KLJ-7A : 1er radar embarqué AESA chinois dédié à l’export est en vol

Après sa première apparition publique au salon aéronautique de Zhuhai l’an dernier, le KLJ-7A, premier radar embarqué chinois à balayage électronique actif (AESA) entièrement dédié à l’export, a disparu des écrans radars médiatiques. Son constructeur, le Nanjing Research Institute of Electronics Technology (NRIET), plus connu sous le nom de l’Institut 14 du groupe CETC, est lui aussi resté très discret sur le sujet.

Et c’est dans un reportage télévisé de la chaîne chinoise CCTV-2, diffusé ce lundi 20 Novembre, que l’on apprend que ce radar candidat au Standard Block III du chasseur sino-pakistanais JF-17 est en fait déjà entré dans sa phase d’essais en vol.

Les journalistes ont notamment eu l’opportunité d’assister à l’un des essais qui a eu lieu le 14 Novembre, où le KLJ-7A, installé sur un banc d’essais volant Y-7, a été testé sur sa capacité à détecter plusieurs cibles rapides et manœuvrantes sur plus de 100 km, la stabilité du suivi, ainsi que la simulation de tir des armements. Deux chasseurs J-7 affectés au China Flight Test Establishment (CFTE) ont également participé au test pour servir de cible.

Le fait que ces essais s’effectuent désormais au CFTE signifie aussi que le radar embarqué chinois est sur la dernière ligne droite avant sa validation finale.

Hormis les détails déjà évoqués l’année dernière dans notre dossier « Airshow China 2016 : KLJ-7A, le radar à AESA », à savoir qu’il s’agit d’un radar AESA doté de plus de 1 000 émetteurs et récepteurs (T/R), avec au moins 11 modes de fonctionnement et d’une portée de 170 km pour des cibles de 5 m² de SER, et capable de suivre 15 différentes cibles et engager 4 simultanément, on a pu finalement voir à quoi ressemble la face d’antennes du KLJ-7A, qui avait été protégée et donc cachée lors de son exposition à Zhuhai en Novembre 2016.

Malgré la qualité des images dans le reportage télévisé, on suppose que les antennes sont de type « Notch » installées suivant une architecture en brique, contrairement au type « Patch » ou « Slot » que l’on a déjà vu sur certains radars embarqués PESA et AESA chinois. Cette forme engendre une plus grande largeur de faisceaux et aussi un meilleur gain.

Bien que ce ne soit pas des modules T/R installés en tuile 3D comme c’est le cas pour le radar AESA du chasseur J-20 par exemple, mais pour un produit dédié à l’export il faut savoir s’adapter au marché et à ses clients.

On apprend par ailleurs que le radar peut être adapté à la plupart des systèmes de refroidissement embarqués, que ce soit un système refroidi à l’air ou en liquide. Cela permettra de réduire le coût de remplacement sur les appareils existants en préservant certains composants déjà installés à bord.

KLJ-7A

Concurrent du KLJ-7A, le radar AESA italien VIXEN 1000E

On ignore encore si le KLJ-7A sera choisi par l’armée de l’air pakistanaise pour équiper le JF-17 Block III actuellement en développement chez l’Institut 611 Chengdu en Chine, mais il sera à priori face à un concurrent de taille dans sa catégorie qui est le VIXEN 1000E, désigné par l’italien Selex ES pour le chasseur suédois Saab Gripen NG/E.

On devrait donc revivre une autre compétition sino-italienne comme cela a été le cas entre le radar mécanique Grifo S-7 et l’équivalent chinois KLJ-7 V2 à l’époque pour le JF-17 Block I.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

Latest comments
  • Bonjour,
    « On devrait donc revivre une autre compétition sino-italienne comme cela a été le cas entre le radar mécanique Grifo S-7 et l’équivalent chinois KLJ-7 V2 à l’époque pour le JF-17 Block I. »
    Et quel a été le modele finalement choisi pour le Block I ?

LEAVE A COMMENT