HSV-2 Swift coulé par un missile C802 ?

Selon le site Web des Houthis, rebelles yéménites qui contrôlent un vaste territoire à l’Ouest du Yémen, le catamaran Émirati HSV-2 Swift aurait été coulé par un missile au large du port de Mocha, dans la nuit du 30 Septembre 2016.

Dans une vidéo diffusée par la chaîne de télévision houthiste « al-Masirah », le navire perce-vagues de transport rapide des Émirats arabes unis a été suivi en visuel puis au radar par les rebelles. On voit qu’un missile a été lancé dans la nuit puis les scènes montrent une violente explosion sur la partie supérieure d’un navire. L’article d’al-Masirah mentionne 22 morts à bord mais on ignore comment ce chiffre a pu être donné si rapidement.

L’agence de presse saoudien SPA confirme également dans un communiqué que les forces de la coalition ont lancé une opération de sauvetage des « civils » sur le navire qui transportait des « aides humanitaires » vers le port d’Aden.

Cette information saoudienne semble au moins indiquer que le navire n’était pas coulé au 1er Octobre, contrairement à ce qu’affirmaient les Houthis.

Plusieurs sources indiquent qu’il s’agit du missile C802 de fabrication chinoise qui a été utilisé dans l’attaque. Pour le moment il est difficile de confirmer avec le peu d’éléments montré dans la vidéo, mais Jane’s avait affirmé en 2015 que les C802 étaient en service dans la marine yéménite, et le rapport officiel de l’ONU mentionne également que la Chine a vendu deux systèmes missiliers au Yémen en 2007. On a donc la possibilité entre le C802 et le Noor qui est une version fabriquée localement en Iran.

Même si on ne sait pas précisément quel missile a été utilisé, mais on peut tout de même remarquer deux points intéressants.

Premièrement, la trajectoire du début de missile qu’on voit dans la vidéo indique qu’il ne s’agit pas d’une roquette, l’engin a effectué un mouvement de pull-up après son lancement, pareil qu’un C802 –

Trajectoire de C802A - extrait d'un document officiel de la marine thaïlandaise qui a acquis le missile

Trajectoire de C802A – extrait d’un document officiel de la marine thaïlandaise qui a acquis le missile

Deuxièmement, la dernière position officielle de l’HSV-2 a été relevé à 130km environ de Mocha le 30 Septembre vers 16h39 heure locale. Le catamaran était en train de naviguer vers la direction Nord-Ouest à une vitesse de 10,5 nœuds.

2016-10-02-hsv-2-swift-coule-par-un-missile-c802-03

Si ce navire de 2 400t garde son cap et la même vitesse, il devrait arriver autour de Mocha vers minuit.

On voit dans la vidéo que l’attaque a eu lieu dans la nuit. Après avoir vérifié la ligne de terminateur du 30 Septembre, le soleil s’est couché dans la région vers 18h30 heure locale. Le lancement du missile aurait donc eu lieu entre 18h30 et minuit.

2016-10-02-hsv-2-swift-coule-par-un-missile-c802-05

Mais compte tenu des équipements plus rudimentaires des rebelles, il paraît plus probable qu’ils aient attendu que le navire soit dans la portée directe du radar de missile, à savoir dans les 30km, donc le lancement aurait lieu plutôt après 22h30.

On remarquera également que, quelque soit l’heure exacte de l’attaque, le navire Émirati aurait déjà dépassé de très loin le port d’Aden où il devrait décharger des « aides humanitaires » et évacuer des « civils » selon le communiqué de SPA, et il se trouve même en dehors des eaux de Djibouti où il pourrait se ravitailler et faire débarquer des « civils ».

Alors pourquoi l’HSV-2 supposé civil et pratiquement non armé s’y aventurait si « profondément » dans un territoire hostile ? Et surtout, pourquoi lui ? Cela reste encore un autre mystère à résoudre…

Henri K.

 

Annexe :

 

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Voici des images des dommages causés par l’ex-HSV-2, si ça peut vous aider dans vos recherches ou pour updater l’article 🙂

    https://twitter.com/MbKS15/status/783705414743552004

      • Officiellement il n’y a pas de morts…sauf qu’à voir les images il est largement permis d’en douter

  •  »Le fauteuil de Colbert » pense qu’il était à quai ou au mouillage lors de l’attaque, cela expliquerait des choses :

    http://lefauteuildecolbert.blogspot.fr/2016/10/assab-mocha-victoire-navale-houthie-sur.html

    • Voici un article de l’année dernière de Jane’s parlant d’attaque sur des navires saoudiens par des C-802 :

      http://www.janes.com/article/55592/yemeni-rebels-claim-third-anti-ship-missile-attack

      • Une équipé dans le port qui à envoyé les coordonnées exacte du navire ? Cela ne m’étonnerait pas.

        Morceaux de 2 articles sortie il y a quelques heures :

        « Dans un communiqué samedi soir, la coalition précise que l’attaque contre « le navire civil appartenant à la Compagnie de dragage maritime » des Emirats arabes unis, était « un grave signe sur l’orientation des milices (houthis) à mener des actions terroristes contre la navigation civile internationale et les bateaux de secours à Bab Al-Mandeb », à l’entrée de la mer Rouge.

        Le navire a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi alors qu’il appareillait « sur sa route habituelle vers et depuis Aden pour transporter des secours et de l’aide médicale, et évacuer des civils blessés pour poursuivre leur traitement en dehors du Yémen », précise le communiqué ».

        «L’aviation et les forces navales de la coalition ont pris pour cible les bateaux des Houthis impliqués dans l’attaque», a fait savoir l’alliance formée par l’Arabie saoudite dans un communiqué diffusé tard samedi soir. Le communiqué accuse les Houthis de se livrer désormais à des «attaques terroristes» contre les lignes de navigation civiles en mer Rouge.

        Des guetteurs à bord de navires de pèches qui se sont fait repéré ? Bon, la bas, il y a beaucoup moins de caméras qu’en Syrie, pour savoir ce qu’ils en est, on peut attendre tréééés longtemps.

        Au fait, tu à écrit que tu prépare un article sur le matériel chinois engagés la bas, tu parle d’un crash ? Un des drones saoudiens s’est planté ?

  • Vu les incendies visibles sur la vidéo, ce catamaran est inutilisable.; Il y a des ports sous contrôle du gvt  »légal » entre Aden et la frontière saoudienne.dont certains reprit de  »vive force » par assaut amphibie., Sans doute une mission de ravitaillement voir réellement humanitaire vers ces derniers. Sur OPEX360, un commentateur à écrit qu’il y a déjà eu au moins 5 attaques sur des navires de la coalition arabe et qu’un patrouilleur à était coulé mais je ne pense pas qu’il s’agit d’attaques de missiles.

    La question se pose de savoir si le Switt était la cible dés le début ou il s’agit d’un tir d’opportunité. En tout cas, après le tir contre la corvette israélienne Hanit en 2006, cela démontre encore une fois que l’autodéfense des navires militaires doit êtres prise au sérieux. C’est pas avec des 12,2 mm qu’un Mistral arrêtera des tirs contre lui.

LEAVE A COMMENT