La schizophrénie « Hypersonique »

Après « la névrose obsessionnelle balistique« , une nouvelle maladie que j’appelle la « schizophrénie hypersonique », plus violent que le virus Zika, m’a peut-être frappé ce matin.

Dans « Nouvel essai du drone hypersonique ? » et « Nouvel essai du drone hypersonique au 26 Août ? » que j’ai écrit en mois d’Août, j’ai expliqué comment les messages aux navigants aériens (NOTAM) qui ferment les espaces aériens au-dessus d’une certaine altitude peuvent être intéressants et révélateurs, car cela correspondrait aux essais des engins hypersoniques.

Et c’est précisément ce genre de NOTAMs qui est revenu ce matin, mais cette fois-ci leur contenus sont encore différents par rapport à ceux du 9 Septembre 2015, du 17 puis du 26 Août 2016.

Il y a donc de quoi d’être schizophrène…

Voici les 5 NOTAMs de l’événement de ce matin qui a eu lieu entre 01h00 et 08h00 UTC –

A2270/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLT/IV/NBO/E/266/321/
A) ZLHW B) 1609050100 C) 1609050330
E) THE SEGMENTS OF ATS RTE CLSD BTN 8100M(INCLUSIVE) AND
9800M(INCLUSIVE).
1.W66: NUKTI-GOVSA.
2.W187: DUNHUANG VOR’DNH’-NUKTI.
3.B215: NUKTI-JIAYUGUAN VOR ‘CHW’-N3939.5E10036.8.
4.V6: AKTOB-JIAYUGUAN VOR ‘CHW’.
F) FL266 G) FL321

A2259/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLT/IV/NBO/E/266/321/
A) ZLHW B) 1609050100 C) 1609050200
E) SEGMENT JIAYUGUAN VOR ‘CHW’-N3931.2E10157.0 OF ATS RTE
B215 CLSD BTN 8100M(INCLUSIVE) AND 9800M(INCLUSIVE):
F) FL266 G) FL321

A2258/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLT/IV/NBO/E/351/999/
A) ZLHW B) 1609050100 C) 1609050300
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD AT 10700M AND ABOVE.
1.L888: TONAX-TEMOL,
2.Y1: LUSMA-N3507.6E10005.6
3.Y2: MEPEP-N3356.9E09829.3.
F) FL351 G) FL999

A2263/16 NOTAMN
Q) ZWUQ/QARLT/IV/NBO/E/341/999/
A) ZWUQ B) 1609050120 C) 1609050330 EST
E) THE SEGMENT ESDEX-RUSDI OF ATS RTE W192 CLSD ABOVE 10,400M.
F) FL341 G) FL999

A2272/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/177/
A) ZLHW B) 1609050300 C) 1609050800
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD AT 5400M AND BELOW:
1.W187: DUNHUANG VOR ‘DNH’- TUSLI.
2.W112: TUSLI-AKTOB.
F) FL000 G) FL177

Pour faciliter la compréhension, les informations sur les altitudes interdites de vol et les horaires sont mises en annotation sur la carte –

2016 09 05 - La schizophrénie Hypersonique - 01

En résumé, on a ici –

  • des zones en lignes rouges et jaunes qui sont interdites d’accès entre 8 100 et 9 800m d’altitude
  • des zones en lignes blanches qui sont fermées au-dessus de 10 400 pendant 2h et 30 minutes
  • une dernière zone en verte qui est fermé sous 5 400m d’altitude pendant 5h à partir de 03h00 UTC

L’interprétation de ces éléments est un peu plus compliqué. Dans un premier temps, tous ces segments aériens se trouvent à l’intérieur d’un rayon de 517km, on peut donc imaginer que quelque chose ait volé en rond pendant deux heures et demi.

Si la ligne rouge représenterait le départ de l’engin supposé hypersonique et de son porteur, ce que représente derrière les lignes jaunes et vertes méritera un peu d’imagination.

En écartant d’abord les lignes vertes, dont l’effectivité est en dehors de la plage horaire des autres zones, les lignes jaunes signalent un important changement en altitude de l’engin, qui devrait voler dans les 30 000m d’altitude en mode hypersonique.

Et s’il s’agit d’un ou plusieurs essais de décélération de l’engin à ces endroits, pour évaluer les différents modes de fonctionnement de son système de propulsion, par exemple un RBCC qui combine un moteur à fusée et un ramjet ?

Quant aux lignes vertes, la zone est relativement petite (d’un rayon de 180km) et l’altitude est inférieure à 5 400m, alors soit ce NOTAM n’a rien à voir avec les autres, soit un autre engin volant à basse altitude – un drone MALE ou un hélicoptère – survole en boucle pendant cinq heures au-dessus de la zone, comme s’il veut chercher quelques choses sur place.

A noter que les segments en couleur blanche dans le schéma (entre TONAX, TEMOL, LUSMA et MEPEP…etc.) sont quasiment identiques à ceux des événements du 17 et du 26 Août.

On en déduit donc que, si ces essais (le 17 Août, le 26 Août et le 5 Septembre) ne sont pas pour un engin hypersonique – car aucune annonce officielle n’est encore publié jusqu’à présent pour le confirmer, et nous n’avons que des interprétations de NOTAMs – ils correspondraient au moins au même type d’essai dont la nature reste à découvrir.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT