La 26e frégate Type 054A mise en service

Le 12 Janvier 2018, la marine chinoise a admis au service actif son premier navire de guerre en 2018 – la frégate 598 Rizhao de classe Type 054A – à la base navale de Lüshunkou située dans le nord de la Chine. La cérémonie de remise de drapeau a eu lieu à 10 heures du matin en présence du commandant de la 10e flottille de destroyers de la flotte du Nord.

Cette unité portante le code 91278 compte désormais quatre frégates de cette classe, avec le 576 Daqing (2015), le 579 Handan (2015), le 539 Wuhu (2017) et maintenant le 598 Rizhao (2018). Il manque néanmoins encore deux autres nouvelles frégates pour que l’unité soit au complet, car la nouvelle organisation prévoit la dotation de six frégates et six destroyers dans une flottille de destroyers, ce qui correspond à une expansion de l’ordre de 50% par rapport au format précédent.

Mis à l’eau le 1er Avril 2017 au chantier naval Huangpu à Guangzhou, le bâtiment de premier rang est le 13e exemplaire construit dans ce chantier naval et aussi le 26e en service pour la marine chinoise, qui avait commencé à introduire cette nouvelle classe de frégate polyvalente il y a maintenant 10 ans en Janvier 2008.

La frégate 598 Rizhao mesure 134,1 mètres de long, 16 mètres de maître-bau, 31 mètres de haut et déplace 4 270 tonnes pleine charge. Le navire dispose d’une autonomie supérieure à 4 000 miles nautiques, à une vitesse de croisière de 18 nœuds.

A noter que la frégate est entrée en service avec 104 jours d’avance par rapport à la moyenne observée sur les 25 bâtiments précédents. On s’attend d’ailleurs à deux autres admissions au service actif de Type 054A cette année, avec l’Anyang d’ici fin Avril et le Xianning vers le mois d’Octobre.

Type 054A

La mise à l’eau et l’entrée en service des frégates Type 054A (Image : East Pendulum)

Le Type 054A est, en attendant l’arrivée de son successeur Type 054B à propulsion électrique, la meilleure plateforme de lutte anti-sous-marine de la marine chinoise. Il est doté d’une suite complète dédiée à cette fonction, incluant un sonar de coque, un sonar remorqué à profondeur variable, un système de lutte acoustique et de communication sous-marin, ainsi que des torpilles, de l’ASROC Yu-8 au lancement vertical et des roquettes anti-sous-marines.

Depuis le 17e de série, l’ancien CIWS H/PJ-12 à sept tubes a été remplacé par le nouveau H/PJ-11 à 11 tubes d’une cadence de 10 000 tours/min, capable de défendre le navire contre des missiles anti-navires supersoniques, et un nouveau système de guerre électronique a également été rajouté sur le mât principal. D’autres armements du navire comprennent le canon H/PJ-26 de calibre 76mm, les cellules de VLS pour les missiles SAM HQ-16 et sa version améliorée HQ-16C, les lance-leurres ainsi que plusieurs senseurs et brouilleurs actifs.

ClasseN° CoqueNomCatégorieTonnageDate d'entrée en service
Type 054A598RizhaoFrégate4 2702018-01-12

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT