La Chine mène un nouvel essai d’intercepion antimissile à mi-course

Nous l’avons soupçonné quand les messages aux navigants aériens (NOTAM) ont été publiés la veille de l’événement, mais il a finalement été confirmé ce matin par le Ministère chinoise de la Défense lui-même : la Chine a mené avec succès un nouvel essai antimissile à mi-course, ce lundi 5 Février 2018, dans la province de Xinjiang.

Selon le même communiqué relayé par plusieurs organes de presse de l’armée chinoise, « la Chine a mené le 5 Février 2018 sur son sol un essai expérimental de l’interception à mi-course. L’essai a atteint ses objectifs escomptés. Cet essai est de nature défensive et ne vise aucun pays ».

2018年2月5日,中国在境内进行了一次陆基中段反导拦截技术试验,试验达到了预期目的。这一试验是防御性的,不针对任何国家。

On remarquera que l’armée chinoise, qui avait l’habitude de confirmer ce genre d’essais de façon « passive », à savoir communiquer uniquement en répondant à des interrogations de journalistes lors des conférences de presse hebdomadaires, a pris l’initiative cette fois-ci de communiquer l’événement par elle-même et surtout en premier.

L’interprétation des deux NOTAMs rendus publiques suggère que cet essai antimissile aurait eu lieu depuis le site de lancement de Korla, en province de Xinjiang, entre 11h40 et 12h50 UTC. Le missile intercepteur a donc décollé dans la soirée entre 19h40 et 20h50 heure de Pékin, ce qui explique le long sillage tourbillonné observé par certains amateurs se trouvant dans les villes voisines.

Les messages aux navigants aériens signalent en fait la création de deux zones interdites de survol, l’une représente une zone de 130 km autour de l’aéroport de Korla dans laquelle se trouve le site de lancement, et l’autre correspond aux deux segments aériens fermés qui sont situés à plus de 1 000 km de Korla, dans les provinces de Qinghai et Sichuan.

A0407/18
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1802051140 C) 1802051250
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.L888: TEMOL-LUVAR.
2.Y2: MEPEP-LUVAR.

A0412/18
Q) ZWUQ/QRTCA/IV/BO/W/000/999/4137N08608E070
A) ZWUQ B) 1802051140 C) 1802051240
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED WI THE AREA CENTERED AT
N4136.6E08608.4 WITH THE RADIUS OF 130KM,VERTICAL LIMITS:GND-UNL.
F) GND G) UNL

Antimissile

Les NOTAMs correspondant à l’essai antimissile du 5 Février 2018, et les témoignages locaux en points verts (Image : East Pendulum)

On ignore pour le moment s’il s’agit d’un réel essai d’interception antimissile avec un missile balistique cible de lancé, ou il s’agit simplement d’un vol d’essai simple du missile intercepteur, puisque aucun NOTAM signalant le lancement du missile cible n’a été créé.

Il est à noter aussi que les NOTAMs de cet essai antimissile chinois du 5 Février 2018 présentent des similitudes avec ceux de l’essai du 23 Juillet 2014, du 6 Décembre 2016 et aussi du 23 Juillet 2017. Il n’est donc pas exclut que le même type de missile intercepteur soit utilisé. Si tel est le cas, il n’est pas impossible que ce soit un nouvel essai du fameux HQ-19.

Au jour d’aujourd’hui, nous avons enregistré au moins quatre essais d’interception antimissile à mi-course – en 2010, 2013, 2014 et 2018 – qui ont été confirmés par les autorités locales.

Date d'essaiSite de lancement de l'intercepteurSite de lancement du missile cibleConfirmation
2010-01-11KorlaMoD chinois
2013-01-27KorlaMoD chinois
2014-07-23KorlaJiuquanMoD chinois
2016-12-06KorlaN/A
2017-07-23KorlaDN-3 selon les USA
2018-02-05Korla??MoD chinois
DN-3 selon les USA

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT