FC-1B : la version biplace de JF-17 réussit son premier vol

La dernière semaine du mois d’Avril en Chine est résolument riche en événements nouveaux. En effet, après le lancement réussi du deuxième porte-avions le mercredi 26 et la réussite du premier ravitaillement orbital entre deux engins spatiaux chinois le lendemain, l’avionneur AVIC a fait voler avec succès la version biplace de son chasseur FC-1 entièrement dédié à l’export, baptisé le FC-1B côté chinois et le JF-17B côté pakistanais.

Ce premier vol est assisté en direct par les équipes techniques chinoises et les clients pakistanais. Après 26 minutes de vol, le pilote d’essaid TU Jian Chuan (屠建川) a posé l’avion vers 11h30 du matin sur l’aérodrome de l’usine 132 à Chengdu.

Immatriculé BC0001, la pose symbolique du premier rivet de ce prototype biplace a eu lieu à l’usine de Chengdu il y a exactement un an du premier vol, au 27 Avril 2016. Mais sa maquette a déjà été exposée au salon de Bourget à Paris dès 2013.

L’armée de l’air pakistanaise, déjà client de 250 appareils du programme, compte servir du FC-1B pour améliorer l’entraînement de ses pilotes et mieux adresser les missions de type Air-Surface.

Cette version biplace de FC-1 mesurant 14,5 mètres de long et 9,5 mètres d’envergure est développée à partir de la configuration Block II du programme. Cette dernière comprend une perche démontable de ravitaillement en vol, une suite avionique améliorée qui inclut les liaisons de données avec les AWACS ZDK-03 d’origine chinoise, et une plus large panoplie de munitions de précision.

A part un canopy et un cockpit bien plus long, on peut distinguer facilement le FC-1B de son grand frère mono-place par un empennage vertical plus grand et de forme modifié. Des nouvelles fenêtres conformes pour senseurs supplémentaires, situées sur les deux côtés de la pointe avant et aussi derrière l’entrée d’air de droite, ont également été rajoutées.

Une photo montrant le FC-1B sous sa peinture jaune d’usine suggère que le taux d’utilisation des matériaux composites serait augmenté par rapport au FC-1.

FC-1B

Le développement de la version biplace rend ce programme d’avion de chasse léger plus complet et aussi plus attractif. Après le Pakistan, la Birmanie et le Nigeria ont aussi passé commande. Le Sri Lanka a déjà testé l’avion et est en train de réfléchir sur l’acquisition possible de l’avion sous la forte pression de l’Inde.

Conçu par l’Institut 611 Chengdu, le FC-1 / JF-17 est actuellement en phase de développement pour son Block III, comprenant un moteur chinois WS-13B, un radar à antenne AESA KLJ-7A d’une portée de 170 kilomètres (voir notre dossier « Airshow China 2016 : KLJ-7A, le radar à AESA« ), un IRST, un viseur de casque (HMD), une nouvelle commande de vol électrique à pleine autorité redondante, et des nouveaux types de munition.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT