L-15 teste deux nouvelles munitions Air-Surface

Pour continuer à étoffer l’offre commerciale autour de son nouveau produit phare L-15, connu aussi sous le nom du JL-10 pour la version utilisée par l’armée chinoise, l’avionneur Jiangxi Hongdu Aviation Industry Group mise non seulement sur la modernisation des suites avioniques, notamment avec un variant équipé du radar à antenne de balayage électronique passif (PESA), mais aussi sur les nouvelles munitions de précision.

Selon un article paru sur le compte Weixin de l’entreprise, le nouvel avion d’entraînement avancé chinois a testé avec succès le lancement de deux nouveaux types de munition Air-Surface dans une base d’essais en Chine.

Sous le manche des pilotes d’essai de l’armée de l’air chinoise, le prototype de L-15 immatriculé 05 a mené des campagnes de tir depuis trois différentes altitudes et a lancé plusieurs missiles anti-navires YJ-9E et bombes planantes TL-20 dédiés à l’export. Le texte de Hongdu indique que tous les systèmes ont travaillés de manière nominale, et les munitions guidées ont touché leur cibles avec succès.

Toujours d’après le même article, le L-15 a déjà testé trois différents modèles de munition pour la frappe de précision Air-Sol et Air-Mer. Les essais réussis du YJ-9E vont pouvoir « inciter désormais à l’exportation », alors que les tests de TL-20 ont permis à Hongdu de terminer l’évaluation de certaines technologies clés, d’élargir ainsi la gamme des munitions guidées de petit diamètre et d’améliorer la compétitivité de l’avionneur dans ce segment du marché.

Bien que ce ne soit pas précisé explicitement, mais ces quelques lignes du constructeur chinois suggèrent qu’au moins un prospect du L-15 serait intéressé par la capacité de frappe anti-navire de l’avion – donc il s’agirait probablement d’un pays en zone côtière – et que Hongdu voudrait aussi développer une gamme de petites munitions pour accroître la capacité d’attaque du L-15 malgré son relatif faible emport.

Le YJ-9E est la version d’export du YJ-9 déjà en service au seins des forces armées chinoises. Certains hélicoptères Z-9D de la marine chinoise sont dotés aujourd’hui de ce missile anti-navire léger de 105 kg pour pallier aux menaces des navires d’attaque rapide (Fast Attack Craft, FAC), notamment au détroit de Taïwan et en mer de Chine méridionale.

Contrairement au YJ-9 qui n’est équipé qu’une tête chercheuse à radar actif, le YJ-9E (E pour Export) dispose d’un autodirecteur modulable pouvant utiliser d’autres types de guidage, comme la TV, l’IR et le laser semi-actif. Lancé depuis une plateforme volante telle que le L-15, la portée du missile est également rallongée jusqu’à 25 km.

Quant au TL-20, qui s’affiche sous la référence de TL-20/CK-G, il s’agit d’une bombe guidée de petit diamètre de 100 kg et dotée d’un kit planeur. Cette nouvelle munition développée par Hongdu lui-même a été présentée pour la première au Salon aéronautique de Zhuhai en 2016, puis en Afrique du Sud avec les L-15Z zambiens lors du Salon Africa Aerospace & Defence qui s’est déroulé à la base aérienne Waterkloof près de Johannesburg.

Selon les données publiées par le constructeur, TL-20 mesure 1,42 mètres de long et 0,24 mètres en diamètre. La bombe planante est dotée d’un guidage multi-modes, GPS/INS et laser semi-actif, mais ce dernier semble être manquant dans les essais du 18 Septembre d’après les photos diffusées par Hongdu.

La portée de cette munition de petit diamètre est affichée à 85 km, et la précision entre 20 mètres (GPS/INS seul) et 1 mètre (guidage mixe). Il est à noter que TL-20 a déjà été testé en vol sous un drone chinois.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT