FH-98 : Un avion biplan de 70 ans transformé en drone cargo

Peut-on encore tirer bénéfice aujourd’hui d’un avion dont le design remonte aux années 40′, c’est-à-dire il y a 70 ans ? La réponse semble être un oui, en tout cas pour le géant logistique chinois SF Express, qui est parvenu à transformer le vieux avion de transport biplan Y-5B en drone cargo et le faire voler.

L’appareil, co-développé par la filiale de SF Express Fonair Avition Co., Ltd et le constructeur de fusées spatiales chinois CASC, a effectué son vol inaugural il y a quelques jours sous l’œil attentif des autorités chinoises, notamment de l’Administration de l’aviation civile de Chine (CAAC), qui soutient à priori ce projet d’avion « dronisé ».

Drone

Un Y-5 de l’armée chinoise. Ce dérivé de l’Antonov An-2 vole toujours sous le ciel en Chine.

Peu de détails techniques sont donnés dans le communiqué de SF Express, qui indique simplement que le nouveau drone cargo a une MTOW de 5 250 kg et une capacité d’emport commerciale de 1 500 kg. Le dénommé FH-98 (飞鸿98) peut aussi décoller en moins de 200 mètres sur piste sommaire.

Niveau motivation, l’entreprise chinoise qui emploie plus de 213 000 personnes aujourd’hui prévoit d’étendre son réseau de transport logistique vers des régions reculées en Chine, surtout des zones difficilement accessibles par les moyens routiers. Pour cela elle compte bâtir un réseau d’aviation basé sur les 41 avions cargo pilotés qu’elle détient actuellement pour le transport de ligne, complété par des moyens intelligents sans pilotes tel que le drone cargo de grande capacité à portée régionale ainsi que le drone de livraison finale.

Le FH-98 fait donc partie du deuxième maillon de ce nouveau réseau du futur que SF Express envisage de mettre en place, dont le budget s’élève à plus d’un milliard de yuan (environ 124 millions d’euro) pour le segment drone, mais il n’est pas le seul projet en carton pour le géant chinois.

En effet, SF Express a également investi dans au moins deux autres projets de même capacité, à savoir l’AT200 qui est co-développé avec l’Académie chinoise des Sciences et qui est aussi transformé depuis une plateforme pilotée existante,  et le TB001 « Scorpion à double queue » conçu par le start-up chinois Tengden (腾盾科技).

On ignore pour le moment si ces trois projets de drone cargo vont co-exister et entrer en service une fois les essais terminés et l’obtention de certificat de navigabilité faite, ou il s’agit de trois projets candidats qui seront mis en concurrence.

Drone

FM-15, un autre drone cargo transformé depuis le biplan Y-5B

Quoiqu’il en soit, on remarquera que FH-98 n’est pas le seul projet de drone cargo en Chine qui s’appuie sur le vieux Y-5B comme base de développement. Une autre société chinoise, FM Aviation Technology, a aussi levé des fonds pour développer un drone cargo de capacité identique appelé FM-15.

Selon la directrice générale du start-up chinois, les coûts d’exploitation par tonne de marchandise transporté sont bien moins chers pour un drone cargo qu’un camion routier, et ce de l’ordre de 27%. Compte tenu du nombre conséquent de vieux appareils de l’aviation génération en Chine et la croissance exponentielle du marché intérieur de transport logistique, la transformation des appareils pilotés en drone cargo représente donc un potentiel substantiel pour les jeunes entreprises de technologie du pays.

A suivre.

Henri K.

 

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • C’est en HS, mais cette filiale dont le premier vol à lieu en 2010 grossit constamment. Le 2 septembre, elle reçoit son 47e Boeing et annonce la livraison du premier des deux B-747-400F achetés d’occasion d’ici la fin de l’année :

    http://www.sf-airlines.com/sfa/en/article_2091.html

  • Le lien linkedin donne une erreur de frappe sur le nom cette filiale, c’est bien Aviation, non Avition ;

    SF Express Fonair « Avition » Co., Ltd

LEAVE A COMMENT