La 1ère route photovoltaïque de démonstration en Chine

La Chine a inauguré vendredi dernier sa première route photovoltaïque de démonstration à Jinan, dans la province de Shandong, et prévoit de réaliser des essais grandeur nature sur son vaste réseau d’autoroutes dès la fin de cette année.

Financé par Qilu Transportation Development Group, une société étatique créée en 2015 pour administrer quelques 3 409 km d’autoroutes soit 60% du réseau dans la province de Shandong, ce projet de démonstration s’appuie sur les technologies développées par l’équipe de chercheurs du professeur ZHANG Hong Chao (张宏超) de l’université Tongji (同济大学).

Depuis le lancement du projet en Décembre 2016, 660 m² de route photovoltaïque (100 × 6,6 mètres ?) ont été construites sur le site pilote, où se trouve également tous les installations annexes comme les bornes de recharge pour véhicules électriques et les signalisations intelligentes.

L’objectif est de pouvoir tester non seulement la viabilité de pavé photovoltaïque, surtout au niveau des caractéristiques techniques et des coefficients de sécurité par rapport à une route normale faite en béton bitumineux, mais aussi l’applicabilité de toutes les installations périphériques pour le « réseau routier intelligent » de demain.

Selon le communiqué de l’université Tongji, ce prototype de route photovoltaïque s’est déjà branché au réseau et commence à produire de l’électricité. Mis à part la production d’énergie, il est capable de dégivrer automatiquement la route grâce à la conversion électrothermique.

Bien que les essais grandeur nature sur les autoroutes dès fin 2017 ne soient pas détaillés, mais il semblerait que Qilu Transportation Development Group a l’intention de transformer une partie des bandes d’arrêt d’urgence en surface photovoltaïque circulable.

L’article paru sur le site du groupe indique, par exemple, que si les 26 millions de mètre carré de bandes d’arrêt d’urgence dans le réseau d’autoroutes de la province de Shandong sont tous équipés de pavés solaires, la capacité de production énergétique sera de 6,22 milliards kWh par an. Cela correspond à une valeur économique de 6,09 milliards de yuan (~ 778,61 M€), et 6,2 millions de tonne d’émission de CO2 en moins.

PhotovoltaïqueLes chercheurs chinois considèrent le réseau routier générateur d’énergie comme l’une des briques technologiques indispensables dans la construction des cités intelligentes de demain.

En effet, couplé avec des technologies de rechargement sans contact, les routes solaires rendent non seulement la démocratisation des véhicules électriques enfin possible, mais elles pourront être servies comme une gigantesque plateforme d’échange d’information entre les véhicules, un pré-requis pour le pilotage automatique.

A noter que si un tel ensemble de technologies devient mature et applicable à grande échelle, probablement dans 30 ans, il y aura également un grand impact dans la stratégique géopolitique de la Chine car elle sera moins dépendante de l’énergie fossile qu’elle est obligée d’importer du Moyen Orient, par exemple.

Tout comme pour beaucoup de projets sino-chinois qui paraissent peu tenables dans d’autres pays, le potentiel économique et stratégique d’un réseau d’autoroutes en Chine doté de pavé photovoltaïque est très grand. Le pays dispose aujourd’hui plus de 130 000 kilomètres d’autoroute en exploitation, le plus étendu du monde en seulement 30 ans, et ce chiffre continue à croître de l’ordre de 3 000 chaque année.

Henri K.

Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

Latest comments

LEAVE A COMMENT