Type 09V : la Chine a-t-elle commencé à construire son nouveau sous-marin nucléaire d’attaque ?

Le Type 09V, sous-marin nucléaire d’attaque chinois de toute nouvelle génération et appelé faussement « Type 095 » jusqu’à présent par la majorité de média en Chine et de chez nous, est-il déjà en construction dans l’unique chantier naval des sous-marins nucléaires du pays, à savoir le chantier naval Bohai (BSIC) ?

Nombreux sont ceux qui pensent que c’est le cas, et il y a même certains qui affirmaient que le premier exemplaire a déjà été mis à flot depuis fin 2014.

Sans vouloir croire bêtement en ce que pensent les autres observateurs, nous avions étudié, dans un dossier publié en Septembre de l’année dernière (réservé aux membres inscrits), la nouvelle chaîne d’assemblage pour sous-marins nucléaires qui est en cours de construction au BSIC, en nous basant sur l’analyse des appels d’offre de travaux associés ainsi que l’historique du développement de sous-marin nucléaire d’attaque de l’ancienne génération Type 09III.

Nous avons démontré ainsi que le lancement de la construction du premier Type 09V en 2017 est plus que plausible – sachant que le début du développement de ce programme remonte à 2012 – et que la nouvelle chaîne permet de construire en parallèle trois sous-marins de plus de 9 mètres en diamètre.

Si l’on poursuit la même méthode d’étude utilisée précédemment et regroupe les résultats avec les dernières images satellites, tout porte à croire que la construction du premier Type 09V n’aurait pas encore eu lieu, même si cela ne sera pas tardé.

En effet, selon un nouvel article paru sur le site du constructeur naval chinois CSIC, maison mère du chantier naval BSIC, l’Institut 716 vient de remporter récemment un contrat pour fournir des lampes LED dédiées à l’éclairage des « usines de plus de 20 mètres de haut ».

Et nous savons que le nouvel atelier de production de section pressurisée et l’atelier de peinture, appartenant tous deux à la nouvelle chaîne d’assemblage de sous-main nucléaire, mesurent respectivement 32,91 mètres et 21,10 mètres de haut.

Cela revient à dire que ni l’un ni l’autre n’aurait encore tout leur éclairage à l’intérieur.

Si cela ne suffit pas de confirmer que ces deux ateliers principaux ne sont pas encore opérationnels, la lecture des nouveaux appels d’offre lancés en mois de Mars permet de constater que certains projets d’acquisition ne font que commencer pour cette même chaîne d’assemblage.

On peut citer par exemple :

  • Les barres de connexion électrique en cuivre pour l’atelier de production de section pressurisée
  • Les serveurs de calcul
  • La maîtrise d’œuvre de la modification de câblage de 66kV à l’extérieur
  • La certification et l’audit de certains travaux achevés

Il existe aussi un appel d’offre pour les portes coulissantes de « l’atelier de pose des tuiles anéchoïques », ou encore ceux pour acheter des machines outils à commande numérique, mais on ignore si cela concerne la nouvelle chaîne d’assemblage.

Tout cela montre que les travaux ne sont pas tout à fait achevé, mais touchent bientôt à sa fin.

D’un autre côté, les images satellites datant du 17 Février 2017 montrent également que les routes reliant les différents bâtiments et ateliers dans la nouvelle zone de production du BSIC ne sont pas toutes en place, et certains bâtiments sont visiblement encore en construction.

Cette situation reste donc conforme aux éléments révélés en haut.

Type 09V

L’image satellite de la nouvelle zone de production du chantier naval BSIC au 17 Février 2017 (Image : Global Digital)

On en déduit alors que la nouvelle chaîne d’assemblage de sous-marins nucléaires au BSIC n’est pas encore opérationnelle, et par conséquent la construction du premier Type 09V, voir même du premier SNLE de Type 09VI, ne pourrait pas commencer ici. Mais elle devrait tout de même démarrer avant fin 2017, si notre estimation est correcte.

Il est à noter que le premier exemplaire de Type 09V devrait être mis à l’eau dans le bassin artificiel, que l’on peut voir à côté du navire-citerne rouge en bas à gauche de l’image de haut, vers 2023 approximativement, et son admission au service actif d’ici 2025.

Tout ce que l’on sait sur cette toute nouvelle classe de sous-marin nucléaire d’attaque chinois est qu’elle sera dotée d’un nouveau réacteur nucléaire à circulation par convection naturelle, d’une coque pressurisée mixe simple/double et d’un système de lancement vertical, si l’on croit aux plusieurs documents officiels rendus public.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Hi Henri, a few days ago there were a series of rumors stating that the 09V has begun construction. How realistic do you think this is, after reviewing the construction status of the hall?

  • there was some speculation that the new factory you mentioned above is for type 09VI SSBN rather than 09V SSN, the production of latter will remain at the existing factory near the current submarine dry-dock and pier, where a new track has been installed: 40°43’04.68″ N 120°59’15.21″ E

  • Henri,
    New construction hall doubles production floor space.
    But the new administration building faces different direction, where now construction works only getting started.
    Will you copy this material on MF? I can post a pic with comments there.
    Nick

  • Regarding the VLS system on the 09V and 055, I’ve been reading that they only carry the YJ-18 as its primary land-attack cruise missile, not the CJ-10. Other sources are claiming that the land attack version of the YJ-18 could have a 1500 km range after comparing the diameters of the missiles.

    Do we have any evidence of a VLS-launched CJ-10? Or is it plausible that the CJ-10 is only ground/air-launched while the 1500-km-ranged YJ-18 will be the PLAN’s primary LACM?

LEAVE A COMMENT