L-15B : Nouvelle variante d’attaque de JL-10 se dévoile

Après la version AJT (Advanced Jet Trainer) et LIFT (Lead-In Figther Trainer), une nouvelle variante d’attaque au sol de l’avion d’entraînement avancé chinois JL-10 / L-15 s’est dévoilée, hier, lors d’une cérémonie du 1er Mai à l’usine de l’HAIG.

L-15B

Le radar PESA de JL-10 / L-15

Cette version, appelée à priori L-15B pour sa désignation à l’export, est connue déjà depuis le dernier salon aéronautique de Zhuhai en Novembre 2016, où une maquette à échelle réduite a été présentée.

L’avion mesure 12,44 mètres de long et 4,71 mètres de haut, avec une envergure de 9,48 mètres. Sa vitesse maximum est de 1 200 km/h pour une distance franchissable de 2 600 km.

Sous une peinture grise, le L-15B apparu à la télévision chinoise semble être le premier prototype du modèle. Les cocardes de l’armée de l’air chinoise que l’on peut voir sur sa cellule suggèrent que cette nouvelle variante est avant tout dessinée pour l’armée chinoise, auquel cas sa désignation officielle devrait être le JL-10B (?).

Ce JL-10B / L-15B présente une pointe avant légèrement rallongée, où un nouveau radar à antenne PESA développé par l’Institut 607 du groupe AVIC est installé. D’après sa spécification, ce petit radar à balayage électronique en bande X dispose de plusieurs modes de travail différents et est capable de guider des missiles Air-Air, Air-Sol et Air-Mer. Sa portée est de 111 km (60 nm) environ.

Doté de 9 points d’emport extérieurs, dont 3 sous chaque aile, 1 en bout d’aile et 1 sous le fuselage, cet avion d’entraînement avancé de 11 600 kg au décollage peut porter une gamme plus élargie de munitions guidées de précision par rapport aux précédentes versions.

On remarque également la présence de 4 petites antennes devant la verrière du cockpit qui ressemblent beaucoup aux interrogateurs et transpondeurs IFF APX-113 de F-16. L’empennage vertical de L-15B a été revu et porte maintenant un compartiment de capteurs pour guerre électronique.

Enfin, et non des moindres, la forme des tuyères de ce L-15B suggère que l’appareil est équipé de deux moteurs avec post-combustion. On ignore pour le moment s’il s’agit de l’ukrainien AI-222K-25F ou sa variante chinoise WS-17 Minshan.

Si l’entrée en service de JL-10B / L-15B au sein de l’armée de l’air chinoise se confirme, une fois les essais en vol seront terminés, il pourrait non seulement permettre de former les pilotes des forces aériennes chinoises, mais aussi de remplacer à termes les avions d’attaque au sol Q-5L, dont la chaîne de production est déjà fermée.

Il est à noter que l’un des passages du reportage télévisé de CCTV-1, dans lequel on découvre le JL-10B / L-15B pour la première fois, on peut voir non pas un mais plusieurs appareils de cette nouvelle variante en assemblage.

La production de plusieurs versions semble donc être parallélisée, pour adresser les commandes internes de l’armée de l’air et de la marine chinoise, mais aussi celles des clients d’exportation.

L-15B

Quelques détails intéressants révélés par un reportage télévisé de CCTV-1.

A suivre

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comment
  • L-15B MTOW 11,600 kg, and according to a source, Minshan engine project is just for demontration, this project has been scrapped.

LEAVE A COMMENT