Le J-20 effectue ses essais en vol au Tibet ?

Les photos publiées par un internaute chinois ce matin montrent que l’un des J-20 est arrivé à l’aéroport Daocheng Yading, situé à l’extrême Est du Tibet.

L'une des 4 photos du J-20 à l'aéroport Daocheng Yading

L’une des 4 photos du J-20 à l’aéroport Daocheng Yading

Administrativement, cet aéroport qui est rattaché à la ville de Daocheng n’est pas dans la province de Tibet. La ville de Daocheng est placé sous la juridiction de la préfecture autonome tibétaine de Garzê, dans la province de Sichuan.

Mais géographiquement, l’aéroport, le plus haut du monde qui est construit à une altitude de 4 411m, se trouve bel et bien sur le plateau tibétain.

Ces photos de J-20 ont visiblement été prises à bord d’un vol commercial au sol. Le J-20, couvert partiellement par une bâche de camouflage militaire, est stationné sur le tarmac de l’aéroport.

On peut remarquer d’ores et déjà un premier détail – la forme de son empennage en V et les couleurs de son revêtement indiquent qu’il s’agit d’un appareil produit après le prototype immatriculé 2013, et l’absence de l’étoile rouge peinte sur l’empennage suggère qu’il pourrait être l’un des J-20 de série, probablement celui qui a quitté l’aérodrome de l’Usine 132 l’autre jour.

Peinture sur l'empennage en V des 6 prototypes de J-20

Peinture sur l’empennage en V des 6 prototypes de J-20 (compilation de photos d’internet)

On remarquera ensuite que, dans les 4 photos prises aujourd’hui à Daocheng, il y a de l’eau sur le tarmac. Une vérification rapide de la météo à Daocheng montre aussi que c’est orageux et pluvieux actuellement dans la région.

Il est donc très intéressant de voir que ce J-20 est stationné en plein air et sans aucune installation de support particulière pour le protéger, sous ces conditions météorologiques.

La météo à Daocheng (weather.com)

La météo à Daocheng (weather.com)

Le fait que ce J-20 soit photographié à Daocheng semble suggérer que le programme est entré dans la dernière ligne droite avant l’admission au service actif. Les appareils effectuent ainsi les essais aux quatre coins du pays pour valider la capacité de l’avion à s’opérer sous toutes les conditions d’environnement en Chine.

Rappelons qu’un avion de transport Y-20 avait aussi été identifié à l’aéroport de Daocheng Yading en fin Juin 2015. Deux premiers Y-20 de série ont ensuite été livrés officiellement à l’armée de l’air chinois un an après au 15 Juin 2016 et admis au service actif le 6 Juillet dernier.

Un Y-20 en vol d'essais à Daocheng Yading le 28 Juin 2015

Un Y-20 en vol d’essais à Daocheng Yading le 28 Juin 2015

Si on suite l’exemple de Y-20, il n’est donc pas exclut que ce J-20 va être aperçu également à Lijiang, à Shangri-La et d’autres aéroports en haute altitude aux alentours dans les jours à venir.

A noter que le porte-paroles de l’armée de l’air chinoise a démenti, le 30 Août, la rumeur selon laquelle le J-20 est déjà entré en service. Certains médias chinois prétendent que les premiers J-20 sont déjà dans les rangs de l’armée de l’air et ont effectué leur premier exercice aérien avec les J-10.

l’affaire à suivre.

Henri K.

 

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Amazing info, thanks a lot!
    Airport seems to have protected underground facilities, although not sure for the planes too..
    No J-10 visible? I would send a regular plane along with a tested model, just in case, you know 🙂
    Do you think it’ll make a tour around the country now? Or it will be gouing back to base each time?

LEAVE A COMMENT