Interception antimissile : Nouvel essai du 6 Décembre ?

L’analyse de 3 messages aux navigants aériens (NOTAM) indique que les forces des fusées chinoises pourraient procéder à un nouvel essai d’interception antimissile le 6 Décembre, depuis le site de Korla, dans la province de Xinjiang.

L’essai commence vers 04h00 UTC et dure une heure environ. Un total de 9 segments aériens, répartis en 2 localisations différentes et espacées de 510 kilomètres l’une à l’autre, est fermé à tout vol du niveau de sol jusqu’à l’infini de l’espace.

A3100/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1612060355 C) 1612060455
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.Y1: MAGOD-DUMIN.
2.W112: TUSLI-ADMUX.
3.W192: TUSLI-DUMIN.
4.W187: OBDEG- TUSLI.

A3096/16 NOTAMN
Q) ZWUQ/QARLT/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1612060355 C) 1612060505
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.W187: SADAN-OBDEG.
2.W112: NOLEP-ADMUX.
3.Y1: SADAN-MAGOD.
F) FL000 G) FL999

A3098/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1612060405 C) 1612060515
E) THE FLW ATS RTE CLSD:
1. Y2:MEPEP-LUVAR.
2. L888:MUMAN-LUVAR.

Les segments aériens fermés dans l'essai antimissile (?) du 6 Décembre 2016

Les segments aériens fermés (en jaune) ainsi que les trajectoires de l’intercepteur et du missile cible (en blanc) dans l’essai antimissile (?) du 6 Décembre 2016

L’orientation de ces segments aériens interdits de survol laisse penser que l’intercepteur antimissile décolle du site de Korla, comme fut le cas des précédents essais (le 11 Janvier 2010, le 27 Janvier 2013, le 23 Juillet 0214 et le 20 Septembre 2016), alors que le missile servant de cible est lancé depuis le centre de lancement JSLC. D’ailleurs les NOTAMs du 6 Décembre 2016 présentent quelques similitudes avec ceux du 27 Janvier 2013 et du 23 Juillet 0214.

Si la nature de cet essai se confirme, l’interception devrait avoir lieu à environ 500 kilomètres Sud-Est de Korla, et à 800 kilomètres Sud-Ouest de Jiquan. On remarquera également que la distance entre Korla et l’extrémité de la deuxième zone interdite de survol, près de Sichuan, est de 1 500 km. L’intercepteur antimissile devrait donc avoir une vitesse, à la fin de sa phase propulsée, de 3 km/s environ, proche de celle de THAAD américain et identique aux précédents essais.

Il devrait donc s’agir du même intercepteur, à savoir le HQ-19. Quant au missile intercepté, si rien ne change ce serait aussi le MRBM DF-16 comme avant.

Il est à noter qu’un autre essai balistique semble être prévu au même jour et aura lieu deux heures après la fin de cet essai d’interception antimissile. Le missile partira du JSLC et aura une portée aux alentours de 1 400 kilomètres. On ignore si ces deux essais ont un lien.

A3099/16 NOTAMN
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1612060710 C) 1612060810
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD
1.B215: NUKTI-JIAYUGUAN VOR ‘CHW’.
2.G470: BIKNO-DUNHUANG VOR ‘DNH’.
3.W187: DUNHUANG VOR ‘DNH’- NUKTI.
4.W191: DUNHUANG VOR ‘DNH’-MOVBI.

Un autre essai balistique qui aura lieu vers 07h00 UTC le 6 Décembre 2016

Un autre essai balistique qui aura lieu vers 07h00 UTC le 6 Décembre 2016

L’affaire à suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

No comments

LEAVE A COMMENT