l’ICBM mobile DF-41 déployé au nord de la Chine ?

Fin Décembre 2016, un tracteur-érecteur-lanceur (TEL) 16×10 a été photographié à plusieurs endroits près de la ville de Daqing, située à la province du Heilongjiang. Beaucoup pensent qu’il s’agit de l’ICBM mobile chinois DF-41, d’autres parlent de son déploiement à cette province située à extrême nord-est de la Chine, et que la portée du missile lui permet d’atteindre n’importe quel point des Etats Unis.

Qu’en est-il réellement ?

Partons d’abord depuis le début, à savoir les photos qui ont été prises à Daqing, pour voir que peut-on en tirer.

On peut voir effectivement un long véhicule 8 axes, ressemblant à un TEL de missile balistique, avec un grand objet cylindrique complètement caché sous une épaisse bâche en vert foncé.

Sachant que les plateformes de ce type sont également utilisées pour transporter les équipements parapétroliers, et aussi les bois ronds (prétexte utilisé pour les TELs vendus à la Corée du Nord par la Chine, voir notre dossier « La Chine interdit l’exportation des matériels sensibles vers la Corée du Nord« ), nous ne pouvons pas dire avec précision s’il s’agit d’un TEL de missile, ou un « camion de transport spécifique ».

En revanche, ces photos amateur révèlent plusieurs éléments qui nous permettent de localiser le supposé TEL, et d’en déduire la direction de route qu’il avait pris ce jour-là.

Par exemple, on peut voir sur la 3ème photo la présence d’une tour de télévision, d’un grand immeuble blanc et des feux de signalisation. Et sur la 4ème photo on peut lire également, très vaguement, le mot « Sheraton ».

Ces indices nous emmènent à ce lieu bien précis –

DF-41

L’endroit exact où les photos amateurs du supposé DF-41 ont été prises (Source : East Pendulum)

Le véhicule a en fait été photographié en plein milieu du district de Sartu, le centre politique et financier de la ville de Daqing. S’il s’agit d’un TEL du missile balistique intercontinental DF-41, le parcours est très indiscret. Qui plus est, la route que l’engin a emprunté ne l’emmène pratiquement nulle part…

Et à moindre que des nouvelles installations des forces des fusées chinoises aient été construites dans la montagne au Nord-Est de Daqing, sinon les pas de tir balistique les plus proches de la base n°51 se situent tout de même à plus de 500 km au sud, près de la frontière sino-nord-coréenne.

Donc à moindre que ce soit pour des raisons particulières qui nous échappent, il n’y a aucune raison qu’un TEL de DF-41 se trouve à l’endroit où il a été photographié.

La ville de Daqing et les sites de lancement de la base n°51 des forces des fusées chinoise.

Toutefois, il est intéressant de voir que si un DF-41 est tiré depuis Daqing, avec une portée estimée à au moins 12 000 km et disposé de plusieurs têtes MiRVs, il pourra frapper n’importe quel point du territoire des Etats Unis à l’autre côté de l’Océan Pacifique – la distance entre Daqing et la côte Est des Etats Unis est de 8 300 km environ, et 10 300 km environ pour aller jusqu’à Washington.

Pour cela, le missile survolera inévitablement le sol russe, puis en fonction de la cible à atteindre, le PBV et les ogives traverseront soit l’Alaska ou le Canada.

Les trajectoires du missile DF-41 s’il est amené à frapper les Etats Unis depuis la ville de Daqing.

Quoiqu’il en soit, on sait au moins que le véhicule appartient réellement à l’armée chinoise. En effet, une autre photo amateur prise à la même période, à une endroit non identifié, montre que le même engin est accompagné par deux autres véhicules et les personnels vêtus d’uniformes de l’armée.

Mais cette photo ne donne malheureusement pas plus d’indice sur la nature du cylindre caché en dessous de la bâche et aussi sa destination.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Both geo-locations done by me😀
    https://twitter.com/rajfortyseven/status/815179829792346112
    https://twitter.com/rajfortyseven/status/820289177602273281
    Reading your article I understand that you feel it is not a missile TEL at all.
    Am I correct?

      • allow me to disagree a little:
        the whole scene is just a copy of the pictire of the DF-31A TEL on a crossroad in Shaoyang published some years ago.
        but then it was the homeplace of the 805 brigade.
        yet nothing is around. Daqing connected with SRF.
        the city accomodates a tank unit of the 23 army.
        but it is directly connected with 816 brigade (DF-31) by rail and Henri clearly demonstrates that it’s a very comfortable region to cut distance to the potential tagets.
        and here comes another objection: terrain around the city is not comfortable for a very heavy vehicle.
        just an enigma 🙂

          • I mean well known base at 41 51 19N 123 43 45E, associated with DF-31, has direct railroad connection with Daqing. It seems to be the closest operational base for mobile missiles.
            I dout heavy solid missile+pransporter be free to break city asphalt pavement – container might be hollow inside. The TEL itself looks real, but we don’t have a good rear view. Side hydraulic jacks for TEL’s levelling are visible.

  • The DF-41 is too large to be developed into a SLBM, so the next logical step is to turn the DF-31B (range: 12000 km) into a SLBM.

    Do you think the current JL-2 has 8000 km and only one warhead (according to US sources), or is it closer to the DF-31A/B in terms of specifications?

      • correct me if I’m wrong, but:
        DF-21 came from JL-1, and
        DF-31 from JL-2 ( or vice versa, don’t remember exactly)

LEAVE A COMMENT