FC-1 : le Pakistan voudrait 180 appareils supplémentaires

Selon la presse locale The Express Tribune, le Pakistan se serait engagé à augmenter le nombre d’avion de combat FC-1 / JF-17 en dotation au sein des forces aériennes pakistanaises (PAF), qui passera de 70 actuellement à 250 dans les quelques années à venir. L’information est dévoilée par l’un des officiers de la PAF présents au Salon IDEAS 2016 qui a eu lieu à Karachi récemment.

Les 50 premiers FC-1 au standard Block I ont tous été livrés avant la fin 2013, à la fois par l’Usine 132 à Chengdu, en Chine, et par le PAC (Pakistan Aeronautical Complex), une entité de production aéronautique pakistanaise localisée à Kamra.

Le radar à AESA KLJ-7A

Le radar à AESA KLJ-7A

L’assemblage des appareils du standard Block II, qui seront équipés d’une perche de ravitaillement en vol et d’une nouvelle suite avionique, est actuellement en cours. Une vingtaine d’avions a été produite depuis 2014 sur les 50 de prévu, et tous les premiers avion Block I pourront aussi migrer vers le standard Block II prochainement.

Si l’information selon laquelle un total de 250 FC-1 sera en dotation pour le Pakistan est exacte, cela revient à confirmer l’acquisition du standard Block III par ce dernier. Ce nouveau mis à jour qui est en cours de développement chez l’Institut 611 Chengdu en Chine comprendra un moteur chinois WS-13B, un radar à antenne AESA KLJ-7A d’une portée de 170 kilomètres (voir notre dossier « Airshow China 2016 : KLJ-7A, le radar à AESA« ), un IRST, un viseur de casque (HMD), une nouvelle commande de vol électrique à pleine autorité redondante, et des nouveaux types de munition.

En parallèle de ces versions monoplace, l’assemblage du premier prototype biplace JF-17B est également commencé en Chine depuis le 27 Avril. Le groupe aéronautique chinois AVIC a présenté cette nouvelle variante basée sur le standard Block II au Salon de Bourget 2013.

Et l’ambition des Pakistanais (et des Chinois, puisque c’est eux le véritable concepteur de l’avion) ne s’arrêterait pas là apparemment, puisque le bureau d’études chinois Institut 611 Chengdu est en train d’étudier une version semi-furtive de FC-1, avec au moins la pointe avant redessinée et un canopy mono-pièce.

l'Institut 611 Chengdu a commencé le développement d'une version semi-furtive de FC-1

l’Institut 611 Chengdu a commencé le développement d’une version semi-furtive de FC-1

Bien que l’avion soit taillé sur mesure par Chengdu pour le Pakistan, mais ni l’armée de l’air ni la marine chinoise n’est intéressée par ce chasseur léger d’une masse à vide de classe 6 tonnes. A part le Pakistan qui l’a en dotation, la Birmanie a également commandé 16 appareils pour un montant de 560 millions de dollar US.

D’autres prospects seraient aussi en pourparler avec le Pakistan et la Chine pour l’acquisition de l’avion, on peut citer par exemple le Maroc, l’Algérie, le Nigéria, le Bangladesh, le Sri Lanka, l’Iran et l’Egypte. Le FC-1 constitue un excellent remplaçant à bas coût des vieux Chengdu J-7 sachant que la chaîne de production est maintenant fermée – le prix d’un FC-1 Block II est estimé à environ 25 millions de dollar. Le programme pourrait devenir une prochaine poule d’or pour le groupe AVIC et le PAC.

L’Arabie Saoudite a aussi manifesté récemment un fort intérêt sur la co-production du FC-1 avec le Pakistan. Mais si le contrat se concrétise, on pense que les avions produits seraient plutôt destinés à un autre pays comme l’Egypte.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Si cela se concrétise, je pense que le Pakistan rationalisera se flotte avec seulement 2 types d’avions de combat. Les F-16 gardant une mission nucléaire. Les Mirage 3 et 5 obsolètes depuis un moment seront les premiers remplacés.

      • On n’a guère d’infos d’officielles mais les sites spécialisés s’accordent a dire que les premiers vecteurs nucléaires pakistanais, comme pour tout les pays qui ont eu un tel programme, est l’aviation.équipé de bombes nucléaires tactiques..

        Le Pakistan a un.commandement stratégique de ka force aérienne avec 2 escadrons que l’on soupçonne d’être dédié a cela, et a ma grande surprise, ils sont dotés de JF-17 depuis 2010, les F-16 étant considéré comme les premiers avions a capacité nucléaire :

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Pakistan_and_weapons_of_mass_destruction

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Air_Force_Strategic_Command_(Pakistan)

      • Le Pakistan possède des missiles air-sol nucléaires Raad 1 (300km de portée) et Raad 2 (450km) qui peuvent être largués par les F-16 et les JF-17.
        On a également la capacité de seconde frappe, le Pakistan a récemment testé un missile nucléaire tiré depuis un sous-marin. Nous possédons toutes les gammes de missiles de courtes et moyennes portées, jusqu’à 2750km opérationnels, à capacité nucléaire. Le missile Nasr (60km) est armé de bombe à neutrons, il est conçu pour être utilisé dans des champs de batailles, pour repousser une armée de tanks, blindés,… Tous les missiles nucléaires développés par le Pakistan, sont capables de changer de trajectoire, de cible même après son lancement, ce qui permet aussi de contourner les radars ennemis et perforer les systèmes de défense antimissile, car ils sont aussi pour la plupart, comme les missiles de croisière, quasi furtif et impossible à intercepter ! Le dernier missile moyenne portée testé en 2016, Ababeel (2200km) a la capacité MIRV, c-à-d il peut porter plusieurs ogives nucléaires !
        Le Pakistan a lui aussi prévu de lancer son propre satellite à l’aide de la Chine, pour mieux contrôler les missiles avec son propre système de navigation, pour être indépendant du GPS américain. Dès le lancement du satellite, le Pakistan pourra commencer à tester les missiles intercontinentales de longues portées qu’il a déjà développé, mais pas déclaré officiellement.

        Le Pakistan possède actuellement 130/140 ogives nucléaires, officiellement, il possédera plus de 200 ogives en 2020, jusqu’à 250 en 2025 ! La production d’uranium sera augmentée, de nouveaux réacteurs nucléaires sont en constructions.
        Comparé aux autres grandes puissances nucléaires telles que les USA, la Russie et la Chine, 250 ogives c’est pas grand chose, mais en matière de technologies, le programme nucléaire pakistanais est très avancé et le plus rapide !

    • Le Pakistan va remplacer les vieux Mirages 3 et 4 et les F-7 par les JF-17, il prévoit une fotte de :
      – 250 JF-17, 100 bloc 3 dont la production commencera en 2019, le JF-17 Bloc 3 est un chasseur léger de 4e+ génération
      – en pourparlers avec Moscou pour l’achat d’une trentaine de SU-35
      – Pakistan Air Force a lancé un projet de développement pour un chasseur furtif de 5e génération TFX avec la Turquie
      – PAF est également intéressé pour introduire le chasseur furtif chinois J-31 (par transfert de technologies)
      – On a aussi prévu la remise à niveau des anciens F-16 Block 15 pour la prolongation d’une demi vie (MLU) dans le complexe de F-16 TAI en Turquie
      – Le Pakistan avait commandé 30 F-16 Block 52+,, 12 d’entre eux ont été livrés, le reste de la commande a été annulée suite à la pression du premier ministre indien, le Pakistan cherche toujours à négocier.
      Pour remplacer les vieux hélicoptères de combat AH-1Cobra, le PAF a commandé 15 MI35M de la Russie, 15 Z-10 chinois et T-129 turques.

  • At at recent IDEAS exhibition, Pakistani Air Force official stated that … « [the Pakistani Air Force] would soon start the process of manufacturing the next generation fighter aircraft at the Pakistan Aeronautical Complex, Kamra. »

    This very likely refers to the new Block III.

    Linked page: http://tribune.com.pk/story/1243724/ideas-2016-navy-considering-buying-warships-china-turkey/

      • In my opinion it must refer to the Block III, if we assume that the official’s words are accurate. Pakistan cannot afford to start another fighter project on its own, and it is unreasonable to think that the next-generation fighter refers to the FC-31.

          • Yes, Pakistan is unlikely to produce the J-10B/C under license (although they would give a capability boost). I agree with that.

LEAVE A COMMENT