Hypersonique : la compétition au-delà des nuages ?

Les rumeurs circulent depuis début Avril sur le vol inaugural d’un « oiseau bizarre » conçu par l’Institut 601 Shenyang, filiale du groupe avionneur chinois AVIC et concepteur de nombreux avions de chasse chinois comme le J-8, le J-11, le J-15, le J-16 ou encore le FC-31. Quelques sources proches du secteur aéronautique militaire en Chine évoquent notamment d’un engin hypersonique sans pilote, sans donner aucun détail.

D’un autre côté, les messages aux navigants aériens – les fameux NOTAMs – en date du 30 et 31 Mars, ainsi que du 6 Avril, montrent effectivement des signes que les essais à haute altitude auraient eu lieu.

Ces deux éléments sont-ils liés ? Ou il s’agit d’une pure coïncidence ?

Pour le moment, rien de tangible nous permet de faire le lien direct entre eux, mais partons d’abord de ce que l’on sait aujourd’hui.

En premier lieu, les trois NOTAMs en question : Celui du 30 Mars a interdit tout survol sur 3 segments aériens et une zone circulaire près de la base aérienne de Dingxing, située dans le désert de Gobi, durant 3 heures et 10 minutes.

Ces espaces aériens fermés au-dessus de 10 700 mètres d’altitude sont assez similaire à ceux du 9 Septembre 2015, où un drone hypersonique (ou plutôt haut supersonique) développé par l’Institut 611 Chengdu – dont l’existence est confirmée par plusieurs publications officielles (voir notre dossier « Exclusif : le drone hypersonique chinois enfin révélé ?« , réservé aux membres inscrits) – a effectué son premier vol.

Les deux autres NOTAMs indiquent des zones interdites au survol de plus courte durée, 1h15 et 1h respectivement, et fermées toujours au-dessus de 10 700 mètres d’altitude de l’un, puis 11 000 mètres de l’autre.

Le NOTAM du 31 Mars est pratiquement identique à celui du 30, mais avec une zone circulaire de plus petit rayon. Quant à celui du 6 Avril, seul un segment aérien a été fermé. On ignore sa nature pour le moment.

Il s’agit des essais de missile balistique, les zones interdites de survol sont fermées entièrement, du niveau de sol jusqu’à l’infini, avec l’apparition du mot clé comme UNL (unlimited) ou 999 dans le corps de NOTAM.

Or ici seule une partie de l’espace aérien, en terme d’altitude, est fermée, et ce au-dessus de 10 700 mètres, c’est à dire l’altitude de croisière des vols commerciaux (jusqu’à 13 000 mètres) ou le plafond des appareils militaires normaux (jusqu’à 22 000 mètres).

Cela laisse penser que des engins volants à haute altitude ont effectué des essais, notamment ceux de grande vitesse d’au-delà de Mach 3, dans le régime haut supersonique / hypersonique.

Il est à noter que ce type de NOTAM apparaît assez fréquemment depuis l’été 2016. Par exemple, on a enregistré 12 NOTAMs similaires en un seul mois de Novembre, 4 en Septembre et en Octobre, et 2 en mois d’Août.

Bien entendu, rien ne permet de confirmer, sans ambiguïté, que ces NOTAMs signalent les essais de drone hypersonique, et aucun élément officiel ou de source ouverte n’a été filtré sur cet hypothétique drone conçu par Shenyang, bien que son « concurrent » dessiné par Chengdu existe, quant à lui, bel et bien.

En effet, les recherches sur les documents R&D et universitaires ainsi que les brevets montrent, étrangement, que l’Institut 601 Shenyang n’a laissé quasiment aucune trace dans le domaine haut supersonique / hypersonique, ce qui est en contradiction par rapport à l’interprétation que l’on a fait sur certaines autobiographies des ingénieurs en chef venant de cette entité.

On garde donc en hypothèse de travail qu’une compétition pourrait avoir lieu entre les deux plus grands bureaux d’études du groupe AVIC, pour fabriquer un vecteur de reconnaissance régional dédié à l’armée chinoise, un peu à l’image du drone D-21 à l’époque pour l’armée américaine. On laisse ensuite le temps et surtout d’autres recherches plus approfondies pour confirmer, ou infirmer, ceci.

A suivre.

Henri K.

 

Annexe : Nos articles dans le domaine « Hypersonique »

DateArticleURL
2016-08-17Nouvel essai du drone hypersonique ?http://www.eastpendulum.com/nouvel-essai-du-drone-hypersonique
2016-08-26Nouvel essai du drone hypersonique au 26 Août ?http://www.eastpendulum.com/nouvel-drone-hypersonique-26-aout
2016-09-05La schizophrénie « Hypersonique »http://www.eastpendulum.com/la-schizophrenie-hypersonique
2016-09-09La Chine développe son propre drone hypersonique D-21 ?http://www.eastpendulum.com/schizophrenie-hypersonique-phase-ii
2016-09-25Drone hypersonique : Nouvel essai au 25 Septembre ?http://www.eastpendulum.com/drone-hypersonique-nouvel-25-septembre
2016-09-28Hypersonique : Nouvel essai du 28 Septembrehttp://www.eastpendulum.com/hypersonique-nouvel-28-septembre-2016
2016-10-07Exclusif : le drone hypersonique chinois enfin révélé ?http://www.eastpendulum.com/exclusif-drone-hypersonique-chinois-revele
2016-10-28Engin hypersonique : le nouvel essai du 28 Octobrehttp://www.eastpendulum.com/engin-hypersonique-nouvel-essai-28-octobre
2017-01-05Hypersonique : Fin d’un programme R&D fondamentalhttp://www.eastpendulum.com/hypersonique-programme-rd-fondamentale
Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Hi, Henri, here is a very useful article on development of Chinese scramjet and hypersonic programs from AviationWeek. Sorry for the informal link, but the original article is behind a paywall, so this is the only way to read it:

    https://www.sinodefenceforum.com/ramjet-engine-tested-by-the-chinese.t7234/page-3

  • It is very likely that this drone is 601’s competitor to 611’s drone that was flown in 2015. So, there might be an internal competition to see which institute can build the best drone.

    It is also possible that both drones could eventually be developed into cruise missiles or anti-ship weapons much like the Indian BrahMos-II and the Russian « Zircon » missile.

LEAVE A COMMENT