il a été dit dans plusieurs interviews que le lancement du GF-3 devrait permettre à la Chine de réduire ses achats de l’imagerie SAR à l’étranger.

Selon les TLEs de NORAD, le satellite GF-3, représenté par l’objet répertorié 2016-049A, a été injecté sur une orbite SSO initiale de 735km x 747km x 98,413°.

  • 2016-049A
    1 41727U 16049A   16224.17839279 -.00000044  00000-0  00000+0 0  9990
    2 41727  98.4175 230.0825 0000844  75.1454 284.9651 14.42317012   177
  • 2016-049B
    1 41728U 16049B   16223.47791658 -.00000058  00000-0  00000+0 0  9996
    2 41728  98.3847 229.3793 0108827  47.4611 313.5634 14.67702198    74

L’objet 2016-049B est le 3ème étage du lanceur se trouve quant à lui sur une orbite initiale de 592km x 745km x 98,382°.

Statistique historique

Ce lancement est le 11ᵉ lancement spatial chinois en 2016, le 19ᵉ pour le lanceur CZ-4C, et le 233ᵉ pour la famille des lanceurs Longue Marche.

Pour l’heure, les fusées Longue Marche du groupe CASC totalisent 224 succès pour 9 échecs, soit un taux de réussite de 96,14%.

Voici le tableau de suivi de tous les lancements spatiaux chinois depuis le premier en 1970, incluant ceux qui ne sont pas effectués par les lanceurs Longue Marche –

Tableau de suivi des lancements spatiaux chinois - Date : 2016-08-10

Tableau de suivi des lancements spatiaux chinois – Date : 2016-08-10

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT